Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 22-Apr-2014 - 20h45
Recherche:    Web CIN      By
1018 visiteurs en ligne
Justice – Entre le marteau et l’enclume: Le tribunal criminel spécial épingle Paul Kammogne Fokam
Click to jump to 'Aurore Plus'
Douala, 18 Janvier 2013
© Mathieu Nathanaël Njog | Aurore Plus
 19 Réactions
Pour faire obtenir la libération de sept de ses hauts cadres et étouffer l’affaire de détournement de fonds qui oppose sa banque à l’Etat du Cameroun, le Pdg d’Afriland First Bank a libéré un chèque de remboursement de 1,7 milliards Fcfa, représentant la somme incriminée.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Votre Réaction (Max.: 3000 caractères)
CIN_Id * (max. 20 carac.)
Register HERE !
Mot de passe *
I forgot my password
Localité * (max. 20 carac.)
E-mail *
( * ) : Champs obligatoires
Andem
Buea
  0
21-Jan-2013 09:30 EST
@Freelance
comme tu es a Paris tu as voyagé hein? bien.
Quand tu dis "si il est établis qu'il y'a un système de corruption avéré, tous les bam's vont condamné ces actes tu verras". Tu mets les qui dans ton tous les bam's? Un bams est-il capable d'avouer devant un non bams que son frere bams est coupable de orruption? Tu dis "le banquier n'est l'ami de personne, le frère de personne", et pourtant tu vis dans un pays ou les banques sont astreints au devoir d'accompagnement psychologique des clients surendettes, que le client a le droit de renegocier le taux d'interet de ses prets bancaires, etc. Ne ce sont ce pas la des visages humains du systeme bancaire? C'est au Cameroun que la banque des bams n'a ni frere ni ami
Boumsounga
Some Where
  2
21-Jan-2013 04:48 EST
Kamerlokoptimist
"Mboa"
Grand Merci pour la précision. Je me demande si nous pourions un jour, nous soustraire du "tribalisme". Peut être par la grace de DIEU à condition:
- d'aimer notre prochain comme nous même
- d'avoir la crainte de DIEU
Boomerang
Ngola
  0
21-Jan-2013 04:37 EST
La justice sevira avec la dernière energie car si ailleurs on peut accuser les autres banques de faire dans le blanchiment d'argent ici nous sommes en face d'un cas de faux et usage de faux ayant occasioné des distractions des fonds du tresor camerounais. Madoff qui a eu plus de 150 ans d'emprisonnement est un sain devant ces voyous en veste et cravate qui extorquent directement l'argent destinée au communauté villageoise pauvre.
Cette banque qui ne donne le crédit qu'au bamilékés lorsqu'il est question de financer les marchés au pays est la preuve même qu'une intelligence Laakam a fait main basse sur l'economie de ce pays. Comment comprendre donc que le jeu des équilibres survive lorsque certains n’hésitent pas à siphonner le pays de l’intérieur tout en pointant du doigt "les autres" Ce pays se mettra debout avec du sang, les larmes et les pleurs mais croyez moi il se mettra debout
Au cachot bande de scélérat en commençant par le Président Directeur General
Kamerlokoptimist
Mboa
  1
20-Jan-2013 18:49 EST
A bas la diversion de l'explication tribale !!!!!!!!!!!

Ds cette histoire il n'y a pas de tribalisme entre ceux ki se sont mis plein les poches

On retouve encore une partie des protagoniste de l'affaire des milliards du fils du president

Un fois de plus , il ne s'agit pas de tribu mais de "kleptomanes" qui s'entendent bien pour leurs petites affaires
Pr jettre la confusion il convoq et provoq a chaq fois le tribalisme

