Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 30-Sep-2014 - 07h44
Recherche:    Web CIN      By
1433 visiteurs en ligne
Samuel Eto'o Fils: «Platini avait dit que Owen est plus fort qu'Eto'o. Je lui ai répondu que c'est une question de temps»
Click to jump to 'L'Actu'
Yaoundé, 11 Janvier 2013
© Emmanuel Gustave Samnick | L'Actu
 36 Réactions
Le lendemain de Noël dernier, et à l'occasion de la présentation officielle à Douala de sa bande dessinée réalisée par Joëlle Esso et les éditions Dagan, le capitaine des Lions indomptables et du club russe Anzhi Makachkhala s'est laissé aller dans ses réponses aux journalistes accourus dans la salle de l'hôtel Le Meridien.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Votre Réaction (Max.: 3000 caractères)
CIN_Id * (max. 20 carac.)
Register HERE !
Mot de passe *
I forgot my password
Localité * (max. 20 carac.)
E-mail *
( * ) : Champs obligatoires
Black Jack Legroove
Paris
  1
14-Jan-2013 21:07 EST
VOILA LE SEUL CAMEROUNAIS AU MONDE QUI MET TOUT LE MONDE D'ACCORD

VRAIMENT PETIT FRERE ETO'O T'ES FORT LOL TU DEBARQUES ET EN UN SEUL ARTICLE TU REMETS LES NEURONES DES CAMEROUNAIS A LEUR PLACE.

T'ES PAS CHAMPION POUR RIEN PETIT. TU AS REUSSI L'EXPLOIT DE REMETTRE L'INTELLIGENCE DES CAMEROUNAIS A L'ENDROIT ET çA J'ACHETE LOOOOOOL
Maben
Allemagne
  1
14-Jan-2013 02:18 EST
son altesse serenissime le prince samuel etoo fils ,l idole de tout un peuple et de toute la race...
Congolais RD
Belgique
10   1
12-Jan-2013 14:14 EST
@Merci Etoó tu fais la fierte des l´Afrique felicitation .
Kitson
ALLEMAGNE
17   2
12-Jan-2013 11:52 EST
papa samiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii


quand le sage montre la lune, le Kengué regarde son doigt.

SEF a toujours été ainsi, un ESPRIT PROGRESSISTE et NON RETROGRADE comme ceux à qui certaines vipères veulent l'opposer.

Papa Samiiii: GO FOR BEFORE
Boomerang
Ngola
15   1
12-Jan-2013 11:26 EST
@ Bobolo

Un gar fait son interview sur 15 lignes et toi tu commentes sur 20 pages.
Mybalioune
Paris
15   2
12-Jan-2013 06:49 EST
C'est la première fois que je lis une parole de Samuel Eto'o! et je suis agréablement surpris par son niveau de conscience. Si tu continues ainsi, à 75 ans tu auras eu un impact visible sur le continent: ton discours plein de bon sens et de charisme, et tes actions concrètes dans la préparation de l'avenir du continent auront un très grand impact sur tes contemporains. Et tu as tous les moyens (matériels, du coeur, mental) pour réussir ta vraie mission dont le football n'est qu'un tremplin.

Bravo et Bon vent Monsieur!
Le.5e.element
Arfl
  16
12-Jan-2013 06:40 EST
AfrikeRevolution
Afrique

"Laisses nous ca. Meme aux sollitations de tes freres tu reponds? You are selfish. It is known even in your family"

On dirait que tu as encore oublie de prendre tes comprimes. Qu'est ce que tu connais de ma famille? Qui t'as dit que j'ai des freres ou pas? Tu es surement l'un de ses mendiants africains qui pense que tout noir est "ton frere" et qui passe son temps a solliciter l'aide de autres et qui se plaint que ses "freres" noirs ne veulent pas l'aider.
IdeeFixe
Douala
  1
12-Jan-2013 06:19 EST
mises
IdeeFixe
Douala
13   0
12-Jan-2013 06:17 EST
Quel valeureux jeune homme, cet Eto'o !

Bravo, cher compatriote, pour tout ce que vous avez fait en si peu de temps. Si seulement vos compatriotes pouvaient vous donner la même reconnaissance que les Italiens, les Jamaïcains, donnent aux leurs.

Bien sûr, race là-bas et ethnie ici mis à part, vous méritez plus de reconnaissance de la part de vos pairs, mais ça, c'est le combat de l'Ouverture, toussainplement !

