Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 26-Nov-2014 - 14h21
Recherche:    Web CIN      By
1436 visiteurs en ligne
VIDEO: Canal Presse - Canal 2 International - 20 Janvier 2013
Click to jump to 'Cameroon-Info.Net'
YAOUNDE - 20 JAN. 2013
© Cameroon-Info.Net
 23 Réactions
Le debat dominical sur la chaine internationale...
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Votre Réaction (Max.: 3000 caractères)
CIN_Id * (max. 20 carac.)
Register HERE !
Mot de passe *
I forgot my password
Localité * (max. 20 carac.)
E-mail *
( * ) : Champs obligatoires
Kolo Mama
Obala
  1
09-Feb-2013 08:18 EST
le professeur de l'équilibre régional(messanga) oublie que c'est bien canal 2 du bamiléké chatué qui lui a donné un peu de lisibilité dans sa recherche désespérée d'un poste ministériel.
il devrait tout simplement s'abstenir de venir encore sur les plateaux tv mélanger les pinceaux : au prochain remaniement, c'est sûr qu'en faisant partir un des 3 ministres kamois comme il est de coutûme au cameroun, il sera répêché.
ce genre d'appel du pied ne peut pas faire long feu pour le moment où chaque non-bamiléké sait déjà que pour être promu il suffit de bien montrer au pouvoir en place comment on est anti-bami
James
Yaounde
  4
27-Jan-2013 08:30 EST
[ AUCUNE TRACES ARCHEOLOGIQUE D' ABRAHAM, DE JOSEPH, DE MOISE JUSQU' A NOS JOUR (Auteur Oteng Bodiako) ]

"Bien qu'une partie du récit biblique se passe en Ancienne Égypte, Abraham, Joseph, Moise sont introuvables dans l'état actuel des recherches archéologiques.
Il n'existe aucune preuve archéologique de leur existence (existence du peuple Hébreux) tels qu'ils sont décrits dans la Genèse et dans l'Exode.
Est-il possible qu'une population ayant vécu 430 ans dans le pays d’Égypte, dont 210 d'esclavage sous plusieurs pharaons, ait pu fuir cette contrée en déjouant l'armée égyptienne? Est-il possible de s'installer en terre de Canaan sans aucune réaction de l'autorité pharaonique, sachant que tout au long de son histoire, l’Égypte administrait cette province.
Pourquoi 200 ans de recherches dans les sables, dans les tombes et dans les temples n'ont-elles rien prouvé?" [Messod et Roger Sabbah, "Les Secrets de l'Exode"]
James
Yaounde
  2
27-Jan-2013 08:28 EST
Peau Noire, Cheveux crépu, de Juliette Sméralda, prix 37 euros

Voici, un autre livre fort passionnant, traitant du problème de l’aliénation culturelle des peuples africains.

En effet, nous ne pouvons pas aborder objectivement les problématiques économiques et sociales de l’Afrique et de la diaspora africaine, sans toucher où ça fait mal, c'est-à-dire la superstructure de l’aliénation mentale. Car il est impossible de structurer une nation en dehors de la structuration mentale du peuple à qui cette nation faire référence. La force d’un peuple prend sa source dans la centralité de ce peuple par rapport à ces valeurs propres, d’où partant, à ses intérêts propres.

Il apparaît donc comme une nécessité pour les Africains de faire très attention aux notions galvaudées, à la mode à l’heure actuelle telles que : "le village planétaire", "le métissage", "le brassage des cultures".

Un autre élément dont traite le livre, est tout ce qui touche à l’esthétisme du cheveu crépu. Texture souvent dénigré par l’occident et relayé par les Africains eux-mêmes. Est-il possible d’être belle ou beau avec des cheveux crépus pour un Africain ? C’est à cette question que tente de répondre l'auteur.