Ne nous laissons plus distraire
Freelance
Paris
  2
20-Jan-2013 08:53 EST
à Ceux qui invitent les Bam's à intervenir pour soutenir un système de détournement. tu as la preuve que le bam's ne sont pas des fantiques. si il est établis qu'il y'a un système de corruption avéré, tous les bam's vont condamné ces actes tu verras. le banquier n'est l'ami de personne, le frère de personne. il y'a des gens qui avalent des grosses couleuvres ici (doberman et consor) pour soutenir un système qui nous broie tous. vraiment voyagez un peux c'est tout ce que je vous souhaite.
Nyambarindon
Nkol-ewoe
  3
20-Jan-2013 07:50 EST
Curieux et troublant!
A croire donc que l'actuel minefi aurait trempé dans des affaires de détournement alors qu'il était DG de Afriland!!!
Bcp qui avaient pourtant eu la faiblesse ou la naïveté de voir en lui "l'homme qu'il faut à la place qu'il faut"!
Snif! Snif!
A ce rythme,il faut croire que kondengui devrait s'étendre jusqu'à ..Obala!
Biya2011
New York
  4
20-Jan-2013 07:38 EST
Nous sommes surpris par le silence du Messager, Nouvelle Expression... Quand ce sont les frères du village qui sont impliqués dans un faux à ciel ouvert comme celui qui a cours à Afriland, une tontine des bam et non une banque), on se taît et on les protège. Il ya quelques semaines, Franck Biya a été déchiqueté pour une histoire non fondée des titres, le Messager et Nouvelle en faisait des éditions spéciales. Le faux, la fourberie, le vol...sont les caractéristiques de l'homme de l'Ouest (il les acquiert la naissance). Le dynamisme dont les bam vantent au quotidien n'est que la façade des tripatouillages perpétuels dont ils possèdent le genie. Ce phenomène est observable dans toutes les activités de la vie sociale. Mais ils oublient qu'ils ne sont même pas intelligents puisqu'au banquier sérieux ne saurait s'attaquer aux intérêts d'un Etat qui lui a donné un agrément d'exister. Ce gigantesque faux va permettre à l'Etat d'ordonner un audit sur toutes les opérations bancaires de cette banque (tontine) qui aboutira inéluctablement à sa liquidation. Je demande à tous les épargnants non bam qui y gardent leur argent de le retirer sans délai. Sentant le danger, ils (bam) vont vider leur épargne dans les prochains jours (s'ils ne l'ont même encore fait) pour prevenir des actions repressives de la justice. RETIREZ VOTRE ARGENT
Otektek
Obala
  1
20-Jan-2013 02:09 EST
dindon ca chauffe au pays deh!!
On a demande que les voleurs soient mis en prison...le systeme est en train de le faire.. vive la justice!!!

Mot Binam
Laisse un peu les histoires de bams..comme le disait quelqu'un plus bas les banquiers sont de vrais bandits. J'espere que tu suis la tv au Canada; pas plus tard que la semaine derniere BoA a accepte de payer 4billions de $$$ pour des affaires de vol et d'escroquerie.Cela se passe tous les jours!! Consulte le site du SEC et tu liras des trucs incroyables..
Betibenanga
Ngulmekong
  6
20-Jan-2013 01:45 EST
Le dynamisme, le dynamisme...
Man Tara
Chicago
  2
19-Jan-2013 21:28 EST
@African Freedom
Bruxelles


@Biya2011
"Je me suis toujours méfié de Afriland Bank, tous les hauts cadres sont les bam et j'ai vu le danger venir. Un petit clan de faussaires rompus à la manipulation des comptes et au vol. Vous êtes entrés dans les griffes de la justice et n'en sortirez plus."

Vous dénoncez quoi ici?un détournement ou l'origine des supposés auteurs?

@Mbe Mot
Tu me donnes la nausee dans cette declaration ou tu parles "d'elevation".

"Je vous demande ici un peu d'élévation.tout Camerounais sait très bien que ce qui nous maitiens vers le bas est ce systeme RDPC qui garantit l'impunité à tous ceux qui lui font allégeance,gardez donc s'il vous plait dans un placard ce tribalisme primaire.L'impunité a toujours été l'atout maitre à toutes les dérives au Cameroun.En verra t'on la fin un jour?Demandons le toujours au grand chef du RDPC."

Vous les camerounais vous etes passes maitre dans l'art des acrobatie intellectueles. Vous voule pretendre qu'un seul homme est responsable de tout.
Et quand vous etes presentes de la participation de tout le monde. vous dites qu'ilk aurait du vous punir pour vous empecher de manifester votre kleptomanie.
Arete l'hypocrisi
African Freedom
Bruxelles
  3
19-Jan-2013 19:46 EST
@Biya2011
"Je me suis toujours méfié de Afriland Bank, tous les hauts cadres sont les bam et j'ai vu le danger venir. Un petit clan de faussaires rompus à la manipulation des comptes et au vol. Vous êtes entrés dans les griffes de la justice et n'en sortirez plus."

