Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 01-Sep-2014 - 18h57
Recherche:    Web CIN      By
620 visiteurs en ligne
Offensive: Paul Biya fait le ménage à la sécurité présidentielle
Le Messager
DOUALA - 28 JAN. 2013
© Rodrigue N. TONGUE | Le Messager
 20 Réactions
Le président de la République a procédé le 25 janvier 2013 à de changements de responsables à la Garde présidentielle (Gp), à son état-major particulier et à la direction de la sécurité présidentielle (Dsp). Ces décrets surviennent après une vague de protestations d’hommes de rangs rattachés aux services de la sécurité présidentielle.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Votre Réaction (Max.: 3000 caractères)
CIN_Id * (max. 20 carac.)
Register HERE !
Mot de passe *
I forgot my password
Localité * (max. 20 carac.)
E-mail *
( * ) : Champs obligatoires
Le Juif
Jakarta
  0
28-Jan-2013 18:35 EST
La meilleure garde pour un president de la republique a mon avis, serrait une garde composee des elements de differentes ethnies, et la trahison serrait impossible. car c'est meme un Dschang, ou un Mboh, qui vendra la meche en cas de complot.
BAMS
GENEVE
  1
28-Jan-2013 16:59 EST
A 80 ans, il protège quoi? MOUFF me dey
Il a peur de mourir?
Masfao
UE
  1
28-Jan-2013 12:46 EST
@Belin,

Allez-vous jusqu'à imaginer selon cette logique de confiance que Présidents et autres Premiers ministres Obama, Hollande, Merkel, Cameron... se comportent de la même manière au nom de leur sécurité personnelle?
Si non, pourquoi?

Quant à la composition de la GP, je vous laisse et grand bien vous fasse, à vos statuts mais tout de même:
Selon quel "statut", les ressortissants du Centre et du Sud sont appelés à être majoritaires dans l'ensemble?

Qu'il a t-il de statutaire dans ce pays où même la Constitution (la loi suprême) n'est pas respectée?

La lucidité pour ma part ne consiste pas entre autres à vilipender un système totalement démentiel tout en s'accrochant à ses branches.
Africain
Afrique Dun Sud
  4
28-Jan-2013 11:49 EST
je suis tres sur de moi @minalmi . . . .que les nobles gens comme les "kamga , kamto , fotso , fokou , kamdem , nanfang etc . . . . qui ne sont pas des voleurs aigu , des gens qui attendent d'une nomination pour se remplir les poches ou des adeptes de la mediocrite gouvernementale feriont plus mieux que les fouda , les etoudi , les onana et autres , si tu n'est pas convaincu , rendez-vous encore dans une dizaine d'annees .
Belin
Douala
  6
28-Jan-2013 11:46 EST
@Masfao

Si tu lis mes interventions ici sur CIN tu sauras ma position vis à vis de Biya. Mais il faut par moment être lucide et reconnaître certaine chose.
Pour ta sécurité tu vas d'abord chercher des gens de confiance, ici il ne s'agit pas d'un service directement rendu à la population, mais directement rendu à une personne.

D'autre part renseigne toi toutes les régions et tous les corps d'armés sont dans la GP, les ressortissants du Centre et du Sud sont majoritaires dans l'ensemble c'est vrai, mais il y a effectivement toutes les régions représentée à la GP, c'est statutaire. Donc si c'est pas le cas c'est que le commandant de la GP a violé les statuts!
MINALMI
SAA
  13
28-Jan-2013 10:52 EST
Vous voulez kil place les GROINS comme Kamga,kamdem,nanfang,tchatchuipolakaleng,guinfopasandjui,kamleporclanto à ces cotés?
Pour le moment ces Fouda,Melingui,Mbida,Etoundi,Noah,Onana ki meritent la place à coté du CHEF D'ETAT S.E.PAUL BIYA.
Mecde le pouvoir est sucré mbokgo'ooo!!!
Africain
Afrique Dun Sud
12   3
28-Jan-2013 09:28 EST
toujours les fouda , mbida , melinga ,etoundi , noah , onana ? je vais rire jusqu'a me casser les reins , le man la a oublier qu'il faut meme faire semblant de mixer avec d'autres tribues afin de tromper l'opinion national , c'est tres grave et je sent comment il a tellement peur . ce qui est claire poupoul c'est que " everything has the bigining and the end and your end is near " .
GAME OVER
Lom Pangar
18   4
28-Jan-2013 08:59 EST
.... Une vraie bande de clowns ces gars : Raymond Thomas Etoundi Nsoé, Raymond Jean Charles Beko’o Abondo, Le colonel Melingui Nouma, Emmanuel Amougou, Joseph Fouda, Mbida, Le Colonel Mbida Gabriel, le lieutenant Noah....C'est a en rigoler ce folklore et a se demander meme si le narrateur n'aurait pas confondu republique du cameroun a Chefferie superieure Sangmelima.....jespere seulement ke ces sbires pourront sauver le prince de sa mort prochaine.
John Pololo
Sur Chantoux Barthel
  2
28-Jan-2013 08:55 EST
Monsieur Biya se croit intelligent en mettant uniquement des gens d une region a ces postes. Tant qu ils sont d accord avec lui tout ira bien car l unanimite est generallement vite trouvee...mais si cela change ils vont egalement le botter tres rapidement. La diversite au moins aurait permit une plus grande difficulte pour se debarasser de lui
Masfao
UE
18   5
28-Jan-2013 08:00 EST
@belin,

Que signifie pour vous ne pas avoir confiance en ces compatriotes?