Juliette Sméralda (Sociologue martiniquaise): Peaux Noire, Cheveux Crépus, 2005. ISBN: 2912594456 - Ed. Jasor, Guadeloupe.
Vouvouzela
Douala
  15
26-Jan-2013 03:11 EST
@ John J c'est pas en versant dans un verbiage digne d'un tonneau vide que tu parviendras à expliquer ce que toi même tu ne comprends pas! quand tu déclares:" En évoquant le mot « Bamiléké », il a voulu dire : un groupuscule de « frères » indigne de parler au nom de tous les Camerounais."
1- les membres du CODE ne sont pas des "freres" mais des membres d'une association des camerounais de la diaspora
2- le mot bamiléké aurait sa place dans son propos si le CODE etait une association tribale en français facile (pour faire comme toi) ressortissant d'une même tribu note que tous les membres du CODE ne sot pas des bamiléké
3- un homme caméléon sans"conviction" comme toi devrait savoir que la construction nationale s'accommode mal de la stigmatisation, du tribalisme et de la malhonnêteté intellectuel.
4-te sortir du fond de ta caverne est plus compliqué que je le pensais parce-qu' "un caverneux qui s'ignore se prend pour un illuminé" Je peux te comprendre car un homme ne peut penser plus loin que son cerveau ne lui permet! vous n allez pas divisez les camerounais même de façon insidieuse.
Muntudu
Bonamoussadi
16   10
23-Jan-2013 16:43 EST
Ce monsieur messanga nyamdin est une pourriture, un escroc politique, une ordure de la pire des espèces. ses ultimes arguments, quelque soit le sujet de débat: je suis docteur en .... je suis politologue ..., j'ai une adresse à paris, ma femme est antillaise .... que des conneries, de quelqu'un qui a toujours eu du mal à convaincre. Et ça se dit docteur !!! je préfère encore de loin Fouda Sosthène, qui malgré ses tours de passe passe avec la vérité sur lui même, est un homme courageux par ses prises de position, et a très souvent des analyses pertinentes, sur la gouvernance de ce pays.

Cette raclure de messanga nyamdin s'en est pris aux bamiléké sur canal 2, j'étais abasourdi devant mon écran par un si gros mensonge (il y'a des Camerounais de toutes les origines au CODE), une si grande haine du bamiléké, une telle mauvaise foi, une si grande indignité, une trop grande légèreté, venant de quelqu'un qui veut jouer un rôle politique dans le pays.

monsieur nyamdin tu n'ébranlera pas la détermination des Camerounais à exploser votre régime par des raccourcis tribalistes comme ceux qu'on t'a vu faire ce dimanche.

A supposer même qu'ils soient tous bamiléké au CODE, en quoi cela délégitime t-il leur action ?? agissent ils en tant que bamiléké ou en tant que Camerounais ??

La communication à la "radio des milles collines" que tu as choisis se retournera contre toi.