Vous dénoncez quoi ici?un détournement ou l'origine des supposés auteurs?

@Mbe Mot
"Vous trompettez ici a CIN que vous etes pour la bonne gestion, le développement du Cameroun, pourquoi disparaissez-vous des écrans radars des lors qu'il s'agit de Bams destructeurs de l'économie nationale?"
Je vous demande ici un peu d'élévation.tout Camerounais sait très bien que ce qui nous maitiens vers le bas est ce systeme RDPC qui garantit l'impunité à tous ceux qui lui font allégeance,gardez donc s'il vous plait dans un placard ce tribalisme primaire.L'impunité a toujours été l'atout maitre à toutes les dérives au Cameroun.En verra t'on la fin un jour?Demandons le toujours au grand chef du RDPC.
Biya2011
New York
  7
19-Jan-2013 18:25 EST
Je me suis toujours méfié de Afriland Bank, tous les hauts cadres sont les bam et j'ai vu le danger venir. Un petit clan de faussaires rompus à la manipulation des comptes et au vol. Vous êtes entrés dans les griffes de la justice et n'en sortirez plus.
National1
Obala
  1
19-Jan-2013 16:33 EST
@Mot Binam
Ce gars va me kill de lap....
Mot Binam
Akom Etam
11   12
19-Jan-2013 16:24 EST
Race de faussaires congénitaux!
Peuple génétiquement modifié a la fourberie!
Ou sont -ils ?
Les Talkfair, Heaven93, Verokoua, Bams; Fififon; Horus; Masfao; Dja-et-Lobo; Wandaman; Tsafack; Dzu etc...?
Nous savons que vous etes la....Vous lisez tapis dans l'ombre!
Sortez du maquis!
Ne voyez-vous pas comment les Ozazip; Mbe Mot; Akama et al. défendent Biya contre vents et marées?
Lors que Dobbermann dit que vous etes congénitalement des laches, ne l'accusez-vous pas de tribalisme?
Lorsque Dobbermann dit que vos etes culturellement programmés a l'hyprocrisie, ne pleurnichez-vous pas?
Vous trompettez ici a CIN que vous etes pour la bonne gestion, le développement du Cameroun, pourquoi disparaissez-vous des écrans radars des lors qu'il s'agit de Bams destructeurs de l'économie nationale?

La presse Bamileke consacre des articles sur la liste de Boro hakam, mais il y a "zero" article sur ces fossoyeurs de l'économie et du developpement?

Peuple émasculé!
Peuple sans c.ouilles!
Peuple congénitalement lache!
Mlk_do
Sed
11   7
19-Jan-2013 16:16 EST
La réaction du journaliste et surtout des internautes me font malheuresement comprendre qu'il ya ignorance totale dans la ligue banquaire.Continuez à rester aveugle. Vous devrez être conscient que le premier Feyman au Monde, c'est le banquier, celui qui par definistion s'enrichit en faisant tourner votre argent.
Ca vous surprend qu''une banque soit devant le tribunal!! quelle ignorance.
Pour ceux qui vivent aux States ou en Allemagne, demandez vous combien de procès la Deutsche Bank a maintenant aux states, suite à la crise financière/immobilière. Combien de sociétés immobilières, d'assurances ont fermé à cause de cette Deutsche Bank, qui s'est tellement enrichi avec la crise que le Directeur des opérations immobilières a été du coup propulsé à la tête de la banque.
Deutsche Bank= Juifs
Afriland = Bams.
Genre à faire très très attention
Vous ne l'ignorez pas: Afriland est 1ere banque en Guinée, devant les banques guinéennes, francaises et hispaniques et loind de l'influence de Popaul.

