Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 24-Jul-2014 - 02h19
Recherche:    Web CIN      By
1152 visiteurs en ligne
Paulo Teixeira: "Pour la coupe des confédérations (...) certains noms n’y figureront pas pour des raisons extra sportives" (CamFoot.com)
Click to jump to 'CamFoot.com'
Le 22 Mai 2003
© Propos recueillis par R. Wandji | CamFoot.com
 6 Réactions
"... Le Cameroun ne pourra pas voler à la mesure de son potentiel avec des amateurs aux affaires. Comment comprendre que Shaeffer fasse une liste de 22 joueurs qui se fait rayer au niveau du ministère? Pourquoi fuir les véritables problèmes? Ces administrateurs sont complètement déphasés de la réalité du football..."
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
La Coupe des Confédérations est à moins d'un mois d'échéance, les équipes engagées savent déjà à quoi s'en tenir, les programmes de préparation ont fait l'objet d'un calendrier bien pensé, les sites d'hébergement sont retenus, les critères de sélection sont mis à la portée du public. Ces équipes attendent des résultats, non pas du fait d'un acte fortuit ou d'un accident du destin mais d'un travail d'ensemble bien orchestré et absolument cohérent. Les équipes les moins douées ont par leur préparation rattrapées le mince écart qui les séparaient des nations dites grandes. Quid du Cameroun?

Que fait le Cameroun pour se maintenir à niveau? La question ne révolutionne pas la roue. Elle paraît même redondante tellement elle a déjà refait surface ces dernières années. Les Lions, omniprésents sur la scène africaine n'ont pas gagné plus de deux matchs en compétitions intercontinentales depuis...1990! C'est tout un exploit quand on sait que dans ce laps de temps, nous avons été de toutes les batailles. Ce haut fait d'arme, nous le devons, et nous ne nous lasserons jamais de le clamer, à une gestion catastrophique de l'équipe nationale transformée en espace de prébende à la fois par certains dirigeants qui prennent l’équipe nationale du Cameroun en otage brandissant des menaces tendant à masquer leur incompétence et par certains acteurs tels les joueurs, les journalistes et divers intervenants, actifs complices ou silencieux bénéficiaires de la gabegie standardisée.

Voici une autre voix autorisée dans le monde du football, Paulo Teixeira, qui a travaillé avec les plus grands, France-foot, Romario, Brésil, Portugal…L’homme est reconnu pour son franc-parler et ne s’embarrasse pas de mille arguties pour nos dévoiler son amour pour le football camerounais, pour prodiguer des conseils de gestion de carrière aux professionnels. Sur l’avenir immédiat des Lions Indomptables, il nous martèle ce que pourtant nous savons déjà: Il faut en finir avec cette gestion mafieuse pour qu’enfin nous puissions espérer une constante dans nos résultats sur la scène mondiale... En espérant que sa voix portera mieux... Lisons plutôt!


Camfoot.com : Bonjour Paulo rentrons dans le vif du sujet, comment êtes-vous arrivé à ce métier d’agent de joueur?

Paulo Teixeira : Je dois avant tout signaler que j’ai toujours été de près ou de loin dans le milieu du football, joueur au FC Porto dans les années 70, journaliste et photographe sportifs par la suite, j’ai eu à travailler comme indépendant pour des journaux comme France-foot. À 51 ans aujourd’hui j’ai eu à côtoyer plusieurs joueurs, je suis de nationalité brésilienne et j’ai couvert quasiment tous les grands évènements sportifs depuis trois décennies. Après la coupe du monde 1994, je suis devenu agent de joueur.


Camfoot.com : Nous parlons donc à un professionnel du football

Paulo Teixeira : Exactement, je connais les stades les vestiaires et tout ou presque tout de ce qui s’y passe.


Camfoot.com : Un brésilien qui a joué au Porto, comment se retrouve t-il mêlé au football camerounais?