%%% tribaliste .
JohnJ
Exil_mentalités
14   7
22-Jan-2013 20:10 EST
@Vouvouzela, vous me faites beaucoup rire : « Quand un caverneux s'ignore, il se prend pour un illuminé ». C'est la nouvelle récitation que vous avez apprise depuis hier ? Vous citez une partie de mon intervention une fois de plus, et la suite alors ? Après avoir lu toute mon intervention, suis-je dans le camp du professeur ou dans celui du Code ? Effectivement, vous avez beaucoup de problèmes avec la langue de Molière. Peut-être qu'on se comprendrait mieux si je m'exprimais dans votre langue maternelle. « Extrémistes Bamilékés » signifie en français facile et à la lumière de tout le développement du professeur : certaines personnes de l'ethnie Bamiléké ayant adopté des idées, des positions extrêmes ou radicales. En d'autres termes, le professeur a voulu mettre l'accent sur la non représentativité de cette association. En évoquant le mot « Bamiléké », il a voulu dire : un groupuscule de « frères » indigne de parler au nom de tous les Camerounais. D'ailleurs, plus loin il dit : « Quelqu'un va manifester avec sa famille...». Maintenant a-t-il raison de traiter le Code d'association de Bamilékés ? Je ne me suis pas prononcé là-dessus. Mais tout observateur averti relève quand même que les noms les plus médiatisés renvoient effectivement à une même région. Le Cameroun, c'est quand même plus de 200 ethnies et 10 régions. Donc, si le professeur s'est trompé en traitant le Code d'association tribale, il l'a fait de bonne foi sans intention d'encourager une quelconque haine contre TOUS les Bamilékés.
Cela dit, je n'ai pas coutume de m'attarder sur des questions aussi basses que celles de la fierté tribale. Il est regrettable qu'après plus de 50 ans d'indépendance, les Camerounais n'aient pas encore compris que la patrie passe avant l'ethnie. La plupart des débats s'achèvent toujours sur des querelles et des insultes tribales. Donc cher ami, j'aurais souhaité faire des débats plus élevés et plus constructifs avec vous, mais l'instinct tribal vous tient encore en captivité et vous aveugle au point où la seule évocation d'une ethnie (probablement la vôtre) vous amène à penser au tribalisme et vous étourdit de sorte que vous ne parveniez plus à suivre tout le fil de la pensée de vos interlocuteurs. Il y a encore un gros travail d'éducation à faire au Berceau de nos ancêtres !
Vouvouzela
Douala
12   14
22-Jan-2013 15:57 EST
@ john j quand un caverneux s'ignore il se prend pour un illuminé. "extrémistes bamilékés" veut dire quoi pour toi qui semble bien comprendre la langue française? soit moins ridicule que messanga nyamding!!!!
j ai l'impression que toi même tu ne lis pas ce que tu écris: " Je regrette la confusion provoquée par les propos du professeur Messanga depuis le plateau de Canal Presse jusqu'ici à CIN. Je pense que le professeur s'est exprimé en bon français et tous ceux qui comprennent cette langue ont compris qu'il n'a pas du tout indexé une ethnie entière, mais un groupuscule d'individus (en donnant des noms dont la consonance vous renvoie effectivement à une certaine région) ressortissants de cette ethnie. Ce n'est pas parce qu'on indexe, à tort ou à raison, un ressortissant de mon ethnie que je suis moi-même visé. Ne cherchons pas les poux sur le crâne d'un chauve. " n'est ce pas une prise de position de ta part? je te fais remarqué que tous les membres du CODE ne sont pas de l'ouest pourquoi avoir choisi de ne citer que les membres originaires de cette tribu?
JohnJ
Exil_mentalités
15   6
22-Jan-2013 10:11 EST