Bravo encore, jeune frère !
Yassum
Paris
16   0
12-Jan-2013 04:59 EST
Samy a pris la pente descendante; donc en toute logique un autre attaquant de génie va émerger au sein des lions. On peut commencer à prendre les paris.En général le challenger court déjà dans les pattes du roi. Donc il faut chercher dans les remplaçant actuels en attaque chez les lions.
Quand Milla jouait ses dernières cartes il avait déjà Omam dans les pattes. Qd françois Omam mettait ses derniers coups de tête MBoma était déjà à ses côté. Eto'o lui-meme vient de dire qu'il est arrivé en trainant les valises du grand pat.
Qui sera le futur très grand??? Choupo, Aboubakar,Olinga,........à vos marques!
Et 1000 fois Merci à Eto'o qui entre au panthéons des plus grands malgré une oeuvre toujours en cours.
Bob Gomy
Doul
15   3
12-Jan-2013 03:46 EST
J'ai toujours dit que si chaque camerounais, quelque soit son domaine d'activité, faisait son travail, normalement, comme le fait Samuel Eto'o Fils dans son domaine, le Cameroun n'aurait rien à envier au reste du monde.

Les travaux de construction du Pavillon Pédiatrique, Samuel Eto'o Fils, de l'hôpital Laquintinie de Douala, évoluent petit à petit..., je dirais qu'ils sont réalisés de nos jours à 85%.
Nzui
Kalifout
14   0
11-Jan-2013 19:52 EST
@ Bobolo

Echhhhh mon frere laisss comme ca; Tu veux ecrire un livre oh lalalala tu dois t'ennuyer dur l'homme.... au fait tu viens de quel coin du pays (Dle ou ngola(a la cite verte)) .
Pentagon
Canada
  5
11-Jan-2013 18:08 EST
bravo samy continue dans tes bonne s'euvrent dieu va continue a te benir tu est un example positif pour l'afrique que dieu te protege mon frere bon-vant notre HERO NATIONAL.
L ORDRE JUSTE
Monaco
  23
11-Jan-2013 17:41 EST
*** QUITTONS 2 SECONDES LES POLEMIQUES ET LES DEBATS STERILS, Et UN PEU DE DÉTENTE AVEC LE CLIP QUI FAIT MALLL !!!
un peu de relaxation...

