Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 20-Oct-2014 - 13h16
Recherche:    Web CIN      By
525 visiteurs en ligne
Insécurité: 12 corps de jeunes filles découverts en 2 mois à Yaoundé
Click to jump to 'Aurore Plus'
Douala, 18 Janvier 2013
© APA. | Aurore Plus
 1 Réactions
Douze corps de jeunes filles, manifestement victimes de crimes rituels, ont été découverts en l’espace de deux mois dans la région du Centre est la capitale camerounaise.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Douze corps de jeunes filles, manifestement victimes de crimes rituels, ont été découverts en l’espace de deux mois dans la région du Centre est la capitale camerounaise. Âgées entre 16 et 25 ans, elles présentaient presque toutes les mêmes signes sur le corps: sexe, langue, yeux et cœur arrachés, main coupée, en état de décomposition avec souvent des traces de viol. De même, la position des corps des victimes était représentée par une jambe tendue, sur laquelle était accroché un slip ou un pied de pantalon, le bras droit replié vers le haut et le bras gauche dressé le long du corps.

Au même moment, dans la zone appelée Mimboman et ses environs, l'on signale actuellement la disparition de 11 autres jeunes femmes. Les forces de maintien de l'ordre, qui ont régulièrement été alertées, n'ont encore pu mettre la main sur le moindre suspect. Toutefois, selon des indiscrétions recueillies, les victimes (mortes ou disparues) ont pour trait commun d'avoir emprunté une mototaxi desservant des zones enclavées de Yaoundé. Sur le trajet menant à la destination indiquée, a expliqué une source sous le sceau de l'anonymat, les passagères se sont souvent retrouvées coincées entre le conducteur et un autre client, ramassé en cours de route. Elles auraient donc, selon toute vraisemblance, été droguées ou emmenées de force avec le concours de l'autre passager.

A Mimboman, d'autres sources signalent la présence, il y a quelques semaines d'un groupe d'individus généralement habillés en costume, et qui auraient proposé de fortes sommes d'argent à des moto-taximen qui leur livreraient de jeunes filles. Le corps de l'un de ces conducteurs de moto, qui aurait refusé ce marché, aurait été retrouvé dans la broussaille, il y a quelques jours. La psychose des crimes rituels a à ce point gagné la ville que de nombreux parents s'enferment avec leurs familles une fois la nuit tombée sur la ville. D'autres donnent de rigides consignes à leurs rejetons afin qu'ils ne suivent pas des inconnus et ne se déplacent plus qu'avec des intimes. Les autorités locales n'ont à ce jour pas toujours réagi, face à ces drames qui endeuillent de nombreuses familles à Yaoundé.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 5170 Réactions: 1 Transferts: 7 ]
Publicite

 1 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.