Verifiez le bien: derrière tous ces grands voleurs du pays, surtout les betis fang (Ondo Ndong, Abah, Abah, Mebara, Olanguena...) se câche un bams
Elparino
Londres
  3
19-Jan-2013 14:34 EST
surprise , surprise le chasseur des bulus dans un monde virtuel , le lakaamiste devant l`eternel qui clame haut et fort marcher avec les listes n`a pas encore ouvert son museau pour nous sortir ses formules vides de sens du genre "faites entrer le Cameroun" fidele a lui meme il est absent
Conceptman
Usa
18   5
19-Jan-2013 12:33 EST
"C’est certainement, pour éviter tout cela que, le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, au moment des faits, Directeur général d’Afriland Bank, a été mis à contribution pour voler au secours de son mentor. Selon des fuites parties des pénates du Ministre de la Justice et Garde des seaux, Laurent Esso, son homologue des Finances, Alamine Ousmane Mey l’aurait rencontré en mi-journée du mercredi 16 janvier 2013 pour accélérer la libération des hauts cadres d’Afriland Land. Poliment, Laurent Esso l’aurait fait savoir que la lettre ne lui était pas encore parvenue ; qu’il n’était pas inculpé dans cette affaire et que même si c’était le cas, il ne lui revenait pas de décider de l’interpellation d’un ministre en fonction. Par conséquent qu’il laisse que la procédure se poursuivre."

Subtil et versatile, tel un reptile... Laurent Esso a su la jouer fine avec celui pour qui tous les lobbies BAMS avaient joue de tous les violons aupres de Paul Biya via son epouse, afin que le strapontin financier de l'etat lui revienne!
L'on comprends donc pourquoi et en perspective a quelles fins!
En plus, il n'y a pas eu remous a sa nomination a cette fonction que de nombreux camerounais bien plus competents meritent, car il etait en realite qu'un simple "avatar" a leur cause soucieuse d'eriger l'axe NORD/OUEST politico-economique!

Que dire donc Paul Fokam Kammogne qui se voyait deja sur l'estrade presidentielle, en oubliant que le Cameroun est une particularite en Afrique... celle d'etre sous le regard des yeux de Dieu!

EN REGARDANT L'ETAT ACTUEL DU PAYS, JE SUIS INQUIET, MAIS EN VOYANT LA MANIERE DONT LES MULTIPLES CONSPIRATIONS CONTRE LE PAYS SONT MISES A NUE, L'ESPOIR RENAIT!
L ORDRE JUSTE
Monaco
  15
19-Jan-2013 10:50 EST
les voilà ceux qui ont mis l'économie de ce pays à terre par leur nombreux tripatouillages. quand une tontine jadis se transforme en une banque voilà ceux à quoi on aboutit.

*** L'Episode 2
DU CLIP DE L’ANNÉE 2013. C'est FORT

QUITTONS 2 SECONDES NOS DÉBATS STÉRILES ET POLÉMIQUES Un peu de relaxation..

AVEC LE CLIP DE L’ANNÉE D'UN PHÉNOMÈNE
IDOLE DE NOMBREUX JEUNES

http://www.youtube.com/watch?v=4ii05Oeblbs&feature=share
Mot Binam
Akom Etam
19   17
19-Jan-2013 10:01 EST
Comme il fallait s'y attendre, tous les Bamilékés de CIN sont inscrits aux abonnés absents!
Combien de fois le Laakam de CIN nous a cité Afriland First Bank comme preuve du "dynamisme" Bamiléké?

Comme Yves Michel Fotso, pris fraglant délit, Paul Fokam Kammogne rembourse....1.7 milliards!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ou sont-ils ces faux-patriotes qui parlent de corruption au Cameroun que lorsque des membres des ethnies autres que la leur sont impliqués?

Je vous le dit en verité, chers Bosniacs,
Je vais vous "faire ca dure ici a CIN"
"Take it to the bank....Afriland First bank....

Imaginez que l'on fasse de la lumiere sur toutes les compagnies Bams au Cameroun....

Biya est un enfant de choeur face a tout Bamileke, quel qu'il soit....
Parceque chez eux, c'est culturel....C'est "sanguinaire"

J'en veux pour preuve le degré de fourberie, de lacheté que cette meute montagnarde exhibe ici a CIN.

Ils se terrent tous en ce moment....Ils attendent , comme des cafards, les ténebres pour sortir de la fosse septique...