LE CLIP 2013 D'UN PHÉNOMÈNE
IDOLE DE NOMBREUX JEUNES

www.youtube.com/watch?v=zm7Mjq2SVHo
Pivot
SM
13   4
11-Jan-2013 17:39 EST
Rien à redire! C'est clair.
"Moi, j'essaie de mettre mes qualités en avant et de gérer mes défauts."
BOBOLO1
-
  5
11-Jan-2013 17:16 EST
Parce que tous les Camerounais savent qu’un pays de football comme le Cameroun ou le Brésil, un pays qui a produit ABEGA, MILLA, ETO’O, NKONO, BELL, ect est capable de produire fréquemment d’autres génies du football sans attendre 100 ans pour cela avec un peu de chance et avec tous les aléas que cela comporte.
C’est bien d’écrire ces livres le GOLEADOR CAMEROUNAIS pour que les jeunes rêvent d’accomplir leur rêve, bon disons qu’il y a quand même un bémol, car pour atteindre le niveau de SAMUEL ETO’O FILS, il faut être né avec un DON DE DIEU POUR LE FOOTBALL, ce n’est pas qu’une question de volonté ou de travail acharné, n’est ce pas SAMUEL ?
SAMUEL ETO’O FILS, s’achemine dans quelques années vers une fin de carrière ce qui est bien triste et ce d’autant plus qu’on ne voit pas qui peut ou qui pourra le remplacer comme génie MONDIAL du football au Cameroun !!! QUI ? QUAND ?
Mais si peut être, ce petit de 3 ans que nous connaissons, tout le monde qui le voit jouer au football dit qu’il est très doué en football, il est gaucher, il maîtrise la passe avec une précision chirurgicale, il a une frappe de balle de mule puissante avec une précision tout aussi chirurgicale du cou-de-pieds, il aime conduire son ballon, quand certains le voient pour la première fois, ils l’appellent ZIDANE, quand il joue au football avec des enfants ou des adultes, il est toujours au dessus du lot. Il dit qu’il veut être le footballeur numéro un du monde, il dit qu’il veut jouer à Barcelone, il dit qu’il veut gagner beaucoup de coupes et la coupe du monde, il connait le monument du football Africain et le regarde parfois jouer avec ANJI, il a dans sa chambre 2 photos : un portait de SAMUEL ETO’O FILS lorsqu’il jouait à Barcelone et une autre du FC Barcelone avec SAMUEL ETO’O FILS qu’il appelle le « MONUMENT DU FOOTBALL AFRICAIN », 2 fois champion d’Afrique, Qua triple ballon d’or d’Afrique, le chouchou du pays, c’est son IDOLE et on lui lira ses livres
BOBOLO1
-
  4
11-Jan-2013 17:16 EST
Parce ce qu’on sait que c’est avec des génies qu’on écrit les plus belles pages de l’histoire d’un pays !!!!
Et un message pour d’autres : ce ne sont pas les dirigeants qui jouent au football ou on un DON DE DIEU pour être des génies du football et si les dirigeants du football dirigent en faisant de la navigation à vue, autant qu’il arrêtent de perdre leur temps et celui du Cameroun et des Camerounais et aillent diriger autre chose que le football !!!!
Le travail des responsables irresponsables du football Camerounais est de faire en sorte que le Cameroun produise à coup sur et plus fréquemment des génies du football parce qu’on a le potentiel pour çà, les dirigeants du sport et du football Camerounais doivent prendre exemple sur la Jamaïque qui est bien plus pauvre que les USA par exemple et plus pauvre que le Cameroun, mais qui SAIT produire fréquemment et régulièrement des sprinters de très haut niveau mondial, parce que là bas en Jamaïque les responsables du sport font ce qu’il faut faire pour çà !!!
C’est ce que les Camerounais attendent des dirigeants du sport Camerounais et tant qu’ils ne font RIEN ou presque RIEN pour çà, ils ne doivent pas s’étonner d’être IMPOPULAIRES !!!
Donnez au peuple : LE SPORT (donc tous les moyens qu’il faut pour fabriquer des nos champions du monde et faire rêver les jeunes d’atteindre le plus haut niveau mondial…), LA SANTE (les hôpitaux, les personnels médicaux, les équipements médicaux, l’éducation sur les préventions de tous les maux, les moyens et les facilités de pratiquer le sport à tout âge qui est aussi un moyen de prévention….), A MANGER (développer la production locale, développer les industries locales pour produire les produits finis localement, la logistique, les moyens de transports et tout le reste que cela implique…),
Déjà LE SPORT, LA SANTE, A MANGER sont des sujets simples mais vastes car ils impliquent beaucoup d’autres sous sujets qui doivent suivre et être à la hauteur pour atteindre ces objectifs, mais cela est un minimum dont un peuple a besoin !!!
BOBOLO1
-
  4
11-Jan-2013 17:15 EST
Cette conduite de balle qui a fait tomber à quatre pattes des centaines de défenseurs sur tous les terrains, comme des moutons qui broutent les pelouses des stades ou mangent la poussière des mauvais terrains de chez nous, savez vous seulement combien de centaines de défenseurs DOCTEUR ABEGA a fait tomber à quatre pattes sans aucun contact et avec un simple coup de rein, sa conduite de balle et tout ce qu’il avait greffé autour ???
DOCTEUR ABEGA était un VIRTUOSE HORS NORME, un surdoué du drible, alors quand on vous dit qu’en dehors des honneurs qui lui ont été rendu, il faut faire quelque chose de symbolique qui reste pour au moins 50 ans et qui rappelle au Camerounais que le Cameroun peut produire des génies MONDIAUX du football, déjà pourquoi ne pas rebaptiser le nom de l’avenue ou se trouvera le nouveau siège de la fecafoot, « AVENUE DOCTEUR THEOPHILE ABEGA » ???
Pourquoi faire cela ? parce que nos jeunes footballeurs ont besoin d’exemples et des exemples de footballeurs au GÉNIE mondialement reconnu, on en a eu et on en a chez nous : ABEGA, NKONO (ceux qui même petits ont vu NKONO faire par exemple ses parades horizontales de 5-6 m et capter un ballon ne peuvent oublier de tels exploits), MILLA….
Bien que nous ayons peu de vidéos des exploits d’ABEGA, celles qui existent suffisent pour être disséquées et décortiquées au ralenti et enseignées dans tous les centres de formations de football au Cameroun, parce que « la conduite de balle n’est pas simplement pousser le ballon et courir derrière le ballon » comme le font 99% des joueurs, les plus jeunes doivent apprendre dès l’enfance la conduite de balles et les gestes greffés à la conduite de balle d’ABEGA, sinon avant de voir un autre dribbleur comme DOCTEUR ABEGA au Cameroun on risque d’attendre 100 ans. Voilà pourquoi sa mémoire doit être préservée et sa conduite de balle géniale enseignée au plus jeunes et dès le plus jeune âge dans tous nos centre de formation.
