Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 30-Oct-2014 - 16h43
Recherche:    Web CIN      By
1177 visiteurs en ligne
Coopération: 350 soldats français sur le sol camerounais
Click to jump to 'Mutations'
Yaoundé, 04 Décembre 2013
© B.B | Mutations
 11 Réactions
Arrivés à bord d'un navire de guerre le 28 novembre dernier, ils attendent le «feu vert politique» de Paris pour se rendre en Centrafrique.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Le 27 novembre dernier, le Cameroun par la voix du ministre des Relations extérieures, Pierre Moukoko Mbonjo, indiquait que «le gouvernement de la République du Cameroun se félicite de l'annonce faite par le gouvernement français de son intention d'envoyer un important contingent supplémentaire de soldats en Rca, en appui a.la Misca. Cette contribution appréciable aux efforts de l'Afrique centrale pour la stabilisation de la situation en République centrafricaine mérite l'appui sans réserve de la communauté internationale.

Le gouvernement camerounais a, à cet égard, répondu favorablement à la demande de la France de faire transiter sur son territoire, la logistique nécessaire à cette opération». C'est sur cette base, qu'un navire de guerre français a débarqué le 28 novembre dernier au port autonome de Douala, avec à son bord, 350 soldats français et un hélicoptère. Cependant, ces soldats n'ont pas encore reçu le feu vert politique des autorités françaises pour se rendre en République centrafricaine.

Ainsi, dans les opérations militaires à venir en République centrafricaine, le Cameroun occupe une place de choix dans le dispositif français. Raison pour laquelle François Hollande a écrit personnellement au Président Biya, pour lui demander son appui. Après avoir répondu favorablement, le Chef de l'Etat a récemment reçu en audience, la nouvelle ambassadrice de France au Cameroun, Christine Robichon, le directeur du cabinet du ministre français des Affaires étrangères, Alexandre Ziegler, ses col¬lègues Philippe Errera et Jean Christophe Belliard, respectivement directeur en charge des affaires stratégiques et patron de la direction Afrique et de l'Océan indien du même département, mais aussi le chef de cabinet du ministre de la Défense, le général Antoine Noguier.

Par ailleurs, le 18 octobre dernier, le Président camerounais, Paul Biya a procédé à la nomination de Tumenta Chomu Martin, général d'armée au Cameroun, commandant de la Misca. Juste quelques jours après l'adoption de la résolution 2121 sur la RCA par le Conseil de Sécurité de l'Onu, le Secrétaire Général Ban Ki-moon envoya en visite à Yaoundé, son représentant spécial au sein du Binuca.

Le Général Babacar Gaye portait un message demandant au Cameroun de contribuer au relèvement des forces de maintien de la paix en Rca. Actuellement, le Cameroun compte 500 sur les 1.500 hommes formant la Misca et exclusivement basés à Bangui. A l'Onu, l'on souhaite voir ces effectifs de la Misca augmentés de 3.500 hommes capables d'assurer la sécurité sur l'ensemble du territoire centrafricain.

Cependant, cette intervention française constitue une aubaine pour les autorités camerounaises qui n'arrivent pas à contenir la frontière avec la Rca. Un contingent français sera d'ailleurs déployé côté centrafricain pour protéger cet espace.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 4401 Réactions: 11 Transferts: 1 ]
Publicite

 11 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.