Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 19-Dec-2014 - 07h46
Recherche:    Web CIN      By
1436 visiteurs en ligne
Cameroun: Un soutien de 15 milliards en 2013 pour le coton
Click to jump to 'Cameroon Tribune'
Yaoundé, 23 Janvier 2013
© Jocelyne NDOUYOU-MOULIOM | Cameroon Tribune
 1 Réactions
C’est le montant du prêt accordé par un pool de cinq banques locales à la Sodecoton.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Pour la troisième année consécutive, les 250 0000 producteurs des trois régions septentrionales, principale zone de production du coton au Cameroun, n’auront pas de soucis à écouler leurs récoltes. En effet, la Société de développement du coton (Sodecoton), leur principal acheteur, vient de recevoir de l’argent frais des banques locales, pour financer la campagne cotonnière 2012-2013. Un prêt à court terme, d’un montant de 15 milliards de F a ainsi été accordé à cette entreprise, avec une possibilité d’extension à 20 milliards de F, en fonction de la production. La cérémonie officielle de signature de la convention y relative a eu lieu mardi 22 janvier à Yaoundé, en présence de Alamine Ousmane Mey, ministre des Finances et Essimi Menye, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, les tutelles des deux parties.

Sur le plan technique, ce financement est réalisé à travers un mécanisme d’avances consenties par le pool de banques camerounaises, sur les contrats d’exportation de coton fibre entre la Sodecoton et ses clients internationaux. Cet argent frais permettra à la société de saisir les opportunités de la filière-coton caractérisée aujourd’hui par des cours mondiaux intéressants tirés par la forte demande chinoise; la baisse de la production des principaux pays producteurs asiatiques et l’envolée des cours sur les places financières. En effet, cette année, la Sodecoton a fixé le prix d’achat du kilogramme de coton graine à 265 F auprès des producteurs, contre 185 F l’année dernière.

Rendu à la troisième opération de ce genre, Iya Mohammed, directeur général de la Sodecoton, se félicite de ce que ce partenariat avec les banques exerçant sur le territoire national porte des fruits probants. Le premier crédit, d’un montant de 6,5 milliards de F a été accordé en 2011 et la production collectée était de 135 000 tonnes de coton-graine. En 2012, le montant est passé à 10 milliards pour 185 000 t et pour cette campagne, puisqu’on attend 240 000 t, le pool de banques-partenaires a augmenté la cagnotte à au moins 15 milliards.

Faut-il le rappeler, le chef de file de ce regroupement bancaire est la Commercial Bank- Cameroon, qui a mis deux milliards dans la cagnotte. Avec elle, Afriland First Bank qui apporte à elle seule le tiers du montant, soit cinq milliards; la SGBC, deux milliards; la BICEC et Ecobank, trois milliards chacun. Mais, au-delà de la satisfaction de voir les établissements bancaires soutenir ainsi la main des entreprises, le ministre des Finances a souhaité les voir s’ouvrir à d’autres secteurs tels que l’énergie, les mines, l’industrie.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 1281 Réactions: 1 Transferts: 1 ]
Publicite

 1 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.