C’est important de comprendre ce genre de choses, tout comme par exemple le secret du jonglage du ballon qui est de regarder le ballon à chaque fois qu’il touche le pieds ce qui permet de jongler 10 fois plus longtemps et 3 fois mieux qu’en ne pas regardant le ballon à chaque touche du pieds
Il n’y a pas que la conduite de balle de MESSI qui est efficace et IMPARABLE, il y a aussi celle de DOCTEUR ABEGA
Pourquoi devons nous produire des génies ?
BOBOLO1
-
  4
11-Jan-2013 17:14 EST
au lieu d’attendre 100 ans pour voir le prochain Camerounais se hisser au plus haut sommet mondial ou ne jamais en voir un autre !!!!
Bien que l’exemple du football soit plus parlant, ceci est valable pour d’autres sports !!!
Parvenu à se hisser au sommet, le génie a la reconnaissance des gens, la reconnaissance de son pays et pour les génies qui ont bien été guidé et travailler dur pour encore se perfectionner vers le sommet des sommets avec la reconnaissance mondiale
Cette reconnaissance des gens, de son pays, ou du monde ne peut donc pas se décréter, ni s’acheter, elle ne peut que se donner !!!!
MILLA, ETO’O, ABEGA, NKONO, MARADONA (EL PIBE DE ORO) LE GAMIN EN OR, MESSI, RONALDO, PELé, ….. sont ou étaient des génies du football !!!!!
Ceux qui peuvent être jaloux des génies, doivent savoir qu’on ne peut pas être jaloux de ce que DIEU DONNE, ce que les gens appellent le DON, on ne peut pas éteindre le génie que DIEU DONNE, parce que ce que DIEU DONNE est toujours plus fort que ce que l’homme construit !!!!
ABEGA par exemple était un génie du football et c’est pour cela qu’on a des larmes avec tout çà, parce que c’est toujours triste de voir partir un génie, parce qu’on ne sait pas combien de temps il faudra encore attendre et si on verra un jour un autre Camerounais qui saura combler le vide qu’il a laisser au milieu de terrain du football Camerounais !!!!
Et parce ce qu’on sait que c’est avec des génies qu’on écrit les plus belles pages de l’histoire d’un pays !!!!
La conduite de balle d’ABEGA et toute la panoplie de jeu de jambes, feintes, protection de balle dans les duels et même les jeux de bras pour empêcher l’adversaire d’approcher (pour protéger son ballon dans un duel on doit s’arranger pour que le ballon se retrouve du côté du pieds qui n’entre pas en contact avec l’adversaire)….. qu’il avait greffé autour de sa conduite de balle pour la rendre d’une efficacité IMPARABLE et pour dribbler aussi MAGISTRALEMENT les défenseurs
BOBOLO1
-
  3
11-Jan-2013 17:13 EST
« CE MENTAL », qui fera aussi sa force, mais « LE MENTAL », lui vient après avoir constaté qu’on est un génie, le génie le sait, beaucoup de gens eux ne le savent pas souvent et placent la force mentale au premier plan, mais en réalité cette force mentale est une conséquence de ce que les gens appellent le DON et c’est parce qu’il y a eu ce DON au départ que la force mentale est venue ensuite avec l’hyper motivation d’écrire l’histoire parce qu’on sait qu’on en a le potentiel et non le force mentale et ensuite ce que les gens appellent le DON.
La force mentale n’est pas innée, ce que les gens appellent le DON, lui est inné et vient donc toujours avant !!!
Parfois les gens ne comprennent pas les conséquences de cette force mentale, parce que seul le génie sait de quoi il est capable sur le terrain pour accomplir quelque chose d’extraordinaire et quand il décide de se lancer vers une nouvelle page de l’histoire il a surtout besoin comme une fusée pour décoller du carburant mental et lorsqu’il l’a, il accompli ce que beaucoup de gens ne pouvaient imaginer
Parfois les gens ne comprennent pas que le génie n’est qu’un homme et reste un homme comme tout homme avec des qualités et des défauts qui peuvent se corriger mais avec la particularité d’avoir un DON DE DIEU
Pour ce qui est du football, le monde et le Cameroun regorgent de beaucoup plus de génies que les gens peuvent se l’imaginer, encore faut t-il savoir voir le génie en un enfant de 2-3 ou 4 ans, car déjà à cette âge là, le génie est là, mais il faut savoir le voir et le guider vers le sommet, il a déjà l’aptitude d’arriver au sommet mondial, par le travail forcement et le perfectionnement car on ne peut pas gagner et jouer au plus haut sommet mondial à l’âge de 2-3-4 ans, c’est ce que les gens appellent le TRAVAIL pour arriver au sommet, mais le génie a déjà les bases pour arriver au sommet à 15-20 ans lorsqu’il a déjà 2-3-4 ans, par de ce que les gens appellent le TRAVAIL et c’est comme çà que le génie écrit sa légende et c’est comme çà que tout a commencé et au pieds du sommet mondial par un DON DE DIEU précis!!!!!
Parfois certains génies se découvrent sur le tard et n’atteignent pas le sommet qu’ils auraient pu atteindre, dans un pays comme le Cameroun, on peut dire parce qu’on le sait qu’il y a des génies du football qui s’ignorent ou qu’on ignore, qui sont mal encadrées, qui manquent d’infrastructures pour s’exprimer, c’est un frein pour le football Camerounais, nous devons avoir des familles, des proches, des entourages, des encadreurs, des responsables du football responsables et des structures à la hauteur pour pratiquer le football et organiser, structurer et encadrer le football des plus jeunes en particulier pour que les gens se rendent comptent que des génies du football on en a au Cameroun !!! c’est comme çà que le Cameroun pourra produire plus facilement d’autres ETO’O, d’autres MILLA, d’autres MBANGO, des USAIN BOLT Camerounais,… au lieu d’attendre 100 ans pou
BOBOLO1
-
  3
11-Jan-2013 17:12 EST