"Je vous attends au tournant"

Je vous somme d'intervenir sur ce fil comme vous l'avez fait dans l'affire CAMTEL!



Race de faussaires!
Peuple congenitalement fourbe!
Justice – Entre le marteau et l’enclume: Le tribunal criminel spécial épingle Paul Kammogne Fokam
Click to jump to 'Aurore Plus'
Douala, 18 Janvier 2013
© Mathieu Nathanaël Njog | Aurore Plus
 19 Réactions
Pour faire obtenir la libération de sept de ses hauts cadres et étouffer l’affaire de détournement de fonds qui oppose sa banque à l’Etat du Cameroun, le Pdg d’Afriland First Bank a libéré un chèque de remboursement de 1,7 milliards Fcfa, représentant la somme incriminée.
I- Afriland Bank reconnue coupable de coaction de détournement

Depuis le mois de juin 2012, le Tribunal de grande instance, Centre administratif du Mfoundi a enrôlé l’affaire opposant l’Etat du Cameroun, représenté par le ministère des Forêts et de la Faune à Tagne Kamga Pdg de Camdev et Afriland First Bank, pour le délit de détournement de la somme de 1,7 milliards Fcfa, issue des fonds Ppte 2010, dudit ministère. Cela a entraîné l’interpellation puis la mise sous mandat de dépôt provisoire du Pdg de Camdev, Tagne Kamga. Seulement, le juge d’instruction chargé du dossier, dans son ordonnance de renvoi, décide d’inculper uniquement Tagne Kamga, en épargnant Afriland First Bank de sa part de responsabilité dans cette affaire, en dépit du fait que cette institution bancaire y est poursuivie en coaction.

Au moment où le Tribunal de grande instance du Mfoundi décide d’enrôler l’affaire, c’est alors que le Tribunal criminel spécial (Tcs) entre en fonction. Et de fait, le Tgi du Mfoundi est dessaisi conformément à la loi portant création du tribunal criminel spécial. C’est alors que parcourant le dossier, les magistrats du Tcs se rendent compte qu’il y a anguille sous roche. Ils ne comprennent pas pourquoi, la responsabilité pénale d’Afriland First Bank n’est pas retenue dans cette affaire, pourtant, toute évidente. C’est alors qu’ils décident de reprendre totalement l’instruction. Et cela débouche sur l’interpellation de sept hauts cadres de la banque leader, en termes de dépôts, Afriland First Bank pour ne pas la nommer.

Paul Fokam Kammogne, le Pdg et ses conseillers juridiques se sentant pris à l’étrier, tentent de la diversion, du dilatoire et des passe-droits pour obtenir les mêmes conclusions qui ressortent de l’ordonnance de renvoi du juge d’instruction du Tgi du Mfoundi ; à savoir ne pas retenir la responsabilité pénale d’Afriland First Bank. Et empêcher en vain, la mis sous mandat de dépôt de sept de ses hauts cadres (voir liste ci-dessous). Ce d’autant plus que, cela permettrait d’ébruiter l’affaire et sérieusement plomber l’image de cette banque à capitaux nationaux dont les observateurs avertis des milieux de la finance ne cessent d’exalter les mérites et la bonne santé. Une affaire qui coïncide alors, avec les déboires que connait cette institution bancaire.

Tout d’abord avec les récriminations de la Cobac qui l’accusait des dysfonctionnements structurels et opérationnels, notamment l’opacité de la gestion financière, mais aussi et surtout une discrimination dans l’octroi des crédits à l’investissement. Toutes choses qui auraient mis à mal le respect des ratios bancaires, et entraîné une forte dégradation de ses performances. Nous annoncions courant le mois d’Août un dossier spécial. Mais les autres affaires de prévarication de la fortune publique, au haut du pavé de l’actualité, avec notamment les audiences du procès Marafa Hamidou Yaya et autres ont eu raison de nous. Ce qui nous permet de laisser la justice suivre son cours normal.