Paulo Teixeira : En 1988 j’ai eu à couvrir la CAN victorieuse au Maroc comme photographe et j’ai eu des contacts avec des cadres de l’époque comme Milla Bell, Omam etc… En fait, je suis né au Congo et j’ai toujours été fasciné et très attiré par le football du continent, en 1990, avec la fameuse saga camerounaise en Italie je me suis véritablement axé sur le foot camerounais et en tant que reporter indépendant devant faire des sujets et des papiers sur le foot, j’ai toujours eu à revenir sur le Cameroun.

C’est donc ainsi que de fil en aiguille je me suis intéressé aux joueurs camerounais.

J’ai eu dans mon métier de journaliste à couvrir des championnats et des coupes de plusieurs pays donc du Cameroun et et à avoir d’excellents contacts.


Camfoot.com : Depuis combien de temps évoluez-vous comme agent de joueur camerounais?

Paulo Teixeira : Ma première opération au Cameroun en tant qu’agent de joueur s’est déroulée en 1994 avec David Embé que j’ai emmené au Portugal, ensuite j’ai travaillé avec Honni Serge, Kalla Nkongo, Mimpo, Dikoumé, Fiala, Womè etc…


Camfoot.com : En dehors du sérail camerounais, qui figure dans votre carnet d’adresse?

Paulo Teixeira: En fait mes années d’expérience dans le football m’ont emmené depuis 1982 en Espagne à travailler avec plusieurs noms connus tels que Maradona, Socrate, Zico, le grand Pelé. Sans être directement leur agent, j'ai eu à faire des opérations commerciales avec Romario, j'ai suivi Roberto Carlos (avec son agent) pour sa première année en Italie, notre société a intervenue dans la prolongation du contrat de Helguera au Real Madrid, à la Roma, j'ai ammené deux portugais (Petit et Edenilson), les togolais Kader et Tchangai à Parma, Mbenti à Venezia, Kalla en Grèce, Espagne et Allemagne, Reinaldo, attaquant brésilien, de Parma au Cruzeiro, et plusieurs autres encore, et non des moindres.

Je parle couramment 6 langues, ce qui a été un atout.

"(...) je ne pense pas qu’un agent puisse influencer les choix d’un sélectionneur (...)"


Camfoot.com : Généralement dans les milieux sportifs camerounais, les agents de joueurs sont considérés comme la face visible des sélectionneurs nationaux qui en profitent pour sélectionner les joueurs leur donner une visibilité et les vendre au plus offrant...

Paulo Teixeira : Ne mélangeons pas les choses. Il est vrai que le milieu du football est assez compliqué aujourd’hui et que les différents intervenants sont emmenés à travailler ensemble mais je ne pense pas qu’un agent puisse influencer les choix d’un sélectionneur au point où ce dernier choisisse des joueurs sans qualité...


Camfoot.com : Etes-vous entrain de me laisser comprendre qu’on ne sélectionne pas certains joueurs en équipe nationale pour lancer leur carrière individuelle?

Paulo Teixeira : On ne peut pas être aussi catégorique, je connais des joueurs qui ont en effet été sélectionnés grâce aux liaisons et réseaux que leurs agents ont avec des hommes de pouvoirs mais généralement il faut des qualités au départ sinon leur passage en Nationale sera assez bref. À la base il faut toujours la bonne matière.


Camfoot.com : Des noms?

Paulo Teixeira : Vous me permettrez de ne pas les citer.


Camfoot.com : Avez-vous déjà monnayé la place d’un de vos protégés dans l’équipe camerounaise?


Paulo Teixeira : Personnellement non car il y va de ma crédibilité de professionnel.


Camfoot.com : Le public est habitué à voir des joueurs évoluant déjà en club et vous vous êtes un professionnel de l’ombre, des coulisses, c’est quoi le rôle d’un agent dans l’émergence des joueurs au plus haut niveau?