C’est aussi pour çà que ça ne sert à rien aux gens d’être jaloux d’un DON DE DIEU, ou de mettre les bâtons dans les roues d’un génie, parce que ce les gens appellent le DON saura toujours faire que le génie AVANCE, on peut dire que ce DON DE DIEU est comme les anges du ciels qui viennent protéger le génie !!!!
Et celui qui a vu et remarqué çà le premier appelle les autres pour qu’ils voient, mais à ce moment là ce n’est déjà plus le début du début de la légende, ce n’est pas le début de l’histoire, l’histoire est déjà en marche, eux aussi constatent la même chose parfois sans pour autant voir ou comprendre la même chose et ce geste technique précis qui est à l’origine de tout et qui fait déjà que le génie est très au dessus du lot lorsqu’il joue au football avec les autres, il est de loin le meilleur, même face à ceux qui sont beaucoup plus âgés, l’histoire est en marche !!!! le génie avance !!!!
Quelqu’un en particulier et d’autres après pensent que le génie qui ne le sait pas encore a le potentiel pour écrire une histoire extraordinaire et le motive(nt) à jouer au football car ils savent que s’il continue à s’entrainer, à travailler, à se perfectionner, à ajouter d’autres gestes techniques à son registre, il sera un grand et même l’un des meilleurs grands au monde, comme quelqu’un qui est grand et que le monde entier connait mais peut être pas encore le génie, alors on lui raconte la légende de l’autre génie, sa vie, il la découvre comme tous ceux qui suivent le football et commence à rêver de devenir comme lui, celui là devient son idole, son modèle, celui à qui il veut ressembler et le génie commence alors à dire qu’il a envie de devenir comme son idole, le numéro un, LE NUMBER ONE DES NUMBER ONE !!!
Il y a des gens proches de lui qui le guident, qui partagent son rêve, qui l’encourage, qui le comprennent, qui le soutiennent, qui rêvent avec lui
Ensuite un jour particulier en une circonstance particulière il y a le premier entraineur qui voit le génie jouer au football et qui pense qu’il peut être un bon footballeur, généralement on dit que c’est l’entraineur qui l’a découvert, mais l’histoire était déjà en marche bien avant et le génie sait déjà à ce moment là qu’il est déjà fort et même très fort, peut être même fort au point de regarder son entraineur droit dans les yeux et lui dire, vous savez coach, je suis déjà très fort, je ne sais pas si vous pouvez m’apprendre quelque chose, çà c’est « LE MENTAL », le génie à soif de progresser vite, mais ce n’est pas le début de l’histoire, l’histoire était déjà en marche dès le premier tir de sa vie sur un ballon et le fait de s’être rendu compte qu’il était quelqu’un de particulièrement particulier et potentiellement une légende du football s’il travaillait pour atteindre le sommet des sommet et c’est ce qui lui donne « LE MENTAL », « CE MENTAL », qui fera aussi sa force, mais « LE MENTAL », lui vient après avoir constaté qu’on est un génie, le génie le sait, beaucoup de gens eux n
BOBOLO1
-
  3
11-Jan-2013 17:10 EST
La naissance d’un champion, la naissance d’une légende du football, la naissance d’un génie du football :
Au départ il y a 2 parents qui attendent un enfant, quels rêves ont-t-ils pour lui ? même si l’enfant n’a pas cette réponse, les parents s’en rappellent même si leurs rêvent n’auront rien à voir avec la réalité
Comment cet enfant se comportait dès ses premiers jours de vie ? quelles image ses parents gardent de lui de ses premiers mois de vie ?
Ensuite dès l’âge de 2 – 3 ans, mais parfois beaucoup plus tard, un jour particulier, en une circonstance particulière, c’est le premier contact avec le ballon, un tir, une passe, une précision, une maîtrise d’un geste technique qui frappe tout de suite et plus quelqu’un en particulier, un ami, un parent, une autre personne…. qui se dit et dit aux autres qu’il y a là quelque chose d’extraordinaire pour un jeune de 2 – 3 ans ou parfois plus âgé mais toujours néanmoins en avance sur son temps de réaliser un tel geste technique et encore plus extraordinaire à cet âge là !!!
Le geste ce répète ce jour là toujours aussi précis et coordonné, c’est le début du début, le début de l’histoire d’une légende et çà, cette précision là, cette coordination exceptionnelle là et encore plus exceptionnelle parfois à 2-3 ans c’est « LE PILIER DE TOUT » la fondation qui permettra de bâtir la légende extraordinaire et çà le génie l’a tout de suite, c’est inné, c’est dès le premier tir de sa vie sur un ballon quelque soit le genre et la qualité du ballon que le génie a déjà çà en lui et ça se voit et c’est une aptitude très précise et ce que les gens appellent de manière générale et globalement le DON sans précision de l’aptitude précise ni du geste technique précis qui sera à l’origine de tout et qui est le point de départ de la légende qui sera écrite en partant de ce point précis.
Vous pouvez avoir dans une famille des jumeaux, des frères, des sœurs, mais cette aptitude là, cette coordination là, ce geste technique là précisément qui est le VRAI point de départ, le pilier central autour duquel sera bâti le reste de l’édifice par ce que les gens appelle le travail, mais c’est parce qu’il y a ce pilier central que le reste de l’édifice tient et supporte tout le poids de l’édifice qui sera bâti, beaucoup de gens eux ne le savent pas souvent et placent le travail au premier plan, mais en réalité l’immense réussite après le travail motivé par le potentiel que le génie découvre en soi est une conséquence de ce que les gens appellent le DON et c’est parce qu’il y a eu ce DON au départ que le travail est venu ensuite avec une hyper motivation d’écrire l’histoire et non l’inverse donc le travail avant ce que les gens appellent le DON.
Seul le génie et pas son jumeau , ni son frère, ni sa sœur, ni personne d’autre proche n’a cette aptitude innée pour un geste technique précis parce que çà, on peut dire que : « C’EST DIEU QUI DONNE VOUS DONNES çà !!! »
Merveilles
Mayfair
14   2
11-Jan-2013 16:15 EST
Sammy Eto'o

