Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 22-Oct-2014 - 18h07
Recherche:    Web CIN      By
552 visiteurs en ligne
Dans la tanière - Lions Indomptables: Et si Nicolas Nkoulou conservait (définitivement) le brassard de capitaine!
Le Messager
DOUALA - 01 Mars 2012
© Christian TCHAPMI | Le Messager
 17 Réactions
Irréprochable tout au long de la rencontre d'hier face à la sélection Bissau-guinéenne, le 2eme vice capitaine de l'équipe nationale fanion qui a hérité du brassard en l'absence de Samuel Eto'o suspendu, a de l'avis de plusieurs observateurs, assuré pleinement son rôle de meneur de troupes.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share

Nicolas Nkoulou
Photo: © Getty


Mission accomplie! On l'a vu à l’œuvre et il n'a vraiment pas déçu. Criant à tue-tête ou encourageant en permanence ses coéquipiers, montant plus haut que tout le monde pendant des corners ou des coups-francs, dévoilant au passage une grande sérénité dans les duels et une qualité technique indéniable, Nicolas Nkoulou (21 ans) s'est battu comme un beau diable pour défendre les couleurs nationales. Il s'est surtout comporté en véritable leader. Le défenseur marseillais qui portait le brassard des Lions indomptables hier mercredi 29 février 2012 lors de la rencontre qui opposait le Cameroun à la Guinée Bissau a, comme le pensent plusieurs fans des Lions indomptables réussi son baptême de feu en tant que capitaine de cette sélection nationale fanion. L'ancien pensionnaire de la Ksa, révélé aux yeux des fans de l'équipe nationale fanion sous l'ère Paul Le Guen a prouvé par son volume de jeu, sa combativité et son engagement qu'on n'a pas eu tort de miser sur lui. Une belle récompense pour celui qui tient déjà un rôle important en sélection et qui n'a pas mis longtemps à gagner la confiance de son nouveau sélectionneur, Denis Lavagne.

En effet, pour ce premier match test du technicien français, «Nikos» comme l'appellent affectueusement ses coéquipiers était l'objet de toutes les attentions puisqu'en plus d'assumer pleinement son rôle de patron de la défense, a su conduire à la victoire, ses coéquipiers. Après avoir longtemps évolué dans l'ombre de Samuel Eto'o, l'ancien monégasque marque donc une rupture, peut-être à cause de sa grandeur d'âme, ou encore son tempérament calme.


3,5 millions d'euros

Nicolas Nkoulou rejoint l'As Monaco en 2007 et signe son premier contrat professionnel en 2008, à seulement 18 ans. Prometteur d'après ses pairs, il est sacré champion des réserves professionnelles en étant l'un des piliers de l'équipe. A la recherche d'un défenseur de "complément" pour combler les départs de Hilton et Heinze, les Marseillais ont trouvé bien mieux que ça en la personne de Nkoulou. Les Monégasques relégués à l'échelon inférieur à l'issue de la saison 2010/2011, l’OM n'a pas dû débourser une somme astronomique pour s'attacher les services du Camerounais: 3,5 millions d'euros. Une bouchée de pain au vu des prestations de ce dernier depuis le début de cette saison. S'il s'est imposé aussi rapidement au sein de la défense centrale de l'Olympique de Marseille c'est notamment grâce à la blessure de son compatriote Stéphane Mbia en début de saison, l'ancien Monégasque étant promis au rôle de doublure à son arrivée. Dès lors, Nkoulou s'est imposé comme le maillon fort de la défense olympienne et n'a plus quitté les lieux depuis.


Réal de Madrid

Sa chance il a su la saisir dès qu'elle lui a été offerte. A n'en point douter Nicolas Nkoulou s'est mis tout Marseille et la Ligue 1 dans la poche en très peu de temps. Si pour certains la pression et la médiatisation marseillaise s'avèrent être un cauchemar, celle-ci aura été bénéfique à celui qui est désormais considéré par beaucoup comme le meilleur défenseur du championnat de France. Sous contrat jusqu'en 2015, Nikos est aujourd'hui indéboulonnable. Le résultat d'une incroyable intransigeance envers lui-même. «Je ne dois pas me faire de cadeau. Il faut que je me fasse violence pour que ça aille bien demain. Il faut être honnête avec soi-même», confie-t-il. Une sérénité qui n'étonne pas son entraîneur. «La maturité n'est pas une question d'âge. Des joueurs de 30 ans ne le seront jamais. Lui, il l'est parce qu'il a joué très tôt. Même s'il n'est pas très expressif, il est devenu vice-capitaine de sa sélection par ce qu'il fait sur le terrain où il s'impose et il sécurise l'équipe», reconnaît Didier Deschamps.

Suivi par plusieurs clubs européens comme Arsenal, Nkoulou ne cache d'ailleurs pas son envie de rejoindre un jour une formation prestigieuse dans un grand championnat. «Comme tous les joueurs, j'ai bien envie de me retrouver un jour avec les plus grands. Le Real Madrid, le Barça, Manchester City aujourd'hui, United aussi», a-t-il raconté au journal L'Equipe. Mais ajoute-t-il, «j'ai encore beaucoup à prouver. Je suis là pour m'inscrire dans la durée. J'ai besoin d'apprendre, je ne souhaite pas partir l'été prochain. Je me vois faire plusieurs années à l'OM.»

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 4739 Réactions: 17 Transferts: 1 ]
Publicite

 17 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.