Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 22-Dec-2014 - 00h15
Recherche:    Web CIN      By
1199 visiteurs en ligne
Affaire de la Photo de Ruben Um Nyobè aux pieds du Colonel Lamberton: Les auteurs du livre "KAMERUN" disent "Non aux falsifications historiques de Célestin Bedzigui"!
Correspondance
16 SEPTEMBRE 2012
© Correspondance
 154 Réactions
Nous avons recu la correspondance ci-dessous, des auteurs du livre Kamerun...
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Votre Réaction (Max.: 3000 caractères)
CIN_Id * (max. 20 carac.)
Register HERE !
Mot de passe *
I forgot my password
Localité * (max. 20 carac.)
E-mail *
( * ) : Champs obligatoires
Jonathan Ngandjong
Bafang
  0
27-Nov-2012 21:57 EST
hummm!
IdeeFixe
Douala
  1
28-Sep-2012 08:30 EDT
IdeeFixe, lui, n'a jamais peur, tu sais ?
Bernardint
Au Jardin
  0
27-Sep-2012 21:15 EDT
This McKay has probably never seen a hog fighting a herd of dogs to death. I have.
And let me tell you there is nothing there like dying in shame. Rest assured dogs are scared the most.

Anyway...
IdeeFixe
Douala
  1
27-Sep-2012 09:09 EDT
Segou,

Que pourrais-je encore ajouter ? Je suis bien d’accord.

Tout de même, je serai bientôt forcé de dire que c’est du côté de Biya qu’on trouve des gens avec un semblant de tripes. Oui, malgré tout, j’aime le déterminisme de Marafa et Mebara. Mais, pour eux comme pour tous ceux qui ont failli ce pays, quelle perte !

If We Must Die by Claude Mckay

If we must die, let it not be like hogs
Hunted and penned in an inglorious spot,
While round us bark the mad and hungry dogs,
Making their mock at our accursed lot.
If we must die, O let us nobly die,
So that our precious blood may not be shed
In vain; then even the monsters we defy
Shall be constrained to honor us though dead!
O kinsmen! we must meet the common foe!
Though far outnumbered let us show us brave,
And for their thousand blows deal one death-blow!
What though before us lies the open grave?
Like men we’ll face the murderous, cowardly pack,
Pressed to the wall, dying, but fighting back!
Segou
  0
27-Sep-2012 08:13 EDT
Parenté...
...les condamnations...ont inspirés...décisions
Segou
  0
27-Sep-2012 08:09 EDT
Parentée éthique...
Segou
  0
26-Sep-2012 11:08 EDT
@ IdeeFixe
Hé oui! Tant de nos compatriotes en mal de reconnaissance sont responsables d'un tel bruit de fond que les intelligences utiles sont inaudibles. Et les plus fragiles d'entre nous sont destabilisés par ce bruit (Keko parle à juste titre de brouillage) comme ces animaux que la ville et sa cacophonie désorientent. Regarde par exemple le nombre d'articles que la condanamnations de Marafa et co ont inspiré alors qu'elles sont d'un abyssal inintérêt si l'on excepte le potentiel de désordre qu'on peut trouver à ces décision. Un rapport de force qui nous tient tous en haleine depuis des mois et dont la justice est le cadre de déploiement alors qu'il n'est NULLE PART QUESTION DE JUSTICE. Mais pendant tous ces mois le brouhaha dont toute cette histoire participe n'a cessé de s'amplifier...
IdeeFixe
Douala
  2
26-Sep-2012 06:36 EDT
Toukari+[,

Que veux-tu, mon frère ? Je relève chez Bedzigui les signes d'un ennui intense, et c'est vraiment dommage, quand on voit le résultat.

Ce pays a besoin de gens sérieux. Ce n'est pas parce qu'on est Camerounais qu'on doit se permettre de vomir n'importe quoi sur ses compatriotes. Tous les prétendants politiques présents dans ce pays sont largement en dessous de la tâche suprême. J'attends donc avec impatience le premier Chinois ou la première Kényane, qui, voué à une meilleure condition humaine et désireux de faire du Cameroun ses racines, osera prétendre à un mandat politique dans ce pays. Peut-être qu'alors, au cirque succèdera autre chose, parce que celui-là ou celle-là aura mon vote.

Prends soin de toi, et garde la même ferveur.
Toukari+[
California
  1
25-Sep-2012 21:55 EDT
Idee Fixe
"......Pour ceux qui le pensent, refrabriquer l'histoire est aussi a retenir comme moyen de lutte, pourquoi pas......"

Mon frere Idee Fixe, priere de ne pas me casser les cotes!!!!!
IdeeFixe
Douala
  1
24-Sep-2012 08:52 EDT
Cher Segou,

Tu as donc vu, toi aussi, ce qu’il fallait voir, de notre brave chief. Mais, que veux-tu, cher frère ? Ne dit-on pas ici sur CIN que chacun se bat selon ses moyens ? Pour ceux qui le pensent, refabriquer l’histoire est aussi à retenir comme moyen de lutte, pourquoi pas, si c’est cela qui finit pas faire partir Biya. Tous Les Moyens Sont Bons ! C’est la mode, mon frère, et la mode, ça fait rêver !

Bonne journée à toi.
Bernardint
Au Jardin
  0
24-Sep-2012 05:50 EDT
@Segou

Le texte est tronqué. Envoyez la suite !
Segou
  2
24-Sep-2012 05:47 EDT
Suite...

Sans savoir les éléments de télédétection de Doberman ni pouvoir les interprétations anthropologiques de Mot Binam (qui pour séduisants qu’ils sont doivent être appréciés par ceux qui s’y connaissent), il est effarant de constater que tout le temps que Bedzigui (qui dit détenir cette photo depuis quelques années) aurait été en possession de ce document, le doute quant à la nature de l’image au pied des 2 soldats, l’absence de tension entre les deux groupes de protagonistes (les Blancs et les Noirs), le peu d’adultes parmi les autochtones ne l’aient jamais effleuré. En conséquence, puisque à l’évidence, cette image ne représente pas une dépouille, la seule voie de sortie si on persiste à soutenir cette hypothèse est d’admettre que – véritable inédit pour le coup – UM fut démembré après avoir été froidement abattu. Mais aussi longtemps qu’une telle hypothèse relèvera de la fiction ou du délire, Bedzigui restera un naïf et sa « source de première main » un imposteur.
Et cette propension au maquillage quand, pour imiter UM et ceux qui ont fait le choix d’une parenté idéologique, politique et éthylique avec lui, on substitue au « C » de Cameroun un « K », révèle un lamentable manque de sérieux.
Segou
  2
24-Sep-2012 05:45 EDT
Etant donné la contradiction portée par les auteurs de "Kamerun ! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971) (La Découverte, Paris, 2011)" et la tournure prise par les échanges je me suis farci le texte originel de Bedzigui. A titre personnel, j'en ai tiré la conclusion que si ce dernier a quelque compétence d'historien, l’histoire de l’UPC ne doit pas être son domaine d’expertise. Et encore que ce n'est pas l'humilité qui le sauvera. Et plus encore, ce n’est pas son orgueil qui l’empêchera d’indexer le peu d’humilité prétendu de l’autre.
En attendant, orgueil et prétention auront permis que le thème principal de sa sortie n’intéresse personne au final. Voilà un homme venu parler d’une initiative citoyenne : la mobilisation d’un groupe de compatriotes autour de l’idée de la nécessité de la constitution de supports mémoriels concernant les personnages importants de notre histoire.
Mais au lieu d’en venir au fond, de parler du bilan d’une année d’existence, des initiatives prises, des monuments réalisés ou des projets en cours, il a d’abord voulu faire du bruit. Comme fait un MC entrant sur scène. Comme fait l’ « atalaku »pour annoncer un « farroteur ». Pour s’assurer toute l’attention, il est arrivé avec sa fable de « première fois » qu’il raconte dans la première partie de son texte : « Le jour où Lamberton et UM ce sont rencontrés ». Il fallait faire racoleur. D’entrée de jeu un scoop, un inédit, un document historique : une photo, enfin, de la dépouille du Mpôdol. Du jamais vu. Les deux autres parties du texte ne sont que redites : la première de celles-ci reprenant une liste de personnes mortes pour la défense de la patrie ; la seconde rappelant deux néologismes dont l’auteur semble tirer une grande fierté. « Affabisme » et « Moussomo ».
Mais d’avoir trop voulu retenir l’attention avec sa « première fois », le scoop a fini par éclipser le reste du texte. D’abord parce que l’inédit est depuis longtemps du domaine public. Ensuite de vouloir passer pour le spécialiste d’une période sans s’être intéressé à ce qui est le travail le plus important récemment commis la concernant cette (le livre de Domergue et collaborateurs) est pour le moins suspect. En fin parce que le plus grave n’est pas que la démarche de Bédzigui étale des carences quant à la méthodologie et aux techniques d’ analyse propres aux historiens. Après tout, qui lui tiendrait rigueur de se fourvoyer dans une affaire qui ne relève pas de son domaine de compétence s’il ne s’entêtait pas dans son orgueil d’infaillibilité ? Non, le plus ridicule est que l’homme manque même de l’esprit critique relevant du bon sens ordinaire. Sans savoir les éléments de télédétection de Doberman ni pouvoir les interprétations anthropologiques de Mot Binam (qui pour séduisants qu’ils sont doivent être appréciés par ceux qui s’y connaissent), il est effarant de constater que tout le temps que Bedzigui (qui dit détenir cette photo depuis quelques années) aurait été en p
Tomawoak
London
  2
22-Sep-2012 15:24 EDT
@ mon cher Oncle Keko

Mon Cher Oncle Celestin a perdu les pedales chez les yankees!! Et surtout et en particulier son association avec la camadia, une antenne du laakham base a dc! Que veux tu cher Oncle Keko, notre popol national, le vampire d'etoudi nous a rendu tous fous! Dans le cas d'espece, Celestin est un example! Comment peux tu expliquer que Celestin se tromppe sur la date de la mort d'un de ces illustres grands freres, Castor Ossende Afana???