C’est ainsi qu’à l’issu de l’ordonnance de renvoi du juge d’instruction du Tcs, l’affaire est renvoyée devant les magistrats du siège avec quasiment tous les huit protagonistes, le Pdg de Camdev et les sept hauts cadres d’Afriland First Bank, parmi lesquels, des directeur généraux des filiales internationales. Après que la collégialité des juges ait établi la culpabilité de tous les coaccusés, à savoir le Pdg de Camdev et d’Afriland First Bank, à la suite des débats, le Pdg d’Afriland Fist Bank, Paul Fokam Kammogne décide de passer à table. Avec le concours de ses conseils, il essaie d’étouffer l’affaire comme il peut. Aussi bien au niveau de la justice que de la presse.


II- Fokam Kammogne rembourse à l’Etat, 1,7 milliards Fcfa détournées en douce

C’est ainsi qu’en exploitant l’article 18 nouveau de la loi portant création du Tribunal criminel spécial, qui offre l’opportunité à l’inculpé de rembourser le corps du délit, et par ricochet entraîne l’arrêt des poursuites, en date du 16 janvier 2013, il a libellé un chèque de 1,7 milliards Fcfa en guise de remboursement de la somme détournée. Et depuis lors, il veut obtenir au forceps, la libération de ses sept hauts cadres. Seulement, il a feint d’ignorer que, certes, l’arrêt des poursuites relève de la compétence du Procureur de la République, mais ce dernier doit se référer au préalable au ministre de la Justice afin d’obtenir cette autorisation. Après que cet avis favorable sera acquis, par transmission de courrier, l’affaire devrait à nouveau être appelée en audience publique pour que l’arrêt des procédures soit prononcé. Comme ce fut le cas avec Yves Michel Fotso dans l’affaire de détournement de la redevance aéroportuaire due par la Camair à l’autorité aéronautique civil du Cameroun (Ccaa).

C’est certainement, pour éviter tout cela que, le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, au moment des faits, Directeur général d’Afriland Bank, a été mis à contribution pour voler au secours de son mentor. Selon des fuites parties des pénates du Ministre de la Justice et Garde des seaux, Laurent Esso, son homologue des Finances, Alamine Ousmane Mey l’aurait rencontré en mi-journée du mercredi 16 janvier 2013 pour accélérer la libération des hauts cadres d’Afriland Land. Poliment, Laurent Esso l’aurait fait savoir que la lettre ne lui était pas encore parvenue ; qu’il n’était pas inculpé dans cette affaire et que même si c’était le cas, il ne lui revenait pas de décider de l’interpellation d’un ministre en fonction. Par conséquent qu’il laisse que la procédure se poursuivre.

Hier, jeudi 17 janvier 2013, les hauts cadres d’Afriland First Bank étaient assis au bureau du régisseur de la prison central de Yaoundé – Kondengui, sous le prétexte que leur ordonnance de main levée de détention serait signées en journée et qu’il ne s’agissait qu’une question d’heure. Seulement, ce que Paul Fokam Kammogne et ses conseils font fi d’ignorer, c’est que la réponse du ministre de la Justice peut être défavorable. Et dans le cas d’espèce, plusieurs éléments concourent à cette seconde hypothèse. Puisque pour la même affaire, l’ancien ministre, Elvis Ngolle Ngolle, dont-on soupçonne que c’est l’un des dossiers, qui l’auraient emporté, a porté plainte pour faux et usage de faux en écriture et utilisation frauduleuse du sceau de l’Etat. Puisqu’il est établi que pour débloquer frauduleusement les 1,7 milliards Fcfa d’un projet Ppte du Minfof, financé à hauteur de 3 milliards Fcfa, Tagne Kamga et ses comparses d’Afriland First Bank, auraient usé de faux et usage de faux.

Ce qui donne lieu à un autre procès, cette fois là, qui est de la compétence du Tribunal de grande instance du Mfoundi. Et qui devrait s’ouvrir dans les tous prochains jours. Car, il s’agit tout d’abord, pour l’ex-ministre Elevis Ngolle Ngolle, de laver son honneur ; et pour la justice d’établir toutes les responsabilités, voire permettre de démanteler le potentiel laboratoire spécialisé qui a été utilisé pour imiter la signature du ministre, la fabrication des cachets avec le sceau de l’Etat et des papiers entêtes du ministère des Forêts et de la Faunes. Une affaire grave et très sensible, similaire à celle qui est pendante devant le tribunal de grande instance du Wouri et dans laquelle sont poursuivis Mme Kontckou, Paul Hiol, le maire de la commune rurale de Massock-Songloulou (en fuite) et ses sept autres coaccusés, parmi lesquels un cadre du ministère des Transports. Et par ailleurs, qui sont tous placés sous mandat de dépôt provisoire à la prison central de Douala, assorti de plusieurs rejets de demandes de mise en liberté provisoire.