Un seul mot: Motions.
Sam.atango
Germany
  14
11-Jan-2013 15:17 EST
Ainsi donc sa tête produit le courant ? Pourquoi boycotte-t-il donc tant ses pilules ? lol
Le.5e.element
Arfl
20   4
11-Jan-2013 14:40 EST
Je constate qu'avec l'age vient la sagesse. Voici le passage que j'ai aime dans cette interview:

"Mais il y a aussi une exigence de qualité: il ne suffit pas d'être Africain; si vous ne faites pas bien votre boulot, je vous change. Je n'ai pas de pression à ce sujet! "

Il faut toujour rappeler ca aux africains car ils croient que parcequ'on veint du meme pays ou du meme continent on a l'obligation de s'entraider. Beacuoip sont surpris quand ils m'appelent "mon frere" et se rendent compte par la suite que je reponds en leur disant qu'ils ne sont pas mes freres et ne repond pas a leur sollicitations.
Toukari+[
California
21   3
11-Jan-2013 14:11 EST
En 2003 Thierry Henry meritait le Ballon d'Or et ils l'ont attribue a un autre. En 2006 Samuel Eto'o meritait le Ballon d'or et ils ont pretexte que c'etait une annee de Coupe du Monde et l'ont attribue a l'italien Cannavaro. Si on regarde les performances de Samuel Eto'o en 2009 avec le FC Barcelone, elles etaient bel et bien superieures a celles de Lionnel Messi, meme si c'est ce dernier qui fut couronne par la suite. En 2010, Lionnel Messi fut transparent a la Coupe du Monde, competition ou ce dernier fut d'ailleurs incapable de marquer le moindre but (nos fameux fameux specialistes firent tout pour minimiser cet important detail) et ils ne se generent pas de lui attribuer le Ballon d'Or. En 2012, Messi ne gagne ni la Copa del Rey, ni la Liga, ni la Coupe d'Europe des clubs mais se voit encore une fois de plus recompense. Enfin c'est surprenant que Michael Owen ait pu avoir un Ballon d'Or.
Toukari+[
California
34   3
11-Jan-2013 14:11 EST
En 2003 Thierry Henry meritait le Ballon d'Or et ils l'ont attribue a un autre. En 2006 Samuel Eto'o meritait le Ballon d'or et ils ont pretexte que c'etait une annee de Coupe du Monde et l'ont attribue a l'italien Cannavaro. Si on regarde les performances de Samuel Eto'o en 2009 avec le FC Barcelone, elles etaient bel et bien superieures a celles de Lionnel Messi, meme si c'est ce dernier qui fut couronne par la suite. En 2010, Lionnel Messi fut transparent a la Coupe du Monde, competition ou ce dernier fut d'ailleurs incapable de marquer le moindre but (nos fameux fameux specialistes firent tout pour minimiser cet important detail) et ils ne se generent pas de lui attribuer le Ballon d'Or. En 2012, Messi ne gagne ni la Copa del Rey, ni la Liga, ni la Coupe d'Europe des clubs mais se voit encore une fois de plus recompense. Enfin c'est surprenant que Michael Owen ait pu avoir un Ballon d'Or.
L'Africain
UK
21   2
11-Jan-2013 13:55 EST
10/10
EvinaZe
USA
34   3
11-Jan-2013 12:13 EST
Connaissant les camerounais, d'aucuns vont dire que bof Eto'o parle ainsi parce qu'il est arrive..dommage, mais Eto'o dit la verite. J'espere que certains jeunes vont l'ecouter. Oui, on peut avoir du talent, on peut etre super intelligent mais si on ne travaille pas fort et si on est indiscipline, on ne peut pas reussir.
Porte7
Esia
27   6
11-Jan-2013 12:02 EST
@samuel eto'o

EFFIGIE DE LA BEAUTE !!!
L'INCARNATION DE LA REUSSITE.