@Vouvouzela, je me rends compte que vous voulez à tout prix guerroyer. Vous évoquez des termes comme sémantique et sémiotique ; moi je me demande si vous comprenez même le sens de ces mots. La sémantique renvoie justement au sens des mots. Pouvez-vous tirer dans mes écrits ou dans les propos du professeur Messanga Nyamding les affirmations par lesquelles nous nous attaquons aux Bamilikés dans leur ensemble ? Vous dites « 1- le CODE n'est pas une association tribale, mais une association des Camerounais de la diaspora » ; et même si c'était une association de Bamilékés ? Combien d'associations de cette ethnie existe-t-il au Cameroun et dans le monde ? S'attaquer à une seule d'entre elles voudrait-il dire s'attaquer à tous les Bamilékés ? De plus, je n'ai pris le parti de personne dans mon commentaire. Autant j'ai fustigé l'emportement injustifié de certains intervenants suite aux propos du professeur, autant j'ai demandé qu'on s'attarde plutôt à la pertinence des revendications du Code indépendamment de l'appartenance ethnique ou des objectifs inavoués de ses membres. Pourquoi voulez-vous à tout prix agiter le débat tribal ? Ou alors vous veniez de découvrir les termes « Sémantique » et « Sémiotique » et cherchiez désespérément l'occasion de les utiliser ? Cher ami, si pour vous « Sémantique » et « Sémiotique » signifient prêter des mots et des intentions à vos interlocuteurs ou ne pas comprendre le raisonnement de ces derniers et se limiter seulement à certains mots pour faire des supputations charlatanesques, alors je vous renvoie à vos bouquins ou aux bancs d'une école pour une remise à niveau.
C.la.vi
Usa
11   0
22-Jan-2013 04:44 EST
Felicitation a M.Batongue pour avoir clairement defini dans ce debat ce qu'est la verite du peuple Camerounais. 2tribus: celle de ceux qui mangent et l'autre celle qe ceux qui ne mangent pas. Ceci est vrai a Yabassi ou a Kousseri...
M. Nyamding a vecu en France et trouve anormal qu'un citoyen fache manifeste contre son president. Il sait bien qu'il preche ce en quoi il ne croit pas simplement pour endoctriner les masses locales qui sont brimes par le premier venu et cite Kontchou qui demandait a l'autre s'il sait qu'il s'adresse a un ministre(penser au coup de tete du chef).
Vous avez la liberte de vous alliene votre chef mais laissez aux autres la LIBERTE de le remettre en question et de dire ce que bon leur semble. En cela ,le president Biya est en avance sur vous. Vous avez certainement de serieux bamilekes a attirer a Yabassi pour construire cette ville qui a souffert tres longtemps de la fuite den son elite du a l'intox des pratiques occultes qui ont mine la mentalite des jeunes.
C'est ce type d'intox que vous vehiculez contre des gens libres d'emettre leur idees. Je suis convaincu qu'avec des actes vous pouvez faire taire le CODE. La preuve, le president a certainement tirer les lecons de ces camerounais en revenant au Cameroun. " je vous ai compris" dirait quelqu'un .
Vouvouzela
Douala
13   12
21-Jan-2013 19:54 EST
@ john j, au delà de la grammaire tu devrais te mettre à la sémantique, sémiotique.......quand un caverneux s'ignore il se prend pour un illuminé.
1- le CODE n'est pas une association tribale, mais une association des camerounais de la diaspora
2-citer volontairement des noms qui s apparente a la tribu bamiléké est une preuve de malhonnêteté intellectuelle car les Essoh et autres Zogo sont des activistes bien connu de cette association et ne sont pas cette ethnie
3- qu’est ce que tu appelles "il n' a pas du tout indexé une ethnie entière"? l'ethnie est indexé ou pas?
4- le RDPC donc le prof de radio milles collines est membre du CC est un parti de rassemblement et non de division, stigmatisation et de tribalisation des problemes politiques ( en passant penses tu que son SG qui est un bams peut se rejouir des propos de ce "militant" de radio milles collines?) il est sorti des valeurs que dont se réclame son parti politique
Masfao
UE
  1
21-Jan-2013 19:02 EST
L'agit prop tribal, la dernière station avant le knock out des bandits en cravate et/ou écharpe!