III- Les acteurs

Tagne Kamga, Pdg Camdev

Feyman devant l’éternel, il est arrivé au Cameroun avec un projet dénommé Camdev dans lequel il a extorqué les camerounais plusieurs millions Fcfa en les faisant miroiter des emplois pour certains des financements, l’auto-emploi pour d’autres. Tout cela s’est révélé du pipo, une entourloupette pour se mettre plein les poches et en douce. Après il a annoncé le projet de téléphonie fixe de grande masse, visant à rendre l’accessibilité aux postes fixes de téléphones à des prix défiant toute concurrence.


Handou Louis

Il est au moment de son incarcération, le Directeur Général d’Afriland Bank en République Démocratique du Congo. Et au moment des faits, Directeur général adjoint N°2 d’Afriland First Bank Cameroun, chargé des succursales dans les régions du Centre et de l’Ouest. Il avait été éloigné en prévision où l’affaire pourrait éclater afin de rendre impossible toute manifestation de la vérité. Seulement, lorsqu’il est convoqué pour être entendu devant le juge d’instruction du Tcs, même sa hiérarchie est confiante que tout se passerait comme devant le juge d’instruction du Tgi du Mfoundi. Mais, la suite est sans commentaire.


Dadjeu Olivier

Au moment de son incarcération, il est Directeur du Crédit d’Afriland First Bank en Guinée Equatoriale. Mais au moment des faits, il est directeur du Crédits et du Contrôle des engagements au siège d’Afriland First Bank Cameroun. Lui aussi est affecté à l’international pour rendre la manifestation de la vérité difficile et surtout faciliter la destruction des documents. Afin que les dirigeants de la banque en fonction déclinent au mieux toute leur responsabilité. Seulement, lorsqu’il est convoqué pour être entendu devant le juge d’instruction du Tcs, sa hiérarchie le met en confiance que tout se passerait comme devant le Tgi du Mfoundi. Mais mal lui en a pris.


Dongmo Apollinaire

Directeur des affaires juridiques et contentieux à Afriland First Bank, est l’un des maillons importants de ce montage frauduleux. Il est incarcéré dans cette affaire pour avoir apporté son expertise juridique dans le but de contourner la loi, afin que ni la justice ni les missions de contrôle de la Cobac, ne voient que dalle.


Fokam Pauline

Actuellement sous-directeur chargé des produits à Afriland First Bank; elle était au moment des faits, Directeur de la succursale de Yaoundé. Ce qui fait, de celle qui est petite-sœur d’André Siaka, un acteur de ce détournement puisque c’est au niveau de sa succursale que les transactions étaient faites.


Kuate Pierre

Il est Directeur des engagements centraux à la direction générale d’Afriland First Bank. Il est incarcéré dans cette affaire pour être l’un des maillons importants dans ce montant financier qui a permis de contourner la convention qui liait Minfof à la Camdev, afin de sortir frauduleusement l’argent d’un projet Ppte du Minfof pour des fins qui ne l’étaient pas.


Fossi Jules

Ancien, chef d’Agence d’Afriland First Bank du Collège de la Retraite, il a été interpellé depuis une retraite qu’il croyait douillet pour répondre des transactions financières qui ont été opérés depuis l’agence dont il avait la charge. Ce d’autant plus qu’il les a avalisées.


Ngon Stéphanie

Chef d’Agence adjoint d’Afriland First Bank du Collège de la Retraite, il est incarcéré dans cette procédure judiciaire, pour avoir, pendant qu’il assurait l’intérim validé plusieurs transactions financières qui ont permis de sortir frauduleusement l’argent d’un projet Ppte du Minfof pour d’autres fins.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 5013 Réactions: 19 Transferts: 15 ]
Publicite

 19 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...



P U B L I C I T E


P U B L I C I T E
Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.