Inch Alhah
Keko Bravo
Yaoundé
  2
21-Sep-2012 10:14 EDT
Avoir beau opérer avec succès
Luxo
Encore Au SED.
10   1
21-Sep-2012 08:28 EDT
Keko Bravo,

Je ne cacherais pas ke je vs méprise, mais parfois je dois m incliner face à votre capacité d abstraction.
Luxo
Encore Au SED.
  1
21-Sep-2012 07:52 EDT
Yaounde,

Luxo vous dit: " Triple Moufff !!! "
Keko Bravo
Yaoundé
  2
21-Sep-2012 07:42 EDT
qu'une autre
Keko Bravo
Yaoundé
  3
21-Sep-2012 07:34 EDT
"Célestin Bedzigui est un escroc de la chose politique patriotique. Ce soldat de la 25ème heure embrasse l’histoire de l’UPC (et l’upécisme) avec la fougue maladroite et impatiente de quelqu’un qui veut à tout prix se mettre aux premiers rangs d’une bataille à laquelle il ne comprend rien du tout. C’est là une imposture à condamner fermement, car elle aide le néocolonialisme à ériger davantage d’obstacles idéologiques sur le chemin de la nécessaire prise de conscience de notre peuple."

L'imposture donc, cher grand frère. Si elle était le seul défaut dans la cuirasse d'une alternative possible, passe encore. Pour l'heure, les idées sont la matière première d'un autre Cameroun possible. Il y a aussi l'arme redoutable du brouillage des répères. Il y a la possibilité de détourner les codes de compréhension, vu qu'aucune vision du monde n'est plus valide, a priori, q'une autre. Au coeur du nécessaire échange des points de vue, dans le ventre de l'obligatoire confrontation des idées, l'incertitude de son issue. L'enjeu, faramineux, est aussi là.

Célestin Bédzigui. Un des aînés dans l'imposture. Parmi ses jeunes frères, Vincent Fouda, Patrice Nganang, pour moi. Tu parles de modus operandi dans ton propos. Nous sommes dans le ventre de l'imposture. Au coeur de la cellule de brouillage. Il n'y a pas qu'un mode unique de brouillage des codes de compréhension. Ici, cette fois, et très souvent avec Célestin Bédzigui, le brouillage par la mémoire, le brouillage par la légitimité du témoignage au service de la mémoire collective. Célestin Bédzigui, comme un modèle d'imposture du témoin. Célestin Bédzigui, comme le modèle du brouilleur de codes de compréhension des nuances politiques de notre pays.

Seulement, que vaut donc cette catégorie que chacun pourrait manier comme il lui plairait ? Il y a le brouillage, comme il y a la cible du brouillage. Ceux qui souffrent le plus, parmi nous, constituent la cible, l'enjeu primordial des impostures et des brouillages. Avoir beau opéré avec succès son "suicide de classe" signifie seulement que les intérêts ne sont plus les mêmes pour celle-là ou celui-là. Il lui reste cette aptitude, d'abord mentale (conscience dis-tu ?) à subir l'assaut du brouillage avec la certitude de peu de dommages.

Ce point pourrait contenir sa part d'enseignements. D'abord, que le suicidé renaît dans une classe qui reste encore la classe privilégiée. Une classe à part de celle qu'il espère retrouver. Il ne rejoint jamais tout à fait la classe plus fragile, que l'imposture ou le brouillage des codes ont de meilleures chances de déstabiliser. Le suicidé, celui qui est " entre les eaux", le Landu de Mudimbé en plusieurs points.

Qu'est-ce qui est donc imposture, si la dénonciation de l'imposture est regardée comme un brouillage des codes de compréhension parmi tant ?

Maurice Kamto, dans ton article...
Yaoundé
Yaoundé
  1
21-Sep-2012 06:05 EDT
Mot Binam, merci pour ta participation. ça montre combien des kmers savent se distinguer. Dans ces pots, il n'ya que le dobberman et toi qui m'avez vraiment éclairer. De vous j'ai appris quelque chose.

Quant'à ceux qui sont encore là à jouer à pile ou face entre CB et les auteurs, l'heure n'y est plus. Tous se sont trompés sur l'origine de cette photo. Faut croire que les émotions sont passées avant la raison.

M Doumergue: avez-vous pris la peine d'analyser techniquement la photo querellée? vous n'avez pas juger utile de passer par l'analyse anthropologique donnée par Mot Binam sachant pertinemment qu'en tant que historien, " l'histoire est un mythe racontée par les vainqueurs" dixit un film. chaque vainqueur modèle l'histoire à sa façon. J'espère que vous nous répondrez.

M C.B: vous vivez à l'étranger et là bas, n'avez vous trouvé aucun logiciel, aucun expert capable de vous apprendre d'avantage sur cette photo avant publication? Voilà que Dobberman vous montre le chemin.

C.B vous devez des excuses auteurs pour avoir plagier (sans révéler votre source) une histoire faussaire.

M Domergue vous devez des excuses au peuple kmer pour avoir narrer une histoire sans preuve scientifique permettant de crédibiliser le témoignage de la famille et la rendant à votre tour fausse certainement par ignorance diront certains. Mais en qualité d'historien, il est possible de pêcher de bonne de foi cependant il est intolérable d'ignorer les techniques pouvant vérifier la faisabilité et la véracité d'un document.

une fois de plus merci à tous ceux qui ont apporté leur contribution à l'analyse de cette photo afin de pouvoir cerner un brin de vérité.

Quant'à ce rombier de luxo et tous ses pseudos s'aura t-il apprécier une telle compétence? Et toc...
Bernardint
Au Jardin
  1
21-Sep-2012 05:00 EDT
@Il Padrino

Mon frère,

L'histoire s'analyse à travers des documents écrits, enregistrements, témoignages, gravures etc. Elle n’est donc pas figée, n’est pas absolue ; avançant au gré de recoupements et de nouvelles découvertes.

Si tu m'avais lu attentivement, tu aurais compris que je me plaçais dans cette perspective "jusqu'à preuve du contraire" Les mots preuve et contraire ne sont dans ce cas pas inséparables.

Sur le sujet querellé, Doumergue nous cite l'origine de sa source. Son document porte une date. Bedzigui y oppose un propos non traçable si ça n’est sa croyance ou sa foi.

Apposons à ces deux thèses une certaine rigueur et notons d'un point chaque élément positif, y retranchant ou ajoutant selon l’importance :

Document Doumergue :
Source : famille Lamberton
La source étant clairement identifiée, nous noterons 1 point
Date des photos Zopac 27 mai 1957.
D'où sort cette date ? Elle est annotée sur le groupe des photos fournies par la famille Lamberton. Compte tenu des approximations possibles et de l’absence de recoupements, nous noterons 0,5 point. Soit au total 1,5 points

Document Bedzigui
Source : un général de l'armée camerounaise.
Source non clairement identifiable. Nous noterons 0 point
Date des photos 13 septembre 1958 (mort de Um Nyobé)
D'où tient-il cette date ? Un général m'a dit..., je pense que... Aucune traçabilité possible. Nous noterons zéro. Soit au total 0 points.

Si tu as une manière plus rigoureuse de noter ou de rajouter à ce qui est dit plus haut, je t'invite à le faire. Je doute seulement que quiconque, en l’état, puisse abonder dans le sen de Bedzigui. Relis d’ailleurs sa réaction. Elle est du plus grand puéril qui soit.

Cordialement !
Ghonda
Manidem
10   1
21-Sep-2012 02:58 EDT
Après le post de Manuel Doumergue (que je salue au passage) et après les démonstrations de Dobermann et Mot Binam, je vais ajouter cet autre petit indice :

Qui ignore ce que représentait Ruben Um Nyobe pour les Kamerunais des années de la lutte contre le colonialisme ? J’ai un oncle à Baleng (près de 90 ans) qui a l’œil toujours mouillé quand il prononce le nom de ce patriote.

Avez-vous l’impression que sur la photo, quiconque semble éprouver la moindre douleur ou la moindre mélancolie ?

Célestin Bedzigui est un escroc de la chose politique patriotique. Ce soldat de la 25ème heure embrasse l’histoire de l’UPC (et l’upécisme) avec la fougue maladroite et impatiente de quelqu’un qui veut à tout prix se mettre aux premiers rangs d’une bataille à laquelle il ne comprend rien du tout. C’est là une imposture à condamner fermement, car elle aide le néocolonialisme à ériger davantage d’obstacles idéologiques sur le chemin de la nécessaire prise de conscience de notre peuple.