A ceux et celles qui doutent de l'existence d'une "pensée" politique au rdpc, elle est ici clairement déclinée et s'articule sur ces deux jambes.

Pour résumer, notre profonde misère ici,
- c'est la faute aux "occidentaux" et de réciter l'infini chapelet de la traite négrière, des impérialismes, de la colonisation, des travaux forcés, des guerres mondiales, du FMI... bref du "les blancs sont nos ennemis"!

- c'est la faute des "autres", tous les autres dans ce pays sauf, allez savoir pourquoi, ceux et celles qui prétendent gouverner depuis trois décennies.

Et tous ces "autres", sont regroupés dans un seul "parti" qu'il le dénomme: "laakam"!

Au-delà du sens ici totalement inouï de la responsabilité, chacun peut entendre et noter via ce poltron à quel point, la dictature est autisme politique.

Ils préparent la guerre, ils l'auront et à la surprise des fossoyeurs, elle consistera avant à dératiser dans les quatre coins le navire Cameroun avant de le mettre à flot!
JohnJ
Exil_mentalités
26   7
21-Jan-2013 08:10 EST
Je regrette la confusion provoquée par les propos du professeur Messanga depuis le plateau de Canal Presse jusqu'ici à CIN. Je pense que le professeur s'est exprimé en bon français et tous ceux qui comprennent cette langue ont compris qu'il n'a pas du tout indexé une ethnie entière, mais un groupuscule d'individus (en donnant des noms dont la consonance vous renvoie effectivement à une certaine région) ressortissants de cette ethnie. Ce n'est pas parce qu'on indexe, à tort ou à raison, un ressortissant de mon ethnie que je suis moi-même visé. Ne cherchons pas les poux sur le crâne d'un chauve.
Cela dit, le problème qui doit préoccuper les uns et les autres ce n'est pas l'origine ethnique des membres du Code, mais plutôt la pertinence de leurs revendications. Qu'est-ce qui peut justifier des séjours privés dispendieux et fréquents d'un président de pays pauvre et très endetté en Europe ? Comment comprendre que les enfants du garant de la qualité de l'éducation dans notre pays ainsi que ceux d'autres pontes de son régime étudient en Occident (C'est un peu comme un entraîneur qui sélectionne et prépare ses joueurs, mais le jour du match va plutôt emprunter les joueurs d'un autre entraîneur.)? Comment se préoccuperont-ils vraiment du sort du pays lorsqu'ils semblent vivre dans une bulle, dans un univers totalement détaché des réalités du pays qu'ils dirigent ? Voilà la véritable problématique de fond. Peu importe les objectifs inavoués du Code ou l'origine ethnique de ses membres. Un chef de l’État, un gouvernement qui respecte son peuple est à son écoute. Notre président peut bien passer ses vacances à Mvomeka'a, à Kribi, au Gabon ou en Guinée Équatoriale. Il peut se battre pour construire des écoles et des universités de renommée internationale et ainsi faire étudier ses enfants au pays ; même avec des frais de scolarité un peu plus élevés. Voilà ce qu'on attend d'un chef d’État ou d'un membre du gouvernement soucieux du bien être de son peuple. Il ne devrait pas être un extraterrestre pour ses compatriotes, mais bien un des leurs, une personne qui connaît et partage leur quotidien. Arrêtons les clivages ethniques chers frères et sœurs. Aucun d'entre nous n'a passé un concours pour être Beti ou Bamiléké. Acceptons-nous les uns les autres pour aller de l'avant. Reconnaissons et valorisons les qualités des groupes ethniques différents des nôtres et supportons leurs défauts, car nous sommes désormais une famille, une nation : la nation camerounaise.
JIBOFAT
PARIS
10   8
21-Jan-2013 06:58 EST
Majesté Pascal Charlemagne,
Avec tout le respect du à votre auguste statut d'universitaire,j'aimerais vous préciser que le Code a, dans ses rangs,les ressortissants de toutes les régions du Cameroun.
En toute franchise,personne n'en veut à votre président encore moins à son parti des Flammes.loin de là!En trente et un ans de règne,l'homme a étalé son incapacité à impulser le décollage de notre pays.Le problème du Cameroun réside dans son immobilisme,son inertie et sa non-vision de l'avenir du Cameroun;
Pourquoi voulez-vous toujours faire aux autres qu'avec tant de remaniement ministériel depuis 31 ans,votre président est le seul Camerounais à être clairvoyant,les ministres et tous ses autres collaborateurs ne sont que des non-voyants politiques au regard des objectifs de décollage à implimenter pour notre pays.
Souffrez de le retenir,Docteur,le véritable problème :c'est cet homme:il est un bon dormeur falot qui a pour seul souci:la conservation du pouvoir.Son "Opération Epervier" peut se définir comme étant la vraie méthode de briser le cou à tous ceux qui devront le remplacer. En plus de trente ans au palais,il sait qu'il "sent mauvais".Voilà la peur et la honte de sortir.
Hexer
Deutschland
17   11
21-Jan-2013 06:35 EST
je pense que le Prof a voulu de facon maladroite faire savoir que ce ne sont pas tous les camerounais qui manifestent contre paul biya.... il a juste parle avant de reflechir a mon avis il n est pas tribaliste
Wandafoul
Laval
15   13
21-Jan-2013 02:58 EST
Y en a qui vont me faire pleurer de lap ici.
Quand il cite les noms des gens du code , est-ce que c'est faux ? Est-ce faux de dire qu'il est fortement orienté vers une seule ethnie ?
Cassalek
Bangoss
23   2
21-Jan-2013 02:05 EST
Je m'étais juré de ne jamais intervenir sur un débat à orientation tribaliste sur ce forum. Mais après avoir écouté ce débat, auquel prenait part des mandataires du RDPC, je suis dans la pénible obligation, de sortir de ma réserve pour exprimer mon indignation contre cette enième tribalisation du débat politique au Cameroun par des "intellectuels des mille collines".

On comprend que le RDPC et ses épouvantails, n'ont plus d'arguments à faire valoir, face à la misère débordante de nombreux camerounais/es. Quelle est cette facilité à toujours vouloir indexer une tribu. D'ailleurs, quel est le groupe sociologique qui a le monopole du débat politique au Cameroun.

