Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 25-Apr-2014 - 00h29
Recherche:    Web CIN      By
1062 visiteurs en ligne
Justice populaire: Un braqueur bastonné à Yaoundé
Click to jump to 'Cameroon-Info.Net'
YAOUNDE - 28 JAN. 2013
© Jeannette Éliane Tchamgoué | Cameroon-Info.Net
 21 Réactions
Après avoir essayé de braquer une boutique du coin l’infortuné tentait de fuir mais la population l'a neutralisé
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Votre Réaction (Max.: 3000 caractères)
CIN_Id * (max. 20 carac.)
Register HERE !
Mot de passe *
I forgot my password
Localité * (max. 20 carac.)
E-mail *
( * ) : Champs obligatoires
Fifionbandja
Tombel
  0
30-Jan-2013 05:21 EST
Au cré.tin ci dessous

Les Bamis mattent les vauriens.

Aux dernières nouvelles l'infortuné s'appelle Emvoumou Pierre Edouard. Cherche l'erreur
Ganja Boy
Yes We Can't
  8
29-Jan-2013 21:32 EST
Reconnaissable même à leurs orteils !?
Ces bamis, pffff ...
Mbilbekon
USA
  0
29-Jan-2013 19:06 EST
Les commentaires qui parlent de l'absence de la police me font bien rigoler! Comme si la police etait la pour proteger les citoyens! Les policiers sont occupes a se faire de l'argent en delestant les chauffeurs de taxis et vous parlez de poursuivre les voleurs? LMFAO!
Lhomme
Lyon
  0
29-Jan-2013 17:33 EST
à bien analyser l'image des orteils de mes concitoyens qui sont sur cette photo, je comprends pourquoi les uns volent et pourquoi la justice populaire a pris le dessus. La population est abandonnée à elle même. alors c est le sauve qui peut.
Masfao
UE
  1
29-Jan-2013 16:55 EST
L'indignation?
Oui et oui encore!

Mais, une question lancinante,
Pourquoi et comment en sommes-nous arrivés là?
A chacun(e) ses céphalées!

Le pays est une poudrière qui monte irréductiblement tous les jours en pression tant que le vieux et ses bandits ne se résolvent pas à dégager sans grabuge.
On ne peut plus être la solution lorsque l'on fait coeur avec le problème.

J'entends qui appelle au Droit, à l'Etat, à l'Etat de droit.
Au risque de vous plonger dans une abyssale mélancolie, il n'y a ici ni Droit, ni Etat.
Nul ne doit confondre pire tyrannie s'exerçant à l'ombre des lois, avec un Etat de droit.

Si ce bonhomme était le fils, cousin, neveu... de Mendozé, Motazé, Mebe Ngo'o, Bi Mvondo... il serait debout triomphant, extirpé des griffes de mes frères en sandalettes, par les petites mains sales (forces du désordre rdpc!) que certains appellent encore par abus de langage forces de maintien de l'ordre.

Celui-ci est sans doute, un repé no dé and remé no dé rendu misère à sa triste condition.
Une grande ambition, une grande réalisation!

C'est tout à l'honneur de J E Tchamgoué de pas avoir ici livré son identité. Quelques sectaires patentés, rangés autour de chancres ethniques seraient déjà ici embourbés, pour empêcher de mesurer toute la profondeur du mal fait à ce pays par 30 années révolues de magistère rdpc.

Allez lire ici pour saisir dans quels rails nous nous sommes enfourchez et dans quelle type de bouteille certains ont enfermé ce pays, un état de putréfaction avancée!

http://www.cameroon-info.net/reactions/@,40717,7,yaounde-gendarmerie-de-nkolbisson-un-homme-retrouve-mort-dans-sa-cellule.html
AfrikeRevolution
Afrique
10   0
29-Jan-2013 14:16 EST
@James

J'exprime ma frustration sur ce forum depuis des annees, face aux traitements inhumains que certains de nos compatriotes se permettent d'infliger a leur semblable.