Paulo Teixeira : Je vois là dedans deux volets : le joueur comme personnalité publique que tout le monde connaît et l’homme dans sa vie privée, sa famille etc…Il appartient à l’agent de trouver un équilibre entre les deux aspects et de cultiver le mental, l’état d’esprit car le joueur africain est généralement au point physiquement et techniquement. Il y a des paramètres comme la langue, l’alimentation…L’agent doit donc tenir en compte ses origines pour pouvoir le préparer à la vie professionnelle qui est très exigeante car le plus important est de ne pas craquer en chemin.


"(...) le footballeur camerounais et africain n’a pas encore compris que le football ne se limite plus à sa seule fonction sur le terrain"


Camfoot.com : Votre rôle en tant qu’agent de joueur est-il juste de trouver un club pour vos protégés?

Paulo Teixeira : Non pas du tout. On parle ici de gestion de carrière. Il est vrai qu’il y a beaucoup de "placeur" qui vendent des joueurs et puis basta! Mais généralement ils ne mettent pas long feu dans le domaine. Personnellement je n’ai pas beaucoup de joueurs car je m’occupe de la carrière du joueur dans son ensemble car le footballeur n’est pas une marchandise. Il faut créer des rapports étroits avec ses protégés malheureusement tous n’ont pas cette vision.


Camfoot.com : Le footballeur est finalement une petite entreprise

Paulo Teixeira : Effectivement!


Camfoot.com : Qu’est-ce qui justifie à votre avis qu’on connaisse des joueurs très au point techniquement et physiquement qui n’arrivent pas à trouver des clubs à la mesure de leur talent?

Paulo Teixeira : À quelques exceptions près, le footballeur camerounais et africain n’a pas encore compris que le football ne se limite plus à sa seule fonction sur le terrain. Allez dans les grands centres de formation et vous verrez qu’on y introduit des cours de communication. Vous pouvez prendre un footballeur avec des grandes capacités mais il doit comprendre que c’est le foot business, le foot spectacle qui met en place des aspects comme les relations publiques, l’abordage avec les médias, les contraintes avec les sponsors etc…il faut savoir vendre son produit football.

Pourquoi une équipe comme Fulham garderait un Inamoto? Parce qu’il représente un marché nippon important il sera gardé pour son potentiel économique. Comptez le nombre de joueurs africains qui ont un site Internet… combien sont-ils? Même pas une vingtaine! Il y a là un problème de communication et de marketing… Prenons le cas Djibril Cissé, c’est un excellent cas de construction d’image personnelle. Il sait vendre son image et il attire des sponsors.


Camfoot.com : Ces sites Internet et outils de communication, vers quel marché seront-ils dirigés? Le pouvoir d’achat en Afrique n’est pas si grand…

Paulo Teixeira : Justement le public visé n’est pas exclusivement africain. Quand un joueur évolue dans un championnat médiatisé il doit pouvoir se vendre partout. Les joueurs comme Njitap, Mboma, Etame Mayer s’en sortent plutôt bien.


"Comment comprendre que Shaeffer fasse une liste de 22 joueurs qui se fait rayer au niveau du ministère?"


Camfoot.com : Paulo, vous êtes un interlocuteur averti du milieu sportif camerounais, sans vouloir défoncer des portes ouvertes et ressasser les histoires connues de tous, qu’est-ce qui explique que malgré tous ces talents que vous n’avez pas trop de mal à vendre aux meilleurs clubs sur le plan mondial, notre équipe nationale stagne et connaisse autant d’inconsistance dans ses résultats?