"D'autre part Biya a tenu à ce que dans la GP toutes les régions et tous les corps d'armés soient représentés".

Vous ignorez tout de la GP pour ne pas dire davantage et visiblement, plus qu'il ne vous parait, vous portez Biya dans votre coeur!
Belin
Douala
  12
28-Jan-2013 07:52 EST
Moi même je ne porte pas Biya dans mon coeur, mais il ne faut pas demander aux autres ce qu'on ne peut pas faire soit même.
On confie sa sécurité aux hommes de confiance. D'autre part Biya a tenu à ce que dans la GP toutes les régions et tous les corps d'armés soient représentés
L ORDRE JUSTE
Monaco
10   2
28-Jan-2013 07:42 EST
j'ai le sentiment que ces personnes appartiennent tous à la même tribu. je me trompe ?
Non mais là ce n'est pas serieux.
Le Cameroun a 10 provinces et plus de 250 tribus quand même
Masfao
UE
  3
28-Jan-2013 07:40 EST
Le cirque de l'entre-soi et la consanguinité qui pousse au jusqu'au crét.inisme comme il s'ébauche déjà ci-dessous à travers quelques affidés.

Et si l'illégitimité était la matrice de toutes les insécurités de la bande des fossoyeurs?

Le dément et ses féaux veulent dormir tranquille?
Tout simple, dégagez! Et encore!

Le médecin responsable de mon mouroir a été lui aussi "sélectionné" selon les règles de l'art du tribalisme rdpc d'Etat, dois-je lui faire confiance?
Il va de ma sécurité...
Konate
Sibérie
16   2
28-Jan-2013 07:09 EST
PBT
Yaoundé,
Et c'est justement les gens de confiance originaire tous de l'équateur-région natale de Mobutu-éléments de sa garde présidentielle qui l'ont obligé à fuir le pays en menaçant de l'appréhender et de le décapiter. Kabila n'y était pour rien dans la fuite précipitée de Mobutu du Zaire
Merdabia
Etoudi
17   5
28-Jan-2013 07:01 EST
COMMENT SE FAIT-IL QUE TOUTES CES PERSONNES SOIENT ORIGINAIRES DE LA MÊME REGION ? LE CAMEROUN EST DEVENU LA PROPRIETE D'UNE ETHNIE?
Aucamer
Yaounde
24   2
28-Jan-2013 06:19 EST
Trois petits coups de feu ont suffit pour sortir le Nnom Ngui de sa lethargie, bonne chose, si cela pouvait aussi se passer dans les autres domaines de la vie de notre pays, particulierement, l'eau, l'energie et la sante, j'encouragerai les gens a tirer de temps en temps sur le cortege du Nnom Ngui afin qu'il prenne des mesures concretes pour remedier a la situation desastreuse dans laquelle il a plonge le pays par sa longu lethargie
Abe_kara
Kara_land
  16
28-Jan-2013 04:53 EST
@Jeff,

Vas te pendre si tu n'es pas content !!!

Pour sa sécurité et celle de sa famille, on prend ceux en qui on a vraiment confiance qu'ils soient de votre famille ou non. Ce n'est pas un jeu.

Paul BIYA est boulou mais sa sécurité est essentiellement composée de gens originaires du centre d’après leurs noms.
PBT
Yaoundé
11   19
28-Jan-2013 04:14 EST
La sécurité présidentielle est une affaire de confiance. Autant y mettre des hommes en qui il fait confiance. Donc, pas de polimique.
Jeff
Yaoundé
29   12
28-Jan-2013 02:37 EST
On retrouve 6 bhe-tis parmis 7 nominations.
Biya tu fais fort tu entends non papa ?
Seulement ces bhe-tis la preparez vous à recevoir l'ascenseur kan le moment va sonner de la part du reste des ethnies du cameroun.
Le tribalisme a atteint son paroxisme dans ce pays.
Offensive: Paul Biya fait le ménage à la sécurité présidentielle
Le Messager
DOUALA - 28 JAN. 2013
© Rodrigue N. TONGUE | Le Messager
 20 Réactions
Le président de la République a procédé le 25 janvier 2013 à de changements de responsables à la Garde présidentielle (Gp), à son état-major particulier et à la direction de la sécurité présidentielle (Dsp). Ces décrets surviennent après une vague de protestations d’hommes de rangs rattachés aux services de la sécurité présidentielle.

Defile 20 Mai 2012
Photo: © P.R.C.