Mon frere, tu vois toi meme! C'est tres tres grave. Le mal est profond.

On se demande si on a ete cree par le meme Dieu que ces camerounais qui n'accordent aucune valeur a la vie humaine. il ya des comportements hors norme qu'on ne saurait expliquer. Qu'on ne me parle surtout pas du manque d'education. On a pas besoin d'apprendre a un homme les notions de valeur d'une vie humaine. Tout Homme nait avec ces reflexes.

On ne pourra jamais veritablement se developper avec une mentalite pareille.Vivement que le prochain president frappe fort sur ces monstres et que ces pratiques s'arretent a jamais.
Lericheamerifricain
USA
11   1
29-Jan-2013 12:55 EST
Cassalek

Bangoss

En d'autres temps, on parlait "des Camerounais qui ternissent l'image du pays A l'etranger" en decrivant ceux qui decrivent la realite.

Je suis content que vous soyez choque par la photo qui malheureusement n'est qu'une representation de la realite, qui devrait vous choquer 100 fois plus. Au-dela des chocs emotionels, que porposez vous comme solution?

Pensez-vous que le retrait de la photo choquante puisse mettre fin aux braquages et A la justice populaire?
Qu'est-ce qui peut pousser un vaillant jeune comme celui-la A devenir braqueur?
Quand il y avait les casses A Yaounde, qu'on disait ressemblait A Paris, j'avais souligne le risque que ces casses en supprimant des sources de revenus pour de nombreuses familles, puisse favoriser la vulgarisation de l'insecurite. Ces dernieres semaines, nous avons eu des tueries pour traffics d'organes et des bracages operes par des jeunes Camerounais, qui devraient etre entrain de se debrouiller quelque part si l'emploi des jeunes etait pris tres au serieux.

Parfois en fonction de notre position nous soutenons des solutions, qui ne sont pas durables et dont les consequences negatives vont se retourner contre nous-meme!
Medan
Paris
  2
29-Jan-2013 12:06 EST
L'Etat devrait protéger tous les citoyens.Le danger avec la justice populaire est qu'elle crée de la confusion,rien alors rien ne prouve que ce présumé voleur a volé ,et meme s'il l'aurait fait la restitution du bien suffit.

La population devrait laisser l'Etat prendre ses responsabilités en faisant tout simplement son travail.Il y a la loi et tout le monde devrait la respecter.

La justice populaire dégrade l'image du Cameroun,on dirait que nous sommes au Moyen-age,un comportement indigne et inhumain.La population camerounaise devrait respecter la vie humaine.
Alix201
Nkomo
  2
29-Jan-2013 12:00 EST
Ils sont bien plus chanceux les bandits de yaoundé, a douala on lui aurait déjà versé le zoua zoua et allumé le feu!!! j'espère que ca lui servira de leçon et qu'il se calmera!!
Thomassankara
Cameroun
11   1
29-Jan-2013 11:46 EST
@Tous
Bsr, juste pour DONNER mon avis. La justice POPULAIRE est un NO GO. Je comprends que les populations ont PERDU confiance aux differents services de SECURITE mais il arrive que des INNOCENTS se fassent TUER dans cette JUSTICE de la JUNGLE. Au Nigeria il y a environ 3 mois-4 mois 4 ETUDIANTS ont été LYNCHE INJUSTEMENT. Dans le cas PRESENT on a certe affaire à un VOLEUR mais la population devrait s ABTENIR de se faire sa propre JUSTICE. Sur ce one love and peace!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Talkfair
London
16   1
29-Jan-2013 11:11 EST
prenez soin de regarger attentivement la photo, le braqueur est au sol, regardez les pieds de ceux qui l'entourent, on est á yde la ville capitale et ses citadins!!