Paulo Teixeira : Les dirigeants, tout simplement les dirigeants parce que quand on regarde les joueurs camerounais depuis lors, c’est de mieux en mieux. Prenez les joueurs de 2002 c’est une génération exceptionnelle. Rassembler autant de joueurs à un moment crucial de leur carrière et réussir à les faire passer à côté d’un mondial comme au Japon…il faut le faire. De mes conversations avec les joueurs qui sont des professionnels, revenir se frotter à une équipe de dirigeants restés au stade de l’amateurisme dans leur domaine c’est difficile! C’est donc un problème d’amateurisme au niveau des structures administratives et autres… Il n’y a pas eu d’évolution du côté de la gestion du football camerounais. Quand le joueur professionnel est confronté à des structures amateurs ça ne peut pas évoluer. Les mêmes problèmes reviennent, primes, infrastructures, calendriers…

Moi je ne peux pas dire que ce sont les joueurs le problème. Le Cameroun ne pourra pas voler à la mesure de son potentiel avec des amateurs aux affaires. Comment comprendre que Shaeffer fasse une liste de 22 joueurs qui se fait rayer au niveau du ministère? Pourquoi fuir les véritables problèmes? Ces administrateurs sont complètement déphasés de la réalité du football car pour rectifier la liste d’un sélectionneur national….


Camfoot.com : Ce que vous affirmez là est très grave, affirmez-vous que Shaeffer n’est pas maître de sa sélection?

Paulo Teixeira : Bien sûr qu'il ne l'est pas! C’est la vérité. C’est ridicule mais c’est vrai comment comprendre que sur une liste qui doit affronter la Tunisie on retrouve des joueurs de Nationale et de Division d’honneur allemande. Demandez où évoluent Bella et Eboué Eboué qui se retrouvent en équipe nationale - comprenez bien que je n’ai rien contre ces jeunes garçons - où est la logique sportive? Tant qu’on ne met pas fin à ces manipulations de liste, le Cameroun devra encore patienter longtemps. Shaeffer est-il allé superviser ces joueurs en Nationale et en D4? Soit il est incompétent, ce dont je doute, soit la liste des sélectionnés lui échappe. Comment une équipe qui doit aller jouer pour l’honneur de tout un pays se retrouve dans un avion qui ne fait pas de ligne directe, sans feuille de route et qui doit faire 4 jours de Paris au Japon….

"Certains joueurs paient aujourd’hui le tribu de la grève de Paris (...) Regardez les listes et vous comprendrez"


Camfoot.com : Les dirigeants nous ont fait savoir après un comité de suivi que la défaite au mondial asiatique était le fait des joueurs, notamment la grève de Paris…

Paulo Teixeira : Non il y a forcement une mauvaise gestion de la part de ces dirigeants. Car ce n’est pas la grève de Paris qui justifie le choix du site d’hébergement. Les escales impromptues à Kuala Lumpur, Karashi et autres…regardez contre l’Irlande il a manqué aux Lions 20 minutes de conditionnement physique pour écraser l’Irlande…faut pas charrier, les joueurs n’ont rien à y voir, et maintenant ils cherchent des boucs émissaires!


Camfoot.com : Est-ce à dire que certains joueurs paient aujourd’hui le tribu de la grève de Paris?

Paulo Teixeira : Absolument!


Camfoot.com : Qui sont-ils?

Paulo Teixeira : Pour leur propre intérêt, je n’en parlerais pas mais regardez bien les listes et vous verrez!


Camfoot.com : Depuis les derniers regroupements, l’on se disait justement qu’on assiste à un rajeunissement mais vous vous faites état d’une vendetta personnelle…

Paulo Teixeira : Ce qui est curieux est que beaucoup de noms sont en effet absents de cette liste pour des raisons qui ne sont pas sportives…


Camfoot.com : Je réitère ma question : Certains joueurs sont-ils victimes aujourd’hui de la grève de Paris?

Paulo Teixeira : Oui absolument et je vous le redis regardez les listes et vous comprendrez. Regardez-les et dites-nous ce qui justifie l’absence des joueurs comme Pierre Womé, Alioum Boukar etc…J’ai eu un dirigeant camerounais qui m’a dit que Pierre Womé en particulier n’est pas en odeur de sainteté depuis les évènements de Paris et qu’il est banni par le ministère car quels critères justifient la présence des joueurs de division d’honneur et l’absence des joueurs de championnat d’élite?