Tous les imposteurs sortis de la cuisse puante de l’UNC et du RDPC seront fermement dénoncés. Cela est affirmé ici , et les choses dites dans ce texte ne ressortissent pas de la vision personnelle de son auteur, mais de celle de dizaines de milliers de gens qui prônent désormais un nouveau patriotisme kamerunais. Qu’on le dise à Bedzigui !
Mot Binam
Akom Etam
  1
20-Sep-2012 17:41 EDT
ANALYSE ANTHROPOLOGIQUE:
L'officier en blanc est cinquantenaire. Par experience, j'estime sa taille entre 1.70 et 1.75 m. Chez les individus de cet age et de cette taille la longeur moyenne du tibia se situe entre 40 - 45 cm. En ajustant l'effet des chaussures, de la plante des pieds et des articulations, on peut estimer la hauteur du genou de ce monsieur a 50 cm au- dessus du sol.
Cette hauteur sur la photo est egale a 1.5 cm, donc:
L'echelle estimee de la photo est de 1:33.
Or:
La hauteur occupee (c-a-d hauteur du contenu du sac) et la largeur, sur la photo, du 1er sac sont respectivement de 1.5 et 1.3 cm.
On peut donc deduire les dimensions reelles du CONTENU du 1er sac:
Longueur: 50 cm; largeur 43 cm.
Le 2nd sac est sensiblement du meme volume que le 1er, on peut donc estimer ses dimensions tres proches du 1er.....
ALORS:
UM Nyobe ou le "Nationaliste Inconnu" etait-il un nain au point ou son corps aurait ete "tasse" dans un sac de 50 x 43 cm?
Le Camerounais etant le Camerounais, meme dans l'hypothese ou il lui venait l'idee de revisiter l'histoire...
Um Nyobe pour etre "empaqueter" dans un tel volume, il aurait fallu non seulement le demembrer, mais en plus decouper les membres en petits morceaux (Car son pied a lui seul faisait deja la hauteur des sacs...)....Puis, par un tour de baguette magique que seul les Bassas auraient le secret, "reconstituer" son cadavre pour son enterrement....
Car une chose est certaine, lors du Jugement Dernier, Um Nyobe repondra a l'appel divin son squelette en entier...
Dobbermann
San Diego
  1
20-Sep-2012 16:52 EDT
Vous les Camerounais, vous etes comment meme?
Comment vous etes meme?
Vous etes comment meme?
Avant la "teledetection", c-a-d a plus de 100 posts, TOUT le monde parlait du corps au pieds des officiers.
Avec "teledetection", il est revele que ce n'est pas un corps mais deux sacs!
Et du coup, beaucoup ont recouvre leur accuite visuelle et se lance dans des declaration telle "on n'a pas besoin de ce ci ou de cela " pour voir que c'est des sacs!
VOUS ETIEZ AVEUGLES AVANT LA TELEDETECTION?

La morale de cette histoire est qu on a affaire a deux groupes de fraudeurs Bedzigui et les auteurs: Ils on tente de fabriquer une "preuve " historique! Le 1er, pour satisfaire son ego surdismensionne et redorer son blazon; les 2nds, pour mettre valeur monetaire et historique a leur livre.

FRAUDEURS!!!!!

Apprenez a donner a Cesar ce qui est a Cesar...
Masfao
UE
  5
20-Sep-2012 16:21 EDT
Certains et en cela rien d'étonnant, ont bien vite fait de clore le "débat". Bedzigui n'est qu'un "faussaire". Soit!

Il me semble pourtant largement ouvert comme bien d'autres pans de notre Histoire, souvent écrite par les "vainqueurs", à la gloire des "vainqueurs".
Et ici de rappeler que "tant que les lions n’auront pas leurs propres historiens, les histoires de chasse continueront de
glorifier le chasseur".

"Il pourrait s'agir de n'importe quoi!"

Aucun esprit sérieux ne peut et ne doit se contenter d'une telle réponse parce qu'avec autant de témoins dont certains sur cette image, l'entendement a la possibilité de retracer le film dudit jour.
Encore faut-il que la manifestation de la vérité historique, de toute la vérité historique ne heurte pas le camp des "pacificateurs" et non moins assassins.

Qu'y a t-il dans ces sacs?
Que se joue t-il sur cette scène? Quand? Où? Pourquoi?

Ici, une seule certitude : je ne me contenterai pas de l'unique version des "Lamberton" fut-elle relayée (sans recoupement) par des Historiens ayant pignons sur rue.
Mimi-B
Douala
  1
20-Sep-2012 11:44 EDT
@Il Padrino:
Il n'y a aucun mystere. Il y n'en a que pour celui qui veut en tirer autre chose que ce qu'il en ait.

Je vous jure que dans ce sac, se trouve une vipere, une espece rare n'existant qu'en pays bassa.

Dans le petit sac, il y a les gobelet, pour boire le Matango...Je me souviens bien de ce jour la, c'etait un mercredi, car le grand-pere de la mere de ma cousine, a cette epoque epillait les faits et gestes des francais pour envoyer la nouvelle dans le maquis...
Il Padrino
Ici
  0
20-Sep-2012 05:40 EDT
Sorry:
lire:"sur la foto".
Luxo
Toujours Au SED.
  0
20-Sep-2012 05:39 EDT
Yaounde,

Effectivement, je t emm.erde!! ton gros et large cu.l, cheinne!!!

PS/ Le " chatte en chaleur", ca sera pour une autre fois!
Il Padrino
Ici
  0
20-Sep-2012 05:37 EDT
@Bernardint
Au jardin

Je ne pense pas que la seule version du sieur Domergue devrait nous faire clore le dèbat.Il dit que Bedzigui cite commr source un gènèral anonyme et pourtant il ne fait pas mieux en nous citant un fils tout aussi anonyme.
On n'a point besoin de tèlèdetection pour constater que l'objet en avant de la foto est un sac.Son contenu est tout un mystère.Entre les deux militaires,bien malin celui qui dira avec exactitude ce qui se trouve.
sur la faute je trouve la zone faiblement militarisèe pour un evenement de cette envergure:l'exposition du corps d'Um Nyobe.
Pour moi le mystère dèmeure...
Yaoundé
Yaoundé
  1
20-Sep-2012 04:24 EDT
"Fo tjrs ke la vieille rombière de Yaoundé la ,vienne pointer son museau" Il n'y a qu'un rombier pour reconnaître son semblable!

Mon très cher rombier, sais- tu que cette tare (rombière) n'affecte aucunement les matières grises du cerveau?
Comment se fait-il que moi rombière sans aucun diplôme supérieur, je réfléchis deux fois avant d'écrire et toi rombier doublé d'un diplôme d'ingénieur qui plus est en finance domaine où la stratégie, l'analyse et la pertinence des théories sont les maîtres mots du QI et du QE sois aussi incultes et cupides... et en plus qui crois dur comme fer que si une personne dit qch de censé c'est parce qu'il a un de ces diplômes aux titres pompeux.

Où est l'erreur??? va savoir... Mais je sais que comme réplique j'aurai droit à :
je t'em %%% ,
dégages,
chatte en chaleur,
le c.u.l de ta mère etc.
Une fois de plus je suis en admiration devant ton OMNISCIENCE. Cependant je remarque que ce DON tout puissant que tu possèdes ne permet pas de te balader dans les vies de tes frères sinon tu saurais que ton frère n'a jamais été ni à Paris Sud ni même à X.

Ah, mon rombier !! ce fût un plaisir de partager ces quelques mots avec toi tout en espérant que tu me sortiras un de ses nouveaux vocabulaire péjoratif dont tu en as l'art....
bien le bonjour.
Bernardint
Au Jardin
  1
19-Sep-2012 21:32 EDT
La seule lecture de l'intervention de Manuel Domergue aurait du clore ce débat. Il revendique la paternité de la photo et fournit des éléments de traçabilité qui ne peuvent, compte tenu de nos connaissances, être mis en doute.

Nous accepterons donc la thèse qu'il défend jusqu'à preuve du contraire.

Je doute pourtant que le contraire nous soit prouvé un jour, en tout cas, pas avec Bedzigui. J'en prends le pari.
Dotswa
Sequoia
  3
19-Sep-2012 18:52 EDT
je trouve l'analyse de Dobermann pertinente. Elle aurait sonne le glas sur la conclusion attendue, n'eut ete la contribution de de Chouflo , qui, selon moi, devrait relancer le debat, car dans un environnement aussi cruel que celui de cette epoque, tout etait permis et possible. Donc, il peut bien s'agir des corps humains dans ces sacs, surtout quand nous savons qu'il etait courant de couper les tetes des nationalistes.
Dotswa
Sequoia
  4
19-Sep-2012 18:52 EDT
je trouve l'analyse de Dobermann pertinente. Elle aurait sonne le glas sur la conclusion attendue, n'eut ete la contribution de de Chouflo , qui, selon moi, devrait relancer le debat, car dans un environnement aussi cruel que celui de cette epoque, tout etait permis et possible. Donc, il peut bien s'agir des corps humains dans ces sacs, surtout quand nous savons qu'il etait courant de couper les tetes des nationalistes.
Mimi-B
Douala
  0
19-Sep-2012 18:08 EDT
Chouflo:
Il ne faut aucun outil pour voir qu'il y aurait un casque sur un des sacs, penchant vers la droite du fotographe, et qu'il y a bcp d'enfants de l'autre cote de la route comme l'a dit Doberman, bien que d'adultes.