La misere!!! ééh Dieu!
Africain
Afrique Du Sud
10   2
29-Jan-2013 08:33 EST
le president paul biya nous a demontre par A plus B que les droits de l'homme n'existent pas au cameroun . allez faire un tour dans nos prisons et vous me donnerez raison , la justice populaire au cameroun parfois se passe aux yeux des policiers , ce qui est totalement inconsevable devant la loi . la police est cense protege les hommes ceci quelqu'en soit la nature de ton acte .
James
Yaounde
14   2
29-Jan-2013 08:17 EST
comment voulez vous que des hommes qui sont tous les jours confrontés à un tel mépris de la vie humaine en connaissent la valeur?
ces actes de voleurs lynchés ou brûles vifs sous les yeux des populations et plus souvent des enfants, ne peuvent que participer à la destruction en chacun des camerounais, de cette estime de la vie, de cette humanité que nous devrions porter en chacun de nous.
vous êtes surpris que les camerounais n’éprouvent plus aucune émotion face à n'importe quel spectacle désolant.
un spectacle de violence n'engendre que la violence.

la vie n'a plus de valeur au Cameroun
Gadjere
Sanaga
21   0
29-Jan-2013 07:37 EST
C'est même quel braqueur, muni d'une arme, qui va voler un aussi pauvre commerçant? Celui-ci, même si un vrai braqueur l'attrape, il va aussi le bastonner. Il devait simplement avoir faim. En plus, il n' a même pas utilisé son arme contre ceux qui le pourchassaient pour fuir. Arme fictive?
Quand même content que la population ne l'ait pas tué. Je me demande ce que font les forces de l'ordre. La scène est filmée devant une brigade de gendarmerie et on ne voit aucun gendarme s'interposer entre la population et le présumé braqueur.
James
Yaounde
13   6
29-Jan-2013 07:07 EST
@Sansfrontiere

"C'est pas de la faute des Camerounais si la vindicte populaire a gagné du terrain. C'est juste que les braqueurs sont souvent des protégés d'hommes en tenue et qu'après arrestation"

Ah oui? combien de vrais braqueurs sont arretes au Cameroun? je ne parle pas des voleurs de poules.

vous réclamez un Etat de droit et êtes les premiers à applaudir la justice populaire.

qu'est ce qui te prouve que cet homme est réellement coupable de ce qui lui est reproché?
Dylan
Casablanca
23   2
29-Jan-2013 04:55 EST
ya d abord un grand souci en afriq central , ya pas de presence de policiers dans nos quartiers et routes, et si y en a, ces derniers te diront simplement qu ils sont la pour une mission bien precise et non pour traquer les voleurs.quand on attrape un voleur et on le conduit au commissariat le matin, le soir il est dehors et bienvenue les represailles.alors que voulez vous?
ce gars a bien la chance, on parlerait de lui au passé actuelement. et ceux qui ecrivent bien bas qu ils ne reviendrons plus au cameroun pays de merde etc, alors restez labas au ciel où ya akounamatata( sans soucis).
Sansfrontiere
Alaska
19   6
29-Jan-2013 04:06 EST
Tiens à regarder cette photo, je ne ressens aucune pitié...comme c'est bizarre. Il a même la chance que quelqu'un ait laissé un sachet de "tampico" à côté de lui. Cela lui donnera de l'énergie pour la suite.

@tous ceux qui critiquent la vindicte populaire...