BON VENT CHAMPION.
Voice911
Bi Degage!
29   3
11-Jan-2013 11:45 EST
Bravo samy pour tout ce que tu fais jusqu'ici d'ailleurs tu n'as plus rien n'a prouve'.

Que les aigris continuent leur %%% job.
God bless u Samy
Conceptman
Usa
25   3
11-Jan-2013 11:37 EST
Positif...
Conceptman
Usa
24   2
11-Jan-2013 11:37 EST
Positif...
ECCLESIASTES
Chine
31   5
11-Jan-2013 11:22 EST
Bravo Eto'o!

Malgre tes petits defauts, je dis Bravo!
Ces blancs complexes et jaloux t'avais refuse le Ballon d'Or alors que tu es l'un des meilleurs joueurs je dirais de l'histoire du foot tant dans le talent que dans la constance et la duree!
Egalement tes oeuvres pour les jeunes ne restorons pas muets! Bravo!
Wangrin122
Bonn
31   6
11-Jan-2013 10:44 EST
Cher Pichichi d Eto' o qu Amon te benisse !!!
Tu ne sais pas comment tu fais ma fierte en Particulier et celle de l afrique en general.
Helas !! Des aigri passent leur temps a te denigrer.
Si ce n etait toi je n allais point m exprimer dans certains milieu Aujourd huit.
Sous d autres cieux on allait deja te beatifier
Qu Amon continue a te proteger
Hotep !
Samuel Eto'o Fils: «Platini avait dit que Owen est plus fort qu'Eto'o. Je lui ai répondu que c'est une question de temps»
Click to jump to 'L'Actu'
Yaoundé, 11 Janvier 2013
© Emmanuel Gustave Samnick | L'Actu
 36 Réactions
Le lendemain de Noël dernier, et à l'occasion de la présentation officielle à Douala de sa bande dessinée réalisée par Joëlle Esso et les éditions Dagan, le capitaine des Lions indomptables et du club russe Anzhi Makachkhala s'est laissé aller dans ses réponses aux journalistes accourus dans la salle de l'hôtel Le Meridien.

Samuel ETO'O
Photo: © Archives


Le lendemain de Noël dernier, et à l'occasion de la présentation officielle à Douala de sa bande dessinée réalisée par Joëlle Esso et les éditions Dagan, le capitaine des Lions indomptables et du club russe Anzhi Makachkhala s'est laissé aller dans ses réponses aux journalistes accourus dans la salle de l'hôtel Le Meridien.

On a bien sûr essentiellement parlé de sa BD, magnifique ouvrage réalisé dans les mêmes normes techniques que les classiques européens dans le domaine. Il s'agit du tome I (sur neuf programmés), «Eto'o Fils, naissance d'un champion», qui relate l'enfance à New-Bell de celui qui est aujourd'hui le plus gros salaire du football professionnel dans le monde, sous le coup de crayon raffiné de l'artiste plurielle camerounaise basée en France, Joëlle Esso.

Sur le choix de travailler avec cette artiste et la maison d'édition Dagan, sur l'histoire de sa passion pour le football et sa réussite exceptionnelle, sur son engagement pour la jeunesse (II a présenté à l'assistance deux ex-pensionnaires de son centre de formation, la Fundesport: un gardien de buts du centre de formation de FC Barcelone et l'international junior Ken Ella professionnel en Ukraine) et sur ses chantiers dans l'humanitaire, le triple vainqueur de la Champions League européenne et quadruple lauréat du Ballon d'or africain se livre.


Pourquoi avoir choisi de raconter votre parcours à travers une bande dessinée?

Hier, quand j'étais enfant, je courais derrière Roger Milla. Aujourd’hui, les enfants courent derrière moi. Je me suis posé la question: comment maintenir cette chaîne? Comment devrais-je parler aux jeunes, pour leur transmettre ce message: «quel que soit votre rêve, vous pouvez l'accomplir car tout est en vous il faut croire en son étoile et travailler dur avant de connaître la réussite»? Alors, j'ai choisi de m'adresser aux jeunes via le support qu'ils adorent le plus: le dessin.


Pourquoi Joëlle Esso et pourquoi les éditions Dagan?

Quand j'ai à choisir, mon choix se porte d'abord sur les Africains. Evidemment, je choisis ceux qui font bien dans leur domaine, car il ne sera jamais question de complaisance. Je donne les opportunités à ceux qui savent les saisir. C'est ce qui s'est passé avec Joëlle et les éditions Dagan. Je me suis dit: voici des frères africains qui font très bien dans le domaine de la bande dessinée, pourquoi aller chercher ailleurs ce qui est à côté? Il y a une exigence de solidarité, parce que moi aussi on m'a tenu la main en Afrique. C'est Gilbert Kadji qui a cru en moi et m'a aidé; il m'a acheté le billet d'avion pour aller faire des tests en France. Mais il y a aussi une exigence de qualité: il ne suffit pas d'être Africain; si vous ne faites pas bien votre boulot, je vous change. Je n'ai pas de pression à ce sujet!