C’est le moins que l’on puisse dire. Le colonel Raymond Thomas Etoundi Nsoé est la principale victime des frappes du chef de l’Etat intervenues en fin de semaine dernière. Nommé à la tête de la Gp le 10 mars 2011, ce natif de d’Oveng dans la Mefou Akono vient d’être débarqué de ce corps d’élite chargé de la sécurité du président de la République et de sa famille, 22 mois seulement après sa nomination. Ce qui apparaît plus comme une volonté du chef suprême des armées de se débarrasser de lui que celle de promouvoir son remplaçant, Raymond Jean Charles Beko’o Abondo, 41 ans, chef de bataillon (prosaïquement appelé commandant) au Bataillon d’intervention rapide (Bir). Tant la nomination de Beko’o Abondo comme commandant par intérim de la Gp survient dans un contexte marqué par un malaise certain dans les rangs des hommes aux bottes marron dont la phase la plus achevée est sans doute la rafale de tirs entendue le 23 décembre 2013 au passage du cortège présidentielle au quartier Elig-Edzoa.
En effet, un certain nombre de soldats de la Gp se plaignaient ouvertement de leur traitement qu’ils jugeaient exécrable depuis quelques temps. Dans ce sens, plusieurs messages appelant à la rébellion avaient été diffusés à travers des Sms. Cette attitude sera naturellement sanctionnée par la hiérarchie militaire.

A la Gp, on a enregistré de nombreuses arrestations d’hommes de troupes pour réprimer cette irrévérence. Mais, se montrant plus offensifs, ces soldats et sous officiers ont entrepris une activité épistolaire peu commune dans les casernes. C’est ainsi que certains d’entre eux revendiquaient la paternité des lettres anonymes diffusées sur Internet et réclamant la tête de leur commandant, mais aussi l’accès à l’eau courante dans leurs casernes y compris celles logées au sein de la présidence de la République et surtout la relaxe pure et simple de tous leurs camarades arrêtés dans le cadre des différentes protestations.
Bisbille

On le sait, le gouvernement, par la voie du ministre en charge de l’Eau a indiqué qu’avec l’appui d’entreprises chinoises, les camps militaires de la présidence subiraient bientôt moins le rationnement dans la distribution de l’eau courante que les autres habitants de la ville de Yaoundé. A sa suite, le chef suprême des armées himself vient à son tour de remettre une couche en virant le commandant de la Gp en bisbille avec ses troupes. Ce dernier est affecté au poste d’adjoint chargé des forces terrestres de la troisième région militaire interarmées à Garoua. Le président a également « touché » la Dsp en affectant le chef du groupement de la protection de la direction de la sécurité présidentielle au poste de commandant de la Brigade du quartier général (Bqg), à première région militaire interarmées à Yaoundé. Le colonel Melingui Nouma considéré comme un « adjoint » du général Nji Ivo, le Dsp, quitte le palais d’Etoudi, une vingtaine d’année après y avoir servi. Son éloignement est considéré comme une disgrâce venant en réponse aux plaintes des éléments de la sécurité présidentielle. Même si du point de vue de l’administration militaire strictement, c’est une promotion. Car l’officier supérieur est nommé pour la première fois de sa carrière à un poste de « commandement ».

Paul Biya a également mis fin au long intérim qu’assurait celui qui était encore colonel d’armée vendredi dernier. En le promouvant général de brigade, le chef de l’Etat a fait d’Emmanuel Amougou, son chef d’état major particulier et renforce ainsi l’autorité de ce dernier au moment où on note des remous dans les rangs. De même, le président de la République n’a pas nommé un nouvel aide de camp. C’est toujours le général Joseph Fouda, conseiller spécial du chef de l’Etat qui officie comme aide de camp. Même si au cours des dernières apparitions de Paul Biya, c’est le lieutenant Noah qui sert visiblement comme tel.

Rodrigue N. TONGUE


Focal: Décret du 25 janvier 2013 nommant des responsables d’armée

Nomination du Colonel Amougou Emmanuel au Grade de Général de Brigade. Un deuxième décret porte le nouveau promu au poste de Chef d’Etat Major particulier du président de la République. Le Président de la République nomme également le Chef de Bataillon Beko’o Abondo Raymond Jean Charles au poste de Commandant de la Garde présidentielle par Intérim. Dans un autre décret, le président de la République a procédé à la nomination des responsables dans les Commandements Territoriaux, notamment dans les Régions militaires interarmées: Le Colonel Mbida Gabriel est nommé Adjoint chargé des opérations à la Deuxième Région Militaire Interarmées ; Le Colonel Kemezeu Sonkeng Albert est nommé Adjoint des Forces aériennes à la Deuxième Région Militaire Interarmées. Le colonel Etoundi Nsoe Raymond Thomas est nommé Adjoint chargé des Forces Terrestres de la Troisième Région Militaire Interarmées. Le décret 2013/018 porte pour sa part nomination du colonel Melingui Nouma au poste de Commandant de la Brigade du Quartier Général, Première Région Militaire Interarmées.

Synthèse de R. N. T.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 8672 Réactions: 20 Transferts: 2 ]
Publicite

 20 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...



P U B L I C I T E


P U B L I C I T E
Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.