Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 30-Jul-2014 - 23h46
Recherche:    Web CIN      By
1216 visiteurs en ligne
Suite a la mort d'un "patient" Vendredi 25 Janvier 2013, Des «docta» introuvables a Nyalla
Click to jump to 'Cameroon Tribune'
YAOUNDE - 28 JAN. 2013
© MESSI BALA | Cameroon Tribune
 3 Réactions
Suite au décès d’Engilbert Owona vendredi dernier dans le box d’un praticien de la rue.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Votre Réaction (Max.: 3000 caractères)
CIN_Id * (max. 20 carac.)
Register HERE !
Mot de passe *
I forgot my password
Localité * (max. 20 carac.)
E-mail *
( * ) : Champs obligatoires
Un_camer
Ngola
  0
28-Jan-2013 04:21 EST
@Verokoua et @Fifion Ribana,
si nous avons elu bi mvondo a 80 % sachant tres bien ce qui nous attends pourquoi s etonner ?
Nous recoltons exactement ce que nous avons semé et attendons patiement 2035 pour etre emmergeant.

Si nous ne voulons plus de cela alors nous savons aussi exactement ce qu il y a à faire.

En attendant ce ne sont pas seulement les pauvres qui payent cela de leurs vies les riches qui meurent d AVC parce que le diagnostique ou alors le suivit n a pas ete bien fait ou alors le regrette Dr ABEGA qui meurt par manque d oxigene !!!
Ainsi va notre pays!
FIFION RIBANA
Bangos
  0
28-Jan-2013 04:07 EST
@VEROKOUA
le défunt n'était pas au bar.

Mais cependant je conviens avec toi sur le laisser-aller qu'on observe au quotidien et ce, dans tous les domaines.
La vie humaine n'a plus aucune valeur au pays du moment où tu es pauvre. Comment comprendre que de tels pratiques hypothèquant de fait la vie des milliers de personnes soient même soumises à des taxations fiscales, donc légalisées? C'est hallucinant tout ce qui se trame dans ce pays.
VEROKOUA
Palais Etoudi
  3
28-Jan-2013 00:48 EST
"Engilbert Owona « étant diabétique et hypertendu », à en croire des proches parents."

voilà le tombeau ouvert cameroun dont les hommes dirigent.
trop de laisser aller!
un diabétique doit-il boire de l'alcool?
il prend les soins en bordure de la route?
quelle éducation pour le suivi médical.

que la victime répose en paix et que dit lui accorde la meilleure place à ses côtés.
Suite a la mort d'un "patient" Vendredi 25 Janvier 2013, Des «docta» introuvables a Nyalla
Click to jump to 'Cameroon Tribune'
YAOUNDE - 28 JAN. 2013
© MESSI BALA | Cameroon Tribune
 3 Réactions
Suite au décès d’Engilbert Owona vendredi dernier dans le box d’un praticien de la rue.
Samedi 26 janvier 2013 : il est 8h30. Tous les kiosques de vente de médicaments et pratique de soins sont fermés au lieu-dit Nyalla Château. D’habitude, on en dénombre une dizaine dans un rayon de 100 mètres de part et d’autre du marché.

C’est que la veille, le 25 janvier, le nommé Engilbert Owona a trouvé la mort dans un box de pharmacie, en face d’une des poissonneries du château d’eau de Nyalla.

« Engilbert Owona est arrivé un quart d’heure avant 18h. Nous buvions avec Docta au bar et ce dernier est allé s’occuper de lui », raconte un officier de la marine, témoin de la scène. Peu après 18h, « nous avons vu Docta détaler rapidement en nous laissant même sa bouteille de petite Guinness. Il nous a affirmé avoir un malade à voir urgemment près de son domicile », poursuit un autre client du bar. C’est une jeune fille qui viendra 15 mn plus tard signaler la présence d’un corps sans vie dans le kiosquede « Docta ».

Les sapeurs pompiers du Port autonome de Douala (Pad) ont transporté la dépouille à la morgue de la garnison militaire à Bonanjo. La Police judiciaire a identifié le défunt comme chef magasinier au Pad, âgé de 54 ans. Un agent du commissariat du 11e arrondissement a procédé à la fermeture du box de pharmacie. Une enquête est ouverte par la Pj pour déterminer l’origine de la mort d’Engilbert Owona et mettre la main sur le praticien de médecine dans le local duquel il a trouvé la mort. Même comme des informations recueillies sur place évoquent la thèse d’une injection qui aurait mal tourné, le patient Engilbert Owona « étant diabétique et hypertendu », à en croire des proches parents.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 3725 Réactions: 3 Transferts: 2 ]
Publicite

 3 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...



P U B L I C I T E


P U B L I C I T E
Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.