J'ai fait juste un zoom sur mon ecran.

A Chouflo, si donc tu es convaincu que ce sont des sacs, comme tu l'affirmes: "Il pourait s'agir d'un corps décapité dans le grand sac et de la tête dans le petit ", alors dis-moi comment tu as vu ce qu'il y a dans ces sacs?

Je ne me rappelle pas non plus que la tete de Um fut decapitee apres avoir ete tue par balles et le corps traine par terre pour etre defiguree.
Pourquoi le mettrait donc dans le sac si l'intention reelle est de montrer sa depouille a la population? Comment peut-on avoir une population apaisee en pays Bassa alors que la legende vient d'etre tuee?

Pour ma part, sur la base de cette foto, il me semble, Bedzigui sait bien que personne ne pourrait demontrer le contraire de ce qu'il affirme. Autant lui aussi, il ne peut lui-meme demontrer les preuves de son affirmation. Il surf sur cela.

Connaissant la legerete de ses affirmations habituelles lorsqu'il s'agit de la recuperation (cf. sa publication la ou il disait qu'on veut l'assassiner comme Moumie), je ne suis pas surprise de ses affirmations.

Bedzigui connait une partie de l'histoire du Cameroun, avec des faits bien precis et des elements verifiables avec quasi-certitude. Il melange tout cela pour une recuperation.

Rien n'est plus plausible qu'un mensonge entoure de verite.
Luxo
Toujours Au SED.
  5
19-Sep-2012 17:28 EDT
Bob Gomy, Tomawoak,

Vs deux vs parlez, vs avez fait kels études?? Takoué au moins est polytechnicien, bien ke ce ne soit pas celui de Palaiseau, Ulrich acheve son doctorat, Nido est un brillant cadre aux Douanes, moi meme Luxo, je suis ingénieur de la finance, et ki s apprete si Dieu le veut, à suivre un CPA pour devenir "Public Accountant" ou coe alternative, devenir un ACCA ou CFA member. Vs la ki parlez, vs avez koi coe parchemin???

Fo tjrs ke la vieille rombière de Yaoundé la ,vienne pointer son museau!!!

K on prenne tous les CInautes ki hantent ce site, Bamilékés d un coté, et Nkwas d un autre, et k on fasse la moyenne des diplomés de l enseignement supérieur, on verra!!! bande co.ns!! Vs croyez ke nos parents s amusent avec nos éducations??
Tomawoak
London
  2
19-Sep-2012 13:29 EDT
Hey Bob
Vas y molo si non notre ''Takoué'', le genie des montagnes va fuir, va changer de pseudo!!! Il est tres interressant notre pauvre %%% national!!!

Inch Alhah
Chouflo
Paris
  4
19-Sep-2012 12:14 EDT
Pour ma part je ne suis pas convaincu par l'interpretation de cette photo.
Il pourrait effectivement s'agir d'un corps, de UM ou d'un autre:

1- Colonels et lieutenants ne portent pas souvent leur propre paquetage, encore moin en ce temps là. Alors pourquoi poseraient ils devant un vulgaire paquetage en toile de jute en plus?
2-Il pourait s'agir d'un corps décapité dans le grand sac et de la tête dans le petit, avec poser dessus les effets (armes, gris-gris...) de la personne massacrée.
3- Cette photo est destinée à servir de preuve (en haut lieu) de la pacification de la zone. Alors il n'est pas à exclure une mise en scene d'une population apaisée, d'ou la majorité d' enfants (moins hostiles) dans la foule.

Les "vérités" de l'Histoire sont parfois dans l'oeil de l'"historien"
Bob Gomy
Doul
  4
19-Sep-2012 11:36 EDT
@ Keko Bravo
Yaoundé

Grand frère vous êtes fort.!!!!!!!!! %%% !!!!!!! Vous l'avez fait sorti de son trou. Ce @Takoue est l'incarnation pure et dure de certains Bam's (Parce qu'il y en a qui sont différents) L'IMPOSTURE comme l'a si bien démontré à Dobbermann ici est dada!!!!!!!.

Hier il(l'imposteur Takoué) affirmait encore que ""Moi même je suis sorti de X à 22 ans" 18-Sep-2012 08:25 EDT . Aujourd'hui c'est "je ne suis pas un X, mais diplomé de Polytech Paris Sud.

X est la seule école où la promotion est l'année d'entrée. Je reconnais m'être trompé. Cela est dû au fait qu'à l'époque ceux qui entraient à X étaient déjà salariés de l'Etat français (ref wikipédia)."" Ekiééééeeeeeeeee l'imposture en plein jour????? Pris en flagrant délit.

Merci encore grand @Keko Bravo.


@Takoué

Laisse nous ça IMPOSTEUR!!!!!!! Je me suis trompé, bla bla bla bla........... Même en venant de se taper seul un casier de bière, on n'oublie pas l'école d'où on est sorti. Je me suis trompé, je me suis trompé..., GROS IMPOSTEUR!!!!! Et c'est un jour après que tu le constates.
Yaoundé
Yaoundé
  2
19-Sep-2012 10:42 EDT
"Moi même je suis sorti de X à 22 ans" 18-Sep-2012 08:25 EDT
et
" je ne suis pas un X, mais diplomé de Polytech Paris Sud" 19-Sep-2012 09:44 EDT

Laquelle de ces affirmations est -elle vrai? je me le demande...
Keko Bravo
Yaoundé
  2
19-Sep-2012 10:22 EDT
On fait les poubelles du pays, pour retrouver mon niveau.
Les poubelles les plus riches de l'humain déchet.
Jamais viser plus haut, toujours plus bas à partir des poubelles.
On évite, fondamental, de fréquenter l'ethnie comme prison,sinon
Uniquement comme aiguillon de l'initiation au contenu des poubelles...
Keko Bravo
Yaoundé
  2
19-Sep-2012 10:18 EDT
On fait les poubelles du pays, pour retrouver mon niveau.
Les poubelles les plus riches de l'humain déchet.
Jamais viser plus haut, toujours plus bas à partir des poubelles.
On évite, fondamental, de fréquenter l'ethnie comme prison, sinon Uniquement comme aiguillon de l'initaition au contenu des poubelles...
Takoue
Ndogpassi
  5
19-Sep-2012 09:44 EDT
Keko

je ne suis pas un X, mais diplomé de Polytech Paris Sud.

X est la seule école où la promotion est l'année d'entrée. Je reconnais m'être trompé. Cela est dû au fait qu'à l'époque ceux qui entraient à X étaient déjà salariés de l'Etat français (ref wikipédia).

Je commenterai Bedzigui plus tard.

Dis moi Keko, quelles études fait on pour avoir ton niveau?
Keko Bravo
Yaoundé
  1
19-Sep-2012 09:27 EDT
Cela commence bien, Takoué, je crains de mal vous noter, mon can cre supérieur. Déjà, mon charabia vous aveugle. Bon, une deuxième chance. Là, vous faites comme Luxo, ce qui est une gestion malheureuse des psychologies de vos multiples pseudos.

Pour un X, aucun de ces mots n'est étrange. Mais, j'oublie que vous êtes X égouts.

Que pensez-vous de l'année de promotion à l'X ? Année d'entrée ou de sortie ?

N'oubliez pas de commenter Bédzigui.

Vos questions sont larmoyantes et mal formulées, cela est indigne d'un esprit supérieur. Ecrire, comme parler, cher can cre, c'est déjà affirmer son goût pour la vie, la vie fruitée, c'est déjà éloigner de soi l'animal, la vie qui pourrait tenir à une note de guitare, un panache de rire au bras d'une seule, une seule, celle de l'accord intime avec le monde autour de soi. Ce sont des banalités pour l'X que vous êtes.

Bédzigui, donc, votre dernière chance.
Takoue
Ndogpassi
  7
19-Sep-2012 09:25 EDT
Keko

Je n'ai pas bien compris, c'est pour cela que je dis que c'est le charabia. Je n'ai pas assez de temps au bureau actuellement pour regarder la signification de 50% de tes mots dans le larousse.

Descends ton niveau stp!!

Auréole des Montagnes!
Keko Bravo
Yaoundé
  1
19-Sep-2012 09:15 EDT
Je vous propose, Takoué Ulrich, de commenter la réponse de Célestin Bédzigui à la mise au point des auteurs de " Kamerun ! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique " (La Découverte, 2011)"

Commentaire paragraphe après paragraphe, pour vous occuper et donner un peu de consistance à vos frustrations.

Quel meilleur moyen de juger le maçon que de le voir au pied du mur ? Vous êtes l'X, je serais votre K...

Par respect pour nos compatriotes, donnons-leur de quoi apprécier sur pièce la supériorité de vos esprits sur le mien, par exemple. Je sais aller de manière certaine à la mort. Ce ne sera pas sans avoir eu le courage d'éprouver l'incandescence de vos intelligences de ce texte.