C'est pas de la faute des Camerounais si la vindicte populaire a gagné du terrain. C'est juste que les braqueurs sont souvent des protégés d'hommes en tenue et qu'après arrestation, ils n'ont aucune sanction pénale; et de surcroît ils reviennent encore vous demander des comptes à cause de leur arrestation...comme quoi vous les avez dénoncé. Donc la population se rend justice afin de diminuer le nombre de ces malfaiteurs... Et c'est une justice pour eux...
Medan
Paris
14   15
29-Jan-2013 01:57 EST
Comment un Etat peut etre dans l'immobilisme?La justice populaire est un crime contre l'humanité.
Wandaman
Au Bord Du Nyong
  20
29-Jan-2013 01:42 EST
@CIN, je demande hein ! cette Jeannette Éliane Tchamgoué a fait comment pour etre parmis vos pseudos journaliste ? C'est quel amarteurisme ca ? Elle n'a jamais reussit a ecrire deux paragraphes dans ces faits-divers, et c'est la seule qui passe son temps a poster les photos des victimes sur CIN . Please CIN respectez quant meme vos lecteurs.
Lyff1978
Nantes
14   29
29-Jan-2013 01:42 EST
Peuple de sauvage.pour rien au monde je ne retournerai vivre dans ce pays de merde.(Babylone la grande)tout ce qui est mauvais se passe au Cameroun:corruption,justice populaire,secte,vente d'organes,la violence gratuite,la prostitution etc... Merci Mon Dieu de m'avoir fait sortir de cet enfer.
Cassalek
Bangoss
17   8
29-Jan-2013 01:27 EST
On comprend votre souci de relayer les faits tel quels. Mais de grâce, retirez cette photo choquante, avilissante et infamante.

Cela n'honore pas CIN. Je vous appelle toujours à plus de professionnalisme, mais vous refusez de vous inscrire dans cette logique de compétitivité!
Justice populaire: Un braqueur bastonné à Yaoundé
Click to jump to 'Cameroon-Info.Net'
YAOUNDE - 28 JAN. 2013
© Jeannette Éliane Tchamgoué | Cameroon-Info.Net
 21 Réactions
Après avoir essayé de braquer une boutique du coin l’infortuné tentait de fuir mais la population l'a neutralisé

Le braqueur
Photo: © J.E.T.


Le quartier Santa Barbara Texaco est la scène où s’est déroulé l’évènement Dimanche dernier à Yaoundé dans une boutique du coin:

«Je suis arrivé ce matin à huit heures. J’ai installé les marchandises à l’extérieur de la boutique et j’ai pris place derrière ma caisse. Le Monsieur est venu garer la moto à côté de ma boutique. Il entre dans la boutique et me demande combien coûte la palette de jus. Je lui donne le prix. Il me dit qu’il arrive et ressort. Il se place à l’extérieur comme s'il attendait quelqu’un. Pendant ce temps, je me suis mis a nettoyer mon réfrigérateur. Au moment où je voulais le rechager, le Monsieur est entré de nouveaux dans la boutique et me pointe une arme. Il me dit couche-toi. Je lui réponds que je ne peux pas m’opposer à lui car il est armé. Je suis allé me coucher devant la porte. Car je voulais qu’au cas où quelqu’un passe par là qu’il s’aperçoive. Il est allé vers ma caisse et lorsqu’il s’est rendu compte que je soulevais ma tête, il m’a dit de ne pas crier. Et il est ressorti. Il a mis l’arme dans la poche et a sauté sur sa moto. Lorsqu’il a mis la clef sur le contact, j’ai bondit sur la moto. J’ai attrapé l’arrière et je me suis mis a crier avec frayeur. Il a laissé la moto et s’est enfui dans le quartier. Mon cri ayant alerté les voisins ceux-ci se sont mis à sa poursuite et l’on attrapé. J’ai appelé le 117 et la gendarmerie de mon quartier pour qu’ils viennent intervenir», explique le boutiquier.

Loading the player...
Extrait JT 20h - 28/01/2013
VIDEO: © Canal 2



Avant l’arrivée des gendarmes, le braqueur a été copieusement molesté par la population. Et sur son corps on peut voir la terre, les blessures et le sang qui témoignent du degré de violence que celui-ci a subi. L’arme qu'il détenait a été récupérée par la gendarmerie.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 7419 Réactions: 21 Transferts: 3 ]
Publicite

 21 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...



P U B L I C I T E


P U B L I C I T E
Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.