Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 02-Sep-2014 - 14h49
Recherche:    Web CIN      By
1451 visiteurs en ligne
Affaire de la Photo de Ruben Um Nyobè aux pieds du Colonel Lamberton: Les auteurs du livre "KAMERUN" disent "Non aux falsifications historiques de Célestin Bedzigui"!
Correspondance
16 SEPTEMBRE 2012
© Correspondance
 154 Réactions
Nous avons recu la correspondance ci-dessous, des auteurs du livre Kamerun...
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share

Kamerun: Colonel Lamberton - ZOPAC - 27 Mai 1957
Photo: © Kamerun


"Cher Monsieur,
(Responsable du site internet "Cameroon-Info.Net")


Vous avez mis en ligne sur votre site internet un article qui ressemble fort à une supercherie.

M. Célestin Bedzigui, auteur de cet article intitulé "Le jour où Lamberton et Um Nyobe se sont rencontrés", y affirme qu’il dévoile une photo «inédite», qui lui aurait été transmise par un «officier général» camerounais il y a «quelques années». Elle représenterait le corps de Ruben Um Nyobè «gisant aux pieds» du colonel Lamberton, à la date du «13 septembre 1958».

En réalité, cette photographie n’est pas inédite. Elle a été publiée en janvier 2011 dans le livre Kamerun ! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971) [Editions La Découverte, Paris, 2011] et sur le site internet présentant cet ouvrage (http://www.kamerun-lesite.com/category/photos-videos/). Cette photographie a été confiée aux auteurs de ce livre le 20 novembre 2008 par la famille de M. Lamberton avec les indications suivantes: ZOPAC, 27 mai 1957.

Outre que cette image n’a pas été «découverte» par M. Bedzigui, qui se contente de reproduire, en les falsifiant, des éléments qu’il a trouvés dans nos travaux, il paraît donc très peu vraisemblable qu’elle représente le cadavre de Ruben Um Nyobè, assassiné par l’armée française quinze mois après le 27 mai 1957.

Toute l'histoire que raconte M. Bedzigui à propos de cette photographie semble donc bel et bien mensongère. C’est une regrettable falsification de l’histoire.

Pour que cette image ne devienne pas à tort le symbole du «13 septembre» (jour anniversaire de l’assassinat de Ruben Um Nyobè), nous vous demandons instamment de porter à la connaissance de vos lecteurs, sur la page même de l’article de M. Bedzigui, les précisions que nous venons de vous apporter.

En vous priant d’agréer, Monsieur, l’expression de nos salutations attentives,

Thomas Deltombe – Manuel Domergue – Jacob Tatsitsa

Auteurs du livre Kamerun ! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971) (La Découverte, Paris, 2011)

remember.kamerun@gmail.com

Site internet : www.kamerun-lesite.com

Facefook : www.facebook.com/pages/Kamerun-Une-guerre-cachée-aux-origines-de-la-Françafrique/177827458911447


***



A la suite de la lettre ci-dessus, nous avons recu la reponse suivante de Celestin Bedzigui:


Messieurs,

Il est pitoyable, pueril et derisoire que '' Kamerun'' , l' expediteur (anonyme???)du post ci dessous qui pretend parler pour MM. Thomas Deltombe, Manuel Domergue et Jacob Tatsita, ci- devant '' Auteurs du livre Kamerun ! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971) (La Découverte, Paris, 2011)'', tente de creer une polemique sur un fond d' ignorance pretentieuse sur un sujet qui merite plus le recueillement que l' exacerbation de la soif de s' attribuer le monopole de la connaissance historique de cette triste page de l' Histoire du Cameroun. Voudrait-on se faire une publicite morbide qu' on ne s' y prendrait pas autement...

Je voudrai, pour appeler a leur humilite, ce(s) personnage (s) lui (leur) faire savoir que:

1/ Je confirme avec force que cette photo est bien celle de Lamberton venu ce jour la poser devant le corps de UM Nyobe avant de superviser son enterrement.

2/ Je n' ai jamais lu, feuillete ou ete en possession de l' ouvrage qu' ils ont publie sur '' les troubles au Cameroun'' pour en avoir ete inspire de quelque maniere que ce soit. Comment peut- on s' inspirer de personnes qui manifestement en savent moins que vous sur une matiere? Je me garderai bien desormais d' acheter leur ouvrage, au regard de la pretention d' etre les seuls detenteurs de la verite dont les auteurs semblent s' enivrer.

3/ Leur version sur cette photo- dont il faut se demander s' ils en ont un droit exclusif d' exploitation et d' interpretation- est un temoignage de seconde main-la famille de Lamberton- qui, on le voit bien, a ete incapable de leur expliquer dans quelle circonstance elle aurait ete prise et qu' est ce qui aurait pu justifier un tel rassemblement des populations en ces temps tourmentes sinon la mort du Mpodol dont le corps, tout le monde le sait a bel et bien ete exposee a la vue populations...sachant par ailleurs qu' il est proscrit aux militaires de poser devant les ''cadavres mutiles d' ennemis'', ce qui explique la precaution prise d' emballer le corps avant d' en faire la photo avec Lamberton et le Lieutenant commandant du secteur.

4/ Leur version ne saurait etre opposee au temoignage de premiere main qui m' a ete fourni par le General Camerounais de mes ''connaissances'' qui m' a remis la photo, qui apres la creation de la zone de pacification du Cameroun (ZOPAC) le 9 Decembre 1957, s' est trouve etre parmi les jeunes militaires camerounais attaches a son service. Cette photo etait gardee dans les dossiers du service et illustrait, par la presentation comme un trophee du corps de Um Nyobe, une des reussite que Lamberon s' attribuait dans sa mission de reduire l' UPC. Ma ''connaissance'' en gardera un exemplaire avec lui comme souvenir. Il sera ensuite admis a la premiere promotion de l' Emiac et est a ce jour General de l' armee camerounaise.

5/ Le fait d' avoir ecrit un livre sur cette periode de l' Histoire du Cameroun ne confere a quiconque le droit de croire ou de penser qu'il a le monopole de la connaissance des faits historiques, ni de celui du materiel et des temoignagnes qui les forment ou pire, de se donner le droit d' exercer '' comme un droit de controler les interpretations faites par d' autres analystes '' sur les faits, temoignages et materiels historiques, en donnant des ordres comminatoires a un organe de presse de se soumettre a la volonte de pretendus detenteurs exclusifs de la verite historique. Faudrait-il au passage faire savoir au monsieur ''Kameroun'' sender de ce post que je ne serai pas surpris d' en savoir plus sinon autant que lui sur l' Histoire de notre pays...et plus precisement sur la periode evoquee?

Les ''vrais'' intellectuels se reconnaissent a leur humilite. Pretendre qu' ecrire l' Histoire est un exercice d' absolutisme pretentieux est une maniere de demontrer plutot une propension a se raconter des histoires. Je crains que la reaction ...minable exprimee par ce monsier Kameroun prouve qu' effectivement, au moins sur ce point, ils racontent des histoires sans le moindre interet sinon celui d'avoir des lettres comme la sienne etre considere comme une polemique impudique et jettee dans la poubelle , ce que je demande au webmaster de Camerooun Info Net de faire.

Patriotic Regards

Celestin Bedzigui
Comite du 13 Septembre
Senior Fellow
Free Kamerun Foundation

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 23126 Réactions: 154 Transferts: 12 ]
Publicite

 154 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.