Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 23-Jul-2014 - 08h04
Recherche:    Web CIN      By
389 visiteurs en ligne
Curiosité: Un communiqué de Presse attribué aux soldats de la Garde Présidentielle - "trop c'est trop!!!"
Correspondance
Yaoundé, 18 Décembre 2012
© Correspondance
 16 Réactions
En ce jour du 18 décembre 2012, Nous, Soldats (tous grades confondus) de la Garde présidentielle (GP), de la Direction de la Sécurité présidentielle (DSP) et du Bataillon d’intervention rapide (BIR), profitons de l'inaptitude de M.BIYA à gouverner ce pays, pour dire à notre population que trop c'est trop!!!
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
COMMUNIQUE DE PRESSE/PRESS RELEASE.


En ce jour du 18 décembre 2012, Nous, Soldats (tous grades confondus) de la Garde présidentielle (GP), de la Direction de la Sécurité présidentielle (DSP) et du Bataillon d’intervention rapide (BIR), profitons de l'inaptitude de M.BIYA à gouverner ce pays, pour dire à notre population que trop c'est trop!!!

Plusieurs maux minent notre pays, à savoir la corruption généralisée, le tribalisme, la concussion, l’inertie, etc., ajouté à cela le manque d'eau potable et d'énergie dans les ménages. Sur l’ensemble du territoire en général et surtout à Yaoundé la capitale à deux pas du palais d’Etoudi, les populations sont confrontées chaque jour à cette réalité de dénuement basique qui, au 21° siècle, demeure encore un réel problème de gouvernance au Cameroun, notre chère Patrie. Nous en avons vraiment honte! Trop c’est trop !!!

Ainsi, comment comprendre qu'un soldat de la protection d'un chef d'Etat, de toute sa famille et des institutions soit amené à déféquer en pleine nature parce qu’il manque d’eau? Nos enfants et épouses sont privés d’eau et d’électricité. Qu’en est-il des enfants de M. Biya et des officiers supérieurs? Ils vivent dans l’opulence et suivent leurs études à l’étranger sans soucis.

Nous, hommes de rang et sous-officiers de la GP, de la DSP et du BIR sommes dans une situation avilissante, misérable: le choléra, le paludisme sont le lot quotidien de nos enfants et épouses. Face à cette situation misérable, la population et les familles des militaires restent exsangues et fragilisées. Car nos chefs, au lieu de s’occuper de cette situation ubuesque qui dure des mois, qui sape le moral des troupes, s’adonnent plutôt à leurs affaires, détournent le carburant et les PGA et frais de missions des soldats pour l’entretien de leurs progénitures.

En conséquence, nous, Soldats Patriotes (tous grades confondus) de la GP et de la DSP, exigeons impérativement: 1) le limogeage du Colonel AMOUGOU, chef d’Etat-major particulier de la présidence; du Général IVO DISANCIO, directeur de la DSP; du colonel ETOUNDI, commandant de la GP et des officiers coupables d’affairisme avéré et d’irresponsabilité outrancière. 2) Le rétablissement immédiat de l’eau potable et des meilleures conditions de vie pour nos familles; 3) la libération immédiate et sans condition de nos camarades aux arrêts; 4) La réintégration au sein des armées des officiers de la GP rayés de nos rangs à cause de leur solidarité avec les soldats aux arrêts.

Si ces revendications ne sont pas satisfaites, que ce soit désormais clair pour tous que nous ne ferons l'économie d'aucune arme, énergie ou sacrifice suprême pour la satisfaction de nos revendications légitimes et pour la victoire de notre peuple.

Nous appelons la population de notre Chère Patrie à nous soutenir dans notre volonté à la libérer du joug de la dictature de M. Biya, indigne d’être le chef suprême de nos Forces armées.

Pour les Soldats Patriotes de la GP et de la DSP,
le porte-parole, l’adjudant-chef L. MBIDA.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 12014 Réactions: 16 Transferts: 24 ]
Publicite

 16 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.