Après vous...
Takoue
Ndogpassi
  6
19-Sep-2012 09:09 EDT
Keko

je n'ai pas Polytechnique Palaisseau, mais polytechnique Paris Sud. Et non Polytechnique des Egouts.

Je m'inspire de tes écrits, tu es docta où norrr? tu enseignes où? tu es fort Keko, mince!!

Auréole des Montagnes!
Takoue
Ndogpassi
  6
19-Sep-2012 09:03 EDT
Keko

explique nous tout ça:
confettis
jappements
purulents
blafarde
traîne-misère
martinet

çaaaaaaa!!! Tu es très fort Keko. Chapeau!!
Takoue
Ndogpassi
  7
19-Sep-2012 08:59 EDT
@Tous

Je me plie devant Keko!!

Je suis fan de ses écrits. Mince!!

Les Nkwas savent parler hein

Auréole des Montagnes

@Keko

Pourquoi t'en prends tu à Bedzigui?
Takoue
Ndogpassi
  13
19-Sep-2012 08:57 EDT
Keko Bravo

Le gros cu.l de ta mère!!

Ton Français là est trop fort, descend un peu le niveau norrr. Merrrrde. C'est vrai que les Nkwas savent parler hein.

Continue ton charabia!! mdrrr

Auréole des Montagnes
Keko Bravo
Yaoundé
11   4
19-Sep-2012 08:47 EDT
Vous vous ferez très mal, Takoué, si en plus vous avouez que tout seul vous ne feriez pas le poids, au point d'appeler vos autres pseudos à la rescousse. LAAKAM, j'en fais des confettis.

Comment ferez-vous, dites un peu : les insultes de WC de Luxo, les jappements de chiot de Nido, les mensonges purulents de Takoué, la frousse blafarde de Ulrich ? Allons, Takoué, ne rêvez pas. Si votre attaque c'est "envoyé du RDPC pour nuire je ne sais à qui." alors l'affaire est pliée d'avance. En plus ce que j'écris pourrait être du charabia pour vous, vous allez au suicide, Takoué. Tirer sur les corbillards, je ne fais jamais.

Ici, j'aimerais m'amuser avec vous à la condition de trouver un peu d'esprit en face. Juste un peu. Par exemple, Keko Bravo n'est pas mon nom. Vous êtes décevant de nullité. Musclez-vous un peu l'esprit. On pourra juger si vous valez un éternuement. J'en doute beaucoup, vu vos états de service lamentables de traîne-misère...

Il y a ici un sujet. Si vous pensez pouvoir vous occuper de moi en faisant semblant de vous en occuper en même temps, je suis votre homme. J'ai aussi le martinet, pour les can cres. Ne me décevez pas.
Takoue
Ndogpassi
  9
19-Sep-2012 08:41 EDT
Keko Bravo

pour crédibiliser ton charabia, crée un pseudo Célestin Bedzigui, comme tu as créé Manuel Domergue, pour étaler ton charabia.

Sa.le Nkwa

Auréole des Montagnes
Takoue
Ndogpassi
  10
19-Sep-2012 08:37 EDT
Dobbermann

tu ne dis rien de bon. Sa.le Nkwa!!

Auréole des Montagnes
Dobbermann
San Diego
  2
19-Sep-2012 08:35 EDT
Phrase complete:

Ce debat de clochers entre les auteurs du livre et Bedzigui est une autre illustration de l'Africanerie des Africains: toujours en quete d'honneur, de gloire, de beatification, consequence d'une culture ancestrale de "roitelets" et de griots.
Takoue
Ndogpassi
  10
19-Sep-2012 08:25 EDT
Fifion Ribana, Luxo, Nido, Ulrich

Il y'a un Nkwa ici sur CIN au nom de Keko Bravo, envoyé du RDPC pour nuire je ne sais à qui. Trouvons lui son remède.
A vos claviers les gars!!

Auréole des Montagnes
Takoue
Ndogpassi
  8
19-Sep-2012 08:22 EDT
Keko Bravo

le gros cu.l de ta mère!!

Continue ton charabia!! continue!!

Auréole des Montagnes
IdeeFixe
Douala
  0
19-Sep-2012 08:17 EDT
IdeeFixe
Douala
13-Jan-2011 05:11 EST

Chef,

Cet article, comme vos autres d’ailleurs, n’apprend rien d’utile au compatriote que je suis. Ils sont d’une répétition et d’une simplicité exaspérantes, et les réactions qui précèdent devraient vous suggérer de trouver autre chose vite car vous prenez de l’âge. Parlant de « gestes », il serait bien que vous commenciez plutôt par assumer votre rôle de chef traditionnel au Cameroun. Si Biya passe des semaines hors du Cameroun, parfois pour des besoins officiels et parfois pas, que doivent dire les sujets de Bedzigui qui lui passe des années dehors ? C’est quoi ce leadership à distance ? Le lâche Bedzigui vaut mieux vivant que le héro Bedzigui mort, peut-être ? Pensez-vous que si ces nationalistes qui ont payé de leur vie avaient sauté dans le premier avion vous auriez le privilège de les appeler nationalistes aujourd’hui ? Rentrez au Cameroun, ce sera peut-être alors « un geste politique et symbolique majeur » et « apaisant » pour certains, qui sait ?
Keko Bravo
Yaoundé
  2
19-Sep-2012 07:50 EDT
Venez donc au fond du sujet, cher VRP du puéril. A votre contact, CIN démontre mieux que des contributeurs de qualité le fréquentent, plus que toute autre site camerounais. Vous n'y pourrez rien. Votre place à CIN et ailleurs est celle du tuyau d'échappement.

La maternelle voudrait s'égayer. Le sujet ne se prête vraiment pas à vos enfantillages. Vous souffrez, vous êtes démuni, vous ne pouvez rivaliser au fond, vous exposez les tares de vos âmes de plus belle, la fatalité est votre seigneur. Comme je vous comprends. Tenez, faites un peu semblant de vous frotter au fond, histoire de donner aux lecteurs la pleine mesure de vos fantasmes. Ma main au feu que ce sera sur Mars. Luxo, quel drame ! C'est l'âge anal dans toute sa splendeur. L'ineptie parfaite.

Dobbermann vous invite à des hauteurs qui trahissent le nanisme de vos statures, comparé à lui. Allez donc au fond, faites au moins semblant, laissez les répliques des fumeurs de banga un seul instant, si vous en êtes capable. Les lecteurs camerounais profiteraient ainsi de cette supériorité qu'ils ne voient jamais à l'oeuvre sur le moindre sujet de ce site. A part vos attitudes ou expressions d'enfants-soldats drogués à la colle et au mauvais banga.

Takoué Ulrich, vous passez de Polytechnique Egouts à la grammaire-égouts maintenant ? Tant pis pour les égouts !
Niel26
Niel Par Ngambe
  2
19-Sep-2012 07:35 EDT
Je veux vraiment pas internir dans ce debat. Je sais que la verité eclatera un jour et ce jour est proche.
La thèse de Bedzigui est fausse et relève de la manipulation simple.
Mimi B Mayi Matip était très jeunot pour trahir le Mpodol. On l appelait pas Mpodol juste pour le plaisir. Il en est de même des noms d'étudiants que tu cites notamment Tchaptchet Nicanor, Ndoh ou Woungly Massaga dont les noms emergent beaucoup plus à la naissance du comité révolutionnaire qui est né apres la mort de Moumié.
Celui qui me donnera le rôle de Mgr Mongo Thomas dans la mort de UM commencera à nous éclaircir sur les circonstances exactes de la mort du prophète. Et surtout les raisons de son exil (si je peux l'appeler ainsi) à la grotte de Ngog lituba.
Parlant de ceux qui ont veritablement lutté auprès de Um parlez moi de Yém Mback de Yébél de Moumié de Ouandjié de Owono Mimboué de Makanda Ma Pout. Ntumazah n a jamais été de l'UPC.
Bref les français nous menent en bateau.
Il nous faut chercher les veritables circonstances de la mort de Um auprès de ceux qui vivant encore accepteraient de nous le dire. Mais il se passe quelque chose de terrible. On dirait que tous ont avalés leur langue quant aux plus temerraires ils s'arrangent tous à nous donner des versions contradictoires les unes des autres.
Luxo
Toujours Au SED.
  6
19-Sep-2012 06:16 EDT
Dobermann,

Tu n es rien et tu ne vaux rien! petit docteur incompetent, si incompetent ke tu t es recyclé dans l administratif. Tu n aurais jamais de Prix Nobel, aucune distinction de haut niveau. Petit cartésien basik la, l heure est au dépassement du cartésianisme, la Complexité.

Si tu veux te distinguer dans ton domaine, va t immerger dans la logique du Vivant et vs puiser les repères ki structura ton paradigme dans les mythes de l'Egypte Antik , petit co.nnard!!!!