Je tiens à préciser que le ton des interventions des marionnettes du RDPC, n'est rien d'autres que la face visible du complot que les penseurs de ce parti préparent contre cette tribu qu'ils n'aiment pas tant, au cas ou les rênes du pays les échapperai. Les enregistrements de tels débats doivent être archivés et gardés pour attendre le moment venu de les exciper devant la CPI. Ce qui est en préparation doit amener les camerounais/es à être vigilants.
Lamontagne
D C US
  6
21-Jan-2013 00:32 EST
Pauvre Cameroon, que Dieu vient a ton aide,ce debat ressemble a notre image,i,e de non sense,car on est incapable mme d'etre objectif.
Tous les secteurs au Cameroon ne marchent pas, si c'est a cause de Marafa ou d'autres ministres donc ils sont en prison, faites alors marcher le pays.
Nous avons ete colonises parce qu'on etaient faibles, aujourd'hui l'occident doit intervenir dans nos affaires parce qu'on est incables de nous gerer. Il y a tant d'examples; les rebels prenaient le Tchad, la Centre Afrique, le Mali si c'est pas la France; le Congo est protege par les soldats de L'ONU sinon le regime serait dejas tombe.
IL faut que les isaeliens conseillent au regime de creer le BIR, pour arreter les pays de se desintegrer.
Il faut faire la pression aux leaders africains pour lutter contre la corruption, une operation comme epervier au Cameroon ne vient pas de la volonte du regime, mais de l'exigence des occidentaux.
La successsion au Cameroon serait %%% s'il n'y a pas le BIR, les recrutements sont bases sur les merites, il n'y a pas une ethnie qui domine dans le BIR, la garde presidentielle est devenue irrelevante.
Donc Attendez a ce que le BIR maintient la paix dans la succession.
ET Sachez que le candidat que l'occident a choisi serait en tete du Cameroon car on n'est pas en mesure nous- mme de le faire sans eux.
Aux suppoerteurs du regime soyez objectifs et realistes l'allure ou le pays est gere,on finira dans le KO, c'est vrai on est devenu comme les dictateurs des pays arabes;soit nous ou les islmistes,et nous soit Biya ou le tribalisme.
Aux opposants la premiere reclamation serait de mettre en place des institutions capables de garantir la justice et le fonctionnement d'etat dans une constition qui va limiter les pouvoirs du president et la decentralisation des regions.
C'est triste les gens dans la nouvelle opposion essaient d'ecarter chairman Fru Ndi, Maigari Bello, Dr. Adamou D Njoya ou J Jacque Ekindi. alors que tous on des soutiens dans leur base.
Soyons aussi realistes Biya ne va pas partir facilement,a cause du tribalisme, son approchement aux occidentaux donc il faut lui donner une voie d'exit honorable par ex qu'il fasse de ce mandat le dernier mandat de son regne. Il commence a negocier commant etablir les changements et sa succession.
Et Enfin esperons que La France apres le Mali doit forcer les autre occidentaux de prendre le probleme du Cameroon au serioux.
NYIANG
Columbus, USA
21   10
20-Jan-2013 23:33 EST
Its sickening to hear the pseudo professor talk. He represents the lowest scholarship one can think of. We as young Cameroonians should not allow opportunists like Pascal Nyamding deter us from aspiring for a better future for our country. We deserve better and we shall get there surely.
James
Yaounde
24   12
20-Jan-2013 16:39 EST
la guerre de succession est lancée. la manœuvre actuelle du RDPC, qui n'a sans doute échappée à personne, consistera à faire ressurgir la prétendue "conspiration bamiléké" afin de pouvoir écarter ces derniers de la course pour Etoudi.
ils sont en ordre de batailles, prêts à user de tous les arguments, tous les mensonges et subterfuges pour l'accession au pouvoir après Biya. seule compte leur soif de pouvoir le vrai combat ne sera pas contre les bamilekes mais entre eux même, tellement ils sont assoiffés de pouvoir.
Ils se sont mis à sacrifier la fragile unité nationale à l'autel de leurs intérêts égoïstes sans se soucier des conséquences.
Messieurs continuez dans cette voie et on verra ou vous irez vous cachez. le Cameroun est petit , l'Europe ou les états unis aussi.
Le Patriot
Somewhere
20   11
20-Jan-2013 16:12 EST
c'est incroyable et meme pathetique que des camerounais,inclus des professeurs d'universites,ne peuvent tenir un debat tele en toute bonne intelligence.En tout cas moi j'ai beaucoup ris lorsque les esprits se sont echauffes
Vouvouzela
Douala
34   18
20-Jan-2013 15:22 EST
@ pascal messanga nyamding, le CODE est une association des camerounais de la diaspora et non une association tribale. Tes propos qui nous rappelle étrangement radio mille collines sont indigne d'un "chef traditionnel, memebre du CC du rdpc et d'un enseignant" que tu es. toi qui exerce un militantisme de plateaux de telivision sans aucune base politique réelle devrat savoir que le RDPC est un parti de rassemblement et non de haine, de tribalisme, de stigmatisation. Sache que tu as grillé ton avenir politique et .........ce midi.

 

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 10751 Réactions: 23 Transferts: 3 ]
 
Publicite

 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...



P U B L I C I T E
Copyright  ©  2000 - 2014  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.