Camfoot.com : Ne pensez-vous pas que ces joueurs sont plutôt victimes de leurs prestations dans leurs clubs respectifs où ils n’ont pas toujours été titulaire cette saison?

Paulo Teixeira : Curieux car cette saison Womé joue quand même plus de 20 matchs de haut niveau, ce qui n’est pas le cas de la moitié des sélectionnés….Alioum Boukar évolue quand même à un niveau où celui qui est appelé à le remplacer ne joue pas. Idem pour Pat Mboma qu’on annonce blessé mais qui ne l’est pas. Car sportivement pour prendre un attaquant comme Bella alors qu’on dispose des Kioyo, Idrissou, Mboma, Meyong Zé, Kenmogne…. Il faut chercher.

"Pour la coupe des confédérations je ne serais pas surpris que certains noms n’y figurent pas pour des raisons extra sportives..."


Camfoot.com : S’il y a bannissement et rectification des listes qui en est l’auteur?

Paulo Teixeira : Quand un sélectionneur sort une liste de 22 qui est communiquée aux joueurs et que quelques heures après certains en particulier manquent quand la liste revient du ministère ça veut dire que quelqu’un de haut placé au ministère l’a revu et corrigé! Pour la coupe des confédérations je ne serais pas surpris que certains noms n’y figurent pas pour des raisons extra sportives. Le football dans son ensemble a évolué et il faut se préparer et sélectionner les meilleurs compétiteurs dont on dispose. Regardez la Turquie, 3e équipe en coupe du monde, les USA qui montent. Il faut confier le football aux professionnels et vous verrez les résultats du football camerounais.


Camfoot.com : Justement quand on parle des tares du football camerounais, on a l’impression d’enfoncer des portes ouvertes et de ressasser les mêmes problèmes. Vous le professionnel du football affirmez-vous que l’organisation du football camerounais est défaillante du fait des hommes qui sont à sa tête?

Paulo Teixeira : Absolument! Et c’est dommage pour un pays comme le Cameroun qui regorge de tant de potentiel. Avez-vous vu ce qu’Eto’o a fait la dernière fois au Réal de Madrid? Le potentiel y est. Avec une meilleure organisation et un coach qui comprend l’âme et l’esprit du football africain, sans aucun doute seriez-vous mieux lotis. Regardez ce que Metsu a pu faire avec le Sénégal!!!


Camfoot.com : Il y a beaucoup d’argent qui circule dans le milieu du football surtout au moment des transferts…vous devez être grassement payé!


Paulo Teixeira : Vous savez la Fifa réglemente de plus en plus ces transactions et la marge qui revient à l’agent tourne au tour de 5 à 10% et il n’ y en a pas beaucoup qui touchent le gros lot.


Camfoot.com : Avec toutes ces sommes, on connaît pourtant des gloires sans argent

Paulo Teixeira : Il faut savoir faire attention aux agents véreux aussi vous savez souvenez-vous du cas José Touré qui a dû faire appel à la solidarité de ses pairs. Il y a de l’argent mais il faut avoir de la mesure comme dans toute chose


Camfoot.com : Qu’auriez-vous à dire comme mot de la fin aux internautes de Camfoot?

Paulo Teixeira : De demeurer vigilants par rapport à la gestion de leur équipe nationale et de demander des comptes aux dirigeants qui sont là afin qu’ils arrêtent d’improviser et qu’ils laissent faire leur travail aux sélectionneurs.

À l’équipe Camfoot je vous demanderais de continuer car aujourd’hui vous êtes une référence et en tant que telle, vous devez élever les standards.

Camfoot.com : Camfoot vous remercie!

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 21358 Réactions: 6 Transferts: 28 ]
Publicite

 6 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...


P U B L I C I T E


P U B L I C I T E

Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.