On est tous sur ce site noh!! Donnez moi encore 4 ou 5 ans. Coe vs me gueulez parce ke j ai pas de PhD la!! on va voir ça ici!!! Juste 4 ou 5 ans!!!
Takoue
Ndogpassi
  12
19-Sep-2012 05:35 EDT
Dobberman

Peux tu corriger ta grammaire, ton vocabulaire et l'orthographe pour rendre ton charabia compréhensif?
Tomawoak
London
  4
19-Sep-2012 05:34 EDT
@Dobbermann
Tu demontre toujours ici que la patience est une vertue! Apres toutes les gesticulations aussi stupides les unes les autres qu'on vu sur cet article tu donne une claire et nette explication de la supercherie de mon Oncle Celestin!!! Un imposteur!!!

@Bernardint
Que veux tu? Ils n'entendent plus aveugler par la haine de notre popol national, le vampire d'etoudi! Il s'accrochent sur n'importe quel imposteur!! Oncle Keko dit et c'est qu'il ya '' un complot contre l'intelligence!!!!

Inch Alhah
Takoue
Ndogpassi
  8
19-Sep-2012 05:34 EDT
Keko

Continue ton charabia!! Continue!!

Si tu penses que les autres savent user de ta sauvagerie par la création des pseudos tels que Manuel Domergue, tanpis!!

Continue ton charabia!!

Entonne un poème Keko!! Vas y
Keko Bravo
Yaoundé
  2
19-Sep-2012 05:19 EDT
@Takoué Ulrich Nido Luxo

décidément, même tricher est une torture pour vous. Quelle nullité quand même ! Incapable déjà de retenir une simple date. Incapable de consistance dans sa logique : Manuel Domergue devrait fuir CIN parce qu'il lit vos cris de prétendus grands singes. Quelle immaturité !

Cette fois encore, Ulrich vous a rejoint à Ndogpassi, Takoué. Dur, dur, de jouer avec ses multiples pseudos.

Qu'avez-vous à dire pour votre défense, petit porteur de LAAKAM ?

CIN saura vous employer, malgré vous, pour la promotion de la qualité qu'on y trouve, à côté des souillures de votre espèce. C'est ce que Manuel Domergue a compris en lisant les sites, et c'est pourquoi il a partagé avec les CINautes. Vous confirmez que vous êtes le frustré qui fantasme sa vie misérable à CIN.

En attendant, contentez-vous de lire et de ruminer vos frustrations en lisant. Le sujet ne se prête pas du tout à vos jeux sorciers. Comme je vous comprends.
Yaoundé
Yaoundé
  3
19-Sep-2012 05:14 EDT
Dobbermann
San Diego

Merci bcp pour ton intervention: ça fait plaisir de mettre la compétence au service de l'histoire. Ce que d'ailleurs aurait dû faire les auteurs du livre et C.B avant publication de quoique ce soit d'autant plus qu'ils vivent tous à l'étranger.
Tu viens de doubler mon estime à ton égard.
Margin
Nowhere
  1
19-Sep-2012 02:27 EDT
@Dobbermann
San Diego 18-Sep-2012 20:51 EDT, @Dobbermann
San Diego 18-Sep-2012 20:59 EDT

Brilliant!
...As Always you nailed it!

"Ce debat de clochers entre les auteurs du livre et Bedzigui est une autre illustration de l'Africanerie des Africains: toujours en quete d'honneur, de beatification, consequence d'une culture ..."

Bravo!!
Bernardint
Au Jardin
  1
18-Sep-2012 21:31 EDT
J'étais venu ici comme on va au théâtre. Assis au dernier rang, j'ajustais déjà mon lorgnon. Mais les joutes, pour mémorables qu'on les pense, se sont faites ici mièvreries falsifiées et ridicules que @Keko dénonce avec force.

Mais qui l'entend ?
Dobbermann
San Diego
  3
18-Sep-2012 20:59 EDT
En conclusion:
Cette photo semble avoir ete prise lors d'un debarquement de l'armee francaise dans une zone deja pacifiee (d'ou la proportion anormalement elevee Enfants/adultes). L'armee auraient installe son QG dans une ecole (lesquelles sont generalement construites a la lisiere des villages).
Les Camerounais, en bon Camerounais opportunistes, ont cherche a CREER l'histoire a partir de cette photo dans le seul but egoiste de PASSER A L'HISTOIRE...

L'attitude que nous avons envers la vie determine l'attitude que la vie a envers nous....

Dobermann
Minalmi!!!!!
Dobbermann
San Diego
13   4
18-Sep-2012 20:51 EDT
@ Tous:
La teledetection (Remote sensing) et l'interpretation des images font partie de mes outils de travail et de recherche depuis quelques annees deja...J'ai imprime la photo en question, et je l'ai ensuite observe a travers differents outils d'amplification de l'image. Puis j'ai analyse le "decor" de l'image. Voici mes conclusions:

1- Il ne s'agit pas d' UN sac mais de DEUX sacs!

Le 1er en avant (foreground) est un sac de jute ou de lin dont le tissus est connu sous le nom commun "Tapot" au Cameroun. Ce sac est couche sur le cote, et a une forme en tube dont l'orifice est modulee par des ficelles, lesquelles peuvent servir au transport en bandouliere. Ce type de sac est utilise pour le tranport de materiel leger, domestic, etc...Il ne peut pas contenir un corps!
Le 2 ieme sac est partiellement cache par le premier; mais on peut y voir pose au-dessus, ce qui ressemble a une paire de gants, et peut etre un casque militaire. Lui aussi est trop reduit par sa taille et volume pour contenir un corps humain.
CETTE PHOTO NE REPRESENTE PAS LE CORPS DE UM NYOBE !!
pour la simple raison que c'est deux sacs militaires aux dimensions reduites pour contenir un corps humain.
"Full stop"! "Period!"
DE QUOI S'AGIRAIT IL ALORS?
Analysons le decor de l'image et faisons parler cette photo:
1- la scene se deroule le long d'une route en terre;
2- Aucune case visible: ce qui indique que la scene se deroule sur un espace vague a distance des lieux d'habitations, mais suffisamment proche pour avoir attire des spectateurs (manguier et trace d'agriculture).
3- L'espace occupe par l'armee est celui la meme ou est poste le photographe; cet espace est separe du public par la route; ceci suggere que le photographe est un soldat.
4-Cet espace est couvert d'herbes, par opposition a l'autre cote de la route ou l'on voit de la brousaaille et des ligneux: Il 'sagirait donc d'un espace vert anterieurement amenage (landscaped); probablement la cour d'une ecole; ce qui expliquerait que la majorite des spectateurs soit des enfants.
5- L'attitude relaxe des deux militaires (mains aux hanches) et des spectateurs. Ce qui indique qu'il n'y avait pas de menace de part et d'autre. C'eut ete le cadavre du chefs des rebels ou de tout autre rebel, que les militaires auraient ete armes par precaution contre les represailles. Les spectateurs auraient aussi ete encadres par des soldats armes pret a faire feu.
6- Il est theoriquement possible qu'a l'interieur de la cour qu'il y ait eu des "corps", c-a-d derriere le photographe; on peut douter de cette hypothese, car l'atmosphere aurait ete tendue, et on verrait des militaires armes "encadrant" la population.
En conclusion:
Il y a eu ZERO Um Nyobe sur cette photo!
Ce debat de clochers entre les auteurs du livre et Bedzigui est une autre illustration de l'Africanerie des Africains: toujours en quete d'honneur, de beatification, consequence d'une culture de "ro
Dobbermann
San Diego
  6
18-Sep-2012 19:27 EDT
Je commence a croire qu'il y a des individus a a QI a 2 chiffres ici...
Vous ne saviez pas que :

Luxo = Takoue = Ulrich = Nido?
Takoue
Ndogpassi
  5
18-Sep-2012 18:01 EDT
@Keko Bravo

toujours dans son charabia légendaire. Avec des termes "patriotes",

Des phrases lourdes avec une sémantique abjecte. Quelqu'un du RDPC en mission commandée pour salir Bedzigui qui même s'il a servi le diable est pardonnable, car s'est retracté à temps.

Keko Bravo , continue à créer de nouveau pseudonymes tels que Manuel Domergue, puis réagis à ton propre post.

Continue ton charabia!!
Ulrich
Ndogpassi
  5
18-Sep-2012 17:53 EDT
Manuel Domergue ne peut pas intervenir à visage ouvert dans un forum rempli de tribalistes à la poigne de Keko Bravo.

Descendez sur terre, ce n'est pas Manuel Domergue.
Keko Bravo
Yaoundé
11   5
18-Sep-2012 17:06 EDT
@Cher Monsieur Domergue,

merci, déjà de venir ici. Si vous permettez que nous vous retenions quelques instants.

L'hypothèse que Monsieur Bédzigui ait en effet recopié votre photo existe. Elle existe bel et bien. Je crains cependant que, faute de certitude sur ce fait précis, avancer ce qui alors n'est qu'une éventualité, ne soit une faute lourde. Très lourde, pour ma part.

Car, permettez-moi, cher Monsieur, de situer les torts avérés de monsieur Bédzigui, pour les lecteurs et compatriotes que nous sommes. Monsieur Bédzigui s'est ici rendu coupable d'un mensonge : la photo qu'il dit publier pour la première fois ne l'est pas. Nous pouvons le savoir en comparant simplement les dates de parution de votre ouvrage ( 2011) et de sa correspondance (septembre 2012).

