Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 31-Aug-2014 - 22h55
Recherche:    Web CIN      By
1302 visiteurs en ligne
Ligue Professionnelle de Football du Cameroun: Le patriarche Emile Onambélé Zibi déchire publiquement Pierre Semengué.
Click to jump to 'Cameroon-Info.Net'
Yaoundé, 22 Janvier 2013
© Lucien EMBOM | Cameroon-Info.Net
 Réagir
Le président du Tonnerre Kalara Club de Yaoundé dénonce la gestion familiale du général d’armée au sein de la LPFC.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
En vérité rien ne va plus entre les deux dirigeants. Après la conférence de presse donnée le week-end dernier par Semengué, l’atmosphère s’est considérablement dégradée dans les rangs de la Ligue Professionnelle de Football du Cameroun (LPFC). Lors de sa sortie médiatique, Semengué le président de la Ligue a déclaré que le championnat national de football ne pourra pas démarrer le 26 de ce mois comme initialement prévu. Cette déclaration entre en contradiction avec la décision de la rencontre tenue le 16 janvier dernier à Douala. La raison évoquée par le patron de la LPFC est simple. Pour Pierre Semengué, les clubs camerounais n’ont pas rempli leurs cahiers de charges. Il faut rompre avec la tradition qui veut que les associations sportives soient la propriété de certains individus. Signalons que le professionnalisme implique la mutation des clubs en sociétés anonymes. Et 2013 a été choisi comme date butoir pour bâtir un championnat professionnel de qualité au Cameroun.

Les habitudes ayant la peau, certains irréductibles ne l’entendent pas de cette oreille et Emile Onambélé Zibi en fait partie. Le tout puissant responsable du Tonnerre signe et persiste que le 26 janvier prochain, le championnat va démarrer avec ou sans l’assentiment du général Semengué. Onambélé Zibi a déjà décroché le soutien de certains présidents de clubs. Il dit même que la désignation de Pierre Semengué à la tête de la LPFC, a été vivement contestée par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA). N’eut son intervention et celle des dirigeants de notre football la FIFA n’aurait pas accepté Semengué. Pour papa Emile, le général d’armée est de ceux qui ont détruit le TKC. L’homme continue en disant que ce haut gradé de l’armée camerounaise est friand d’argent. La preuve c’est qu’après l’effondrement du Tonnerre, Semengué s’est rabattu du côté d’Olympique de Mvolyé et là-bas c’est le même scenario qui s’est produit. Après avoir ruiné Omgba Damasse l’équipe il l’a abandonné. Ces propos sont toujours du patriarche Emile Onambélé Zibi qui précise que le militarisme ne peut pas faire florès au sein de la Ligue. Face à tous ces raids, Pierre Semengué reste inflexible. On se demande ce qui va se passer le 26 janvier prochain, si un terrain d’entente ne surgit pas de cette crise larvée.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 3141 Réactions: 0 Transferts: 0 ]
Publicite

 Réagir
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.