Est-ce aussi une façon de décomplexer les Africains?

Je ne cesserai de le dire: nous devons croire en nos forces. Protégeons-nous, les autres ne vont pas le faire à notre place. Regardez ce qui se passe à l'équipe nationale du Cameroun. On a eu des résultats parce qu’on avait un groupe soudé. On jouait malgré les difficultés qui n'ont jamais disparu. J'ai souvent entendu dire que les joueurs jouent au «jambô», comme si c'était un crime, alors que ce sont des choses pareilles qui permettent à des joueurs de rester en équipe. Certains jouent aux cartes, mais d'autres lisent jusqu'à 2h, question d'évacuer la pression du match.

Moi, ma conviction inébranlable, c'est que chacun d'entre nous, blanc ou noir, a un don qu'il doit exploiter au maximum. Je refuse ce complexe qui veut que seuls les Blancs peuvent faire certaines choses. Par exemple, je n'ai jamais choisi un entraîneur, mais quand on échoue on dit que c'est à Eto'o la faute. Vous laissez quelqu’un qui n’est même pas entraineur amateur devenir sélectionneur du Cameroun alors qu'il y a des compatriotes qui ont fait leurs preuves en gagnant au plus haut niveau; et après, c'est Eto’o que vous insultez! Moi, si je suis arrivé là où je suis, c'est parce que je me suis dit qu'avec le talent que Dieu m'a donné je pouvais rivaliser avec les meilleurs footballeurs du monde, sans tricher et sans complexe.


Vous pensez vraiment qu'on peut jouer en Afrique dans de bonnes conditions comme en Europe?

Pourquoi pas? Si les choses sont bien gérées, nous n'aurions rien à envier aux autres. Chez nous aussi, on peut bien jouer dans de bons stades, selon une programmation rigoureuse, si chacun à son niveau fait bien son travail. Il y a des dirigeants qui doivent nous aider à avoir ces conditions là. Moi, j'essaie de mettre mes qualités en avant et de gérer mes défauts.


Aux jeunes qui vous admirent, comment leur expliquez-vous votre réussite professionnelle?

Je leur dis que c'est le travail, ce n'est pas la magie. Pour réussir, il faut faire des sacrifices. Moi j’aime danser. C’est connu. Mais je n'oublie jamais le travail en sortant de la boite de nuit. Quand je suis arrivé à l'équipe nationale, j ai porté les valises alors que je jouais au grand Real de Madrid. Rien ne m'a été donné facilement. En 2000, le Coach Pierre Lechantre m’a dit que si je ne suis pas titulaire en club je ne le serai pas en sélection. Et je suis arrivé comme quatrième attaquant à cette Can, derrière Mboma, job et N'diefi. Et dès qu'on m'a donné 10 minutes contre le Ghana, c'était parti. Je ne suis plus jamais sorti de l'équipe-type. Je n'ai donc pas forcé les choses; c'est le travail qui m'a amené là où je suis.

J’ai entendu Michel Platini dire un jour que Michaël Owen était plus fort que Diouf et Eto’o. Je lui ai répondu: «Ce n'est plus qu'une question de temps». Et le temps m'a donné raison je refuse de croire qu'un pays africain ne peut pas gagner la Coupe du monde. Ce qu'il y a lieu de faire, c'est d'aider nos enfants à grandir dans de bonnes conditions. C'est ce que j'essaie de faire à mon niveau avec mes académies de football, au Cameroun et depuis l'an dernier au Gabon, et bientôt dans d'autres pays. Dans l'espoir qu'un jour, ces jeunes bien encadrés et bien formés, seront armés pour offrir la Coupe du monde à l'Afrique. Si c'est le Cameroun qui la gagne, tant mieux, mais si c'est un autre pays africain, je serai toujours très heureux. C'est mon plus grand rêve!


Où en êtes-vous avec votre fondation qui fait dans l'humanitaire?

La Fondation Samuel Eto’o mène normalement ses activités. Elle construit en ce moment deux hôpitaux à coté de Laquintinie à Douala et dans mon village à Song Mbengue. Par ailleurs, après Libreville au Gabon, un autre centre de formation de jeunes footballeurs est en création à Nairobi au Kenya. Je continue de penser que si nous avons 10 ou 15 nations fortes en Afrique, nous aurons la chance de gagner la Coupe du monde un jour.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 16767 Réactions: 36 Transferts: 5 ]
Publicite

 36 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...



P U B L I C I T E


P U B L I C I T E
Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.