Voilà ce qui est certain, Monsieur. Le scrupule, qui devrait conduire toute démarche en général et surtout celle d'hommes épris de loyauté, commande de ne pas inférer du retrait de la photo du site par Monsieur Bédzigui l'aveu de ce qu'il la tiendrait, non pas d'un haut gradé de l'armée, mais du site rue 89, par conséquent de vous. Le scrupule qui éclaire la légèreté de Monsieur Bédzigui accuse de la même façon la légèreté de la conclusion que vous tireriez du retrait de la photo de son site.

Entendons-nous, Monsieur Domergue : il est fort probable que ce que vous dites soit vrai. Vous devriez le vérifier afin de faire part aux lecteurs d'une certitude. Il y a là, en plus d'une contrainte d'honnêteté intellectuelle, une obligation de respect de l'honneur de Monsieur Bédzigui. Ici, nous n'avons manqué de penser comme vous. Cependant, le scrupule nous interdisait de franchir ce pas. Votre proximité de l'affaire vous oblige davantage que nous sur ce point.

A ce compte, si la justice, que vous avez déjà saisie, je n'en doute pas, n'a pas déjà conclu à la faute de Monsieur Bédzigui, je crains de vous demander de retirer ici même le titre de faussaire que vous lui attribueriez alors ainsi avec beaucoup de légèreté, et de manière diffamante même, à ce stade des événements.

L'enjeu ici, de taille, est le même : célébrer le respect de l'intelligence de notre pays, notre beau pays, le Char des dieux, le Cameroun.
Marafiste
Paris
  3
18-Sep-2012 16:57 EDT
Cher Manuel Domergue,

Merci pour votre point de vue, mais permettez nous, puisque cela nous concerne à double titre, d'abord en tant que Camerounais, puis ensuite autant que vous, comme un curieux à la recherche de la vérité, de penser que ce débat est loin d'être clos.

Ce débat peut être clos pour vous qui avez écrit juste un livre, mais nous qui avons perdu des proches, certainement pas. Cette photo vous certainement été remise par la famille Lamberton, mais pour cela, rien n'atteste de ce qu'elle ne soit pas celle du Mpodol, en plus, permettez au moins aux Camerounais, si ce n'est patriotiquement, mais au moins scientifiquement d'avoir la possibilité de remettre en cause l'avis de la famille Lamberton, sur la simple base qu'elle n'ait pas été sur le terrain, mais aussi un peu parce que dans l'histoire de notre Pays, elle n'est très bien placée pour parler de cette période là.

Avant vous, et certainement après vous, Célestin Bedzigui continuera à écrire sur le maquis, avec les forces et les faiblesse que nous lui connaissons. Nul ne peut l'en empêcher. Et nul ne peut lui enlever une quelconque crédibilité. Tout au plus on peut opposer à certaines de ces affirmations des faits matériels comme vous l'avez fait. Sans rien enlever à la valeur de son travail antérieur, ou qui suivra. Ne trouvez vous pas que c'est un peu osé de votre part de le qualifier aussi vite de faussaire?

Enfin, si vous êtes vraiment Manuel Domergue(?) permettez à la vérité d'émerger par la contradiction, et l'histoire gagnera à la fin. Ne serait-ce pas plus logique?
Manuel Domergue
Paris
17   3
18-Sep-2012 16:30 EDT
Chers amis,

Merci beaucoup pour cette discussion riche et passionnante. Personne n'a mentionné un élément qui devrait clore le débat sur cette photo. Celestin Bedzigui lui-même a implicitement reconnu sa supercherie puisque, depuis la publication de notre réponse, il a enlevé en vitesse la photo en question de son propre site. Il a beau protester de son honnêteté, ce simple geste devrait suffire à lui enlever toute crédibilité.
Par ailleurs, il est quasiment impossible qu'il ait pu se procurer cette photo autrement qu'en la copiant sans vergogne à partir de notre site (ou de celui de Rue89 que nous avions autorisé à la republier en 2011). En effet, nous avons obtenu des dizaines et des dizaines de photos personnelles de la famille Lamberton. Nous n'en avons publié qu'une ou deux. Et comme par hasard ce serait celle-ci que M. Bedzigui aurait retrouvé par le biais d'un général anonyme. Soyons sérieux... Nous, les trois auteurs du livre Kamerun, ne prétendons pas du tout clore la discussion historique. Cette période trouble mérite encore d'importantes recherches et de nombreux débats. Mais ces débats sont condamnés à rester stériles s'ils s'appuient sur de faux éléments et se mènent en compagnie de faussaires comme Celestin Bedzigui.
Bonne soirée à tous.
Manuel Domergue, coauteur avec Thomas Deltombe et Jacob Tatsitsa de Kamerun ! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (La Découverte, 2011)
celestinbedzigui.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/09/12/remember-13-septembre-journee-des-heros-et-des-martyrs-natio1.html
Mimi-B
Douala
  2
18-Sep-2012 16:29 EDT
@Dotswa:
Dans les regions ou lutterent des maquisards, Um Nyobe n'etait que trop rarement present. Il etait comme une legende.

Mais egalement d'autres combattants, avec des pouvoirs de disparition de marche en avant alors que la plante des pieds regardaient dans le sens contraire, etaient plus celebres que Um dans ces contrees.

Les populations etaient amassees autour du corps pour voir enfin ce combattant dont, nous disait-on, avait ebranle des legions entieres. Elles sortaient par curiosite aussi, mais aussi parce que le colon voulait montrer cet example.

Retrouvez la population autour d'un corps n'etait pas une exclusivite reservee a Um tout seul, encore moins en pays bassa.

Aucun element sur cette foto ne permet d'attester qu'il s'agit de Um ou non! Alors svp, doucement!

Vous ne pouvez pas aussi attester avec autant de legerete que la date sur la photo fut modifiee pour quelque raison. Car, son detenteur faisait la loi, et en fait etait la loi et ne craignait aucune represaille, au point d'en falsifier la date. Pourquoi ne pas detruire la foto afin d'eviter les represailles?

Serieusement!!!
Kingfotolly
Paris
  4
18-Sep-2012 16:29 EDT
Allez on s'est compris. je n'indexe pas tous mes beaux freres bamilékés...ma femme bamilékés me demande de laisser comme ça.
Dotswa
Sequoia
  0
18-Sep-2012 16:18 EDT
@Kingfotolly
Je ne saurait quel age tu as. aussi, tu ne peux savoir l'age que j'ai. C'est bien de repreciser UN PEU tes propos. Voici ce que tu as d'abord ecrit:
"J'ose dire ici que ce sont les bamilékés qui ont trahi le message de la révolution en orientant le maquis sur le terrain de l'accumulation frauduleuse des biens et le banditisme de grand chemin dans les villes et villages où ils arrivaient et traversaient. tout le littoral et le moungo ont subit la trahison des bamilékés". Nullepart il est mentionne "certains". Il y a de brebis galeuses partout. il se dit aussi que Mayi matip avait trahit le MPODOL. ou que le sultan Njoya avait trahi le roi Rudolph. Peux tu alors de ce fait dire les bamoun ont trahi les douala ou que les bassaa ont trahit Um? QU NON!
Nous avons tous tous perdu des parentes pendant ces annees de braise.Si tu n'as perdu que ton oncle et ton grand pere, saches que d'aucuns perdu pres d'une dizaine de membre par famille. Mon oncle a ete tue par l'aviation francaise ( Basee a Batcham) sur notre cour, en direct .Nous avons subi l'etat d'exception et 'etat d'urgence ensemble mon frere Kingfotolly. ne versons pas dans les blames inutiles, car l'UPC avait perdu la bataille militaire. Regardons de l'avant, sans detourner l'histoire. Si c'est le MPODOL sur cette image, versons encore une larme et conservons l'image pour les enfants, POUR LA MEMOIRE HISTORIQUE.
Mimi-B
Douala
10   0
18-Sep-2012 16:18 EDT
@Kingfotolly:
Je suis desolee de vous rappeler que votre vecu isole ne vous met pas au dessus du VP de l'UPC de l'epoque (Abel Kingue), et ne vous permet aucunement de tirer une quelconque generalite sur ce qui s'etait passe, en indexant une ethnie.

Um Nyobe fut trahit par Mayi Matip, bassa'a. Ndoh Michel et autre Woungly Massaga, Tchaptchet etc.

Ne restez pas dans cette amertume, car pleins de bamileke furent egalement tues, par trahison egalement. Vos grands parents ne furent pas les seuls a mourir, les miens aussi je suis desolee de vous le dire. Ma mere fut bel et bien bastonnee, chassee du village et mis dans les enclos comme du betail!

Demain, envoyez votre descendance dire que ce sont seulement les betis qui pillerent le Cameroun pendant l'air Biya, alors qu'ils viennent de partout ces gangstere. Allez-y lire le texte d'Abel Kingue et Ndeh Ntumazah et revenez discuter sur la trahison des uns et des autres.
Kingfotolly
Paris
  8
18-Sep-2012 15:48 EDT
@Dotswa
Sequoia
@ Mimi-B
Douala
Vous devez être assez jeunes pour me donner quelques leçons de ce qui s'est passé dans les années 60...moi j'ai vecu ces années et je suis un peu acteur innocent de ces années noires. dois je dire plus? je ne lis pas les textes des autres mais je témoigne ce que j'ai vecu de tres près puisque mon Oncle Eyidi Bebey et mon Grand pere , payerent de leur vie. je ne dis pas que les Bamilékés ont tous trahis mais la très grande majorité d'entre eux ne furent pas Honnetes dans la poursuite de cette lutte. Pire , ils ont souvent tué pour règler leur comptes personnels
Dotswa
Sequoia
  1
18-Sep-2012 15:30 EDT
@Kingfotolly.
En ton ame et conscience tu oses affirmer qu'un peuple qui a paye de tres loin loin le plus lourd tribut pour la liberation du pays aurait trahit les memoires du guide? Peux tu penser plus loin que la vision tribaliste?Si ce peuple avait trahit le MPODOL, ses pres de 300 000 hbts ne seraient pas morts. Ils auraient ete epargnes et meme recompenses comme les autres. CE QUI EST ECOEURANT ICI SUR CIN C'EST QU'IL Y A CERTAINS IGNORANTS QUI AVANCENT DU N'IMPORTE QUOI. ILS GAGNERAIENT BEAUCOUP EN METTANT EN PRATIQUE CE PROVERBE ARABE ; " N'ouvre la bouche que si tu es sur que ce que tu vas dire est plus beau que le SILENCE".

Tu reste mon frere camerounais, cher Kingfotolly.
Keko Bravo
Yaoundé
  7
18-Sep-2012 15:07 EDT
Et tout ceci avec la médiocrité propre aux fumeurs fous de banga, Manengouba5.

A la manière de Moussala, bien sûr, puisque vous ne pourrez briser le moule de votre esprit. Affirmations gratuites et dépendances. Je m'étonne que vous ne m'ayez encore trouvé un père, un frère ou une femme bamiléké, depuis que vous m'avez demandé de vous parler de la "chair" où je fais mes "théories de Keynesienne".

Si vous venez cette fois dire à Pipson que le général Nkoa Atenga n'a pas été cité par Bédzigui, c'est bien parce que vous ne savez même pas vous exprimer de manière à ne pas passer pour un ### de poules. Vous mélangez tout à chaque fois, dans un désordre mental propre aux amateurs de stupéfiants.

Seulement, vous tentez encore de mentir à ceux qui vous lisent. Pipson vous dit surtout que vous mentez lorsque vous dites que Nkoa Atenga a fait la guerre avant l'indépendance. Il n'est pas non plus entré dans l'armée avant l'indépendance. Vous êtes une belle imposture, Manengouba5. Un charlatan arrivé sur CIN qui m'intéresse assez pour cela.

Où donc est le lien que vous devriez indiquer aux lecteurs ?

En attendant vous avez fait très long et très c on. Une tautologie, en ce qui vous concerne. On les reconnaît d'ailleurs toujours à ce désir de péter plus haut que leur c ul, ceux-là.

Un déchet, votre post, Manengouba5, comme d'ordinaire.
Dotswa
Sequoia
  2
18-Sep-2012 15:06 EDT
Salut a tous.
il importe tout d'abord d'apprecier les contributions qui jusqu'ici ont vise a approfondirla reflexion sur la recherche de La Verite sur cette Image. pour une des rares fois, j'ai du constate que le debat a avance ( ou est en train de l'etre) sur un sujet sur ce forum. Meme si certains tentent a plusieurs reprises de happer le debat en le divertissant pour le detourner ( on ne saurait a quelle fin) de sa veritable trajectoire ( a savoir restituer la verite sur le fait de savoir s'il s'agit du corps du MPODOL qui git la devant ces deux francais). Au vu des interventions receuillies jusqu'ici, et sur la base de mon propre analyse des evenements tels que racontes par mes parents, des documents et autres ecrits y relatifs je peux pour le moment prendre LA POSITION SUIVANTE:
" IL S'AGIT BIEN DU CORPS DU MPODOL UM NYOBE".
Pourquoi?
1) Ce qui est devant ces deux francais ne peut etre de simples sacs militaires. Les blancs etaient arrives en pays bassaa depuis bien longtemps. Ils ne pouvaient s'yretrouver par curiosite pour decouvrir ce qu'est un homme blanc.
2) La densite de cette masse venue contempler cet "objet" demontre de la precioste de son contenue. Un intervenant vient de dire ici que plusieurs combattant etaient tues et exposes. vrai, mais cette affluence montre qu'il ne s'agissait pas de n'importe qui. Si cet Lamberton lui meme, cela confirme cette affirmation. Comme l'a dit un autre intervenant, C'EST UN PRECIEUX TRESOR DE GUERRE.
3) la date qui est ecrite sur la photo dont dispose les auteurs du " Kumerun..." doit avoir ete modifiee a dessein, peut etre par Lamberton lui meme, ou sa famille, poue eviter toute eventuelle represaille future ( n'oublions pas que leur ancetre se trouve etre au centre d'un genocide de plus de 500 000 camerounais).
4) Meme si Mr Celestin Bedzigui a du tremper dans la mangeoire, nous ne pouvons , sur ce simple fait refuter tout ce qu'il. avance, CAR LES TEMOIGNAGES QU'IL RETRACE DANS SON ARTICLE SUR L'ANNIVERSAIRE DU CINQUANTENAIRE EN REGION BAMILEKE SONT VRAISSEMBLABLES AUX EVENEMENTS QUE ME RACONTAIENT MON PAPA ( ce dernier s'etait sauve miraculeusement en pleine nuit sur un de ces chemins de non retour).
5) Je peux me tromper, mais je conseillerai au grand frere Bedzigui de poursuivre son investigation. COMME IL EST EN POSSESSION DE CETTE IMAGE, NOUS POUVONS PROCEDER LA DATATION HISTORIQUE ( nous pouvons le faire ici ax USA) POUR CLORE CE DEBAT ET RESTAURER LA MEMOIRE DE CETTE GRANDE IMAGE.
merci mes freres de continuer le debat.
Je propose a l'equipe dirigeante de CIN de suivre ce debat jusqu'a sa conclusion. je pense que ce sera aussi pour elle un trophe.
Mimi-B
Douala
  1
18-Sep-2012 14:56 EDT
@Kingfotolly:
Vos affirmations sont tres dangereuses.
Lisez donc ce que pensent les vrais revolutionnaires de cette epoques, tels Abel Kingue, Ndeh Ntumazah etc.

Ils parlerent effectivement de trahison, et donnerent leurs avis sur ceux des leurs qui trahirent cette lutte. On y retrouve evidemment Tchaptchet (un bamileke), ce qui rejoint tes affirmations. Mais, ils y citent egalement des individus comme Mayi Matip (Bassa'a comme Um Nyobe). Lui particulierement est celui qui a tjs ete indexe comme ayant trahi et ayant ete le traitre pour la mort de Um Nyobe, ils enoncent leurs raisons.

On ne peut oublier d'autres Bassa'a comme Michel Ndoh et d'autres individus comme Woungly Massaga etc.

Si vous voulez indexer une tribu, faites-le avec des arguments propres. Vos accusations ressemblent a celles que certains bamilekes de CIN font tjs en indexant tous les betis, a propos de la gestion du Cameroun ces 30 dernieres annees.

Voici un lien qui peut vous rafraichir la memoire. C'est un texte ecrit lors de ces annees de braises, par Abel Kingue, vice-president de l'UPC (Dec. 63). Ici, il a ete preface par Mongo Beti sans sans revue "Peuples Noirs Peuples Africains" no. 25 (1982) 9-47


A eux au moins, on peut donner un peu de credit, car ce sont eux qui lutterent au meme pied d'egalite que Um, Moumie etc.

mongobeti.arts.uwa.edu.au/issues/pnpa25/pnpa25_02.html
Manengouba5
Nkometou
  6
18-Sep-2012 14:29 EDT
Keko Bravo
Yaoundé


Tes longues tirades comique me font penser a 3 personnes louphones de la politique camerounaises :

1) Fame Ndongo, qui en son temps a soutenue de these de Doctorat d'ETAT sur " LESTHETIQUE ROMANESQUE DANS LES OEUVRES DE MONGO BETI"....Mais jusqu a sa mort, MONGO BETI s etonnait de cet imposteur qui a "TRAVAILLE" sur ses oeuvres litteraires et n a pas ose le rencontrer une seule fois alors qu'il etait VIVANT et DISPONIBLE.... C est un comme si Jean Pierre BEKOLO commetait un oeuvre cinematographique sur la carriere de MANU DIBANGO ou de Anne Marie Nzie sans les rencontrer pour peaufinner son SCRIPT ( alors qu ils sont encore vivant et DISPONIBLES).

2) Tu me fais penser a Gervais MENDO ZE qui transforma la CRTV herite de ETOGA ELIE en un "MACHIN DE MARIOLOGIE" et pourtant son talent de linguiste pouvait mieux servir cette maison.

3) Tu me fais penser au Pr Joseph Mboui , ministre de la REPUBLIQUE qui se fit ridiculise en direct a la TELE dans une EMISSION DE ALBERT MBIDA, par le tres brillant Patriarche EWONDO CHARLES ATEBA YENE sur l 'histoire de L'UPC...a ses pretendues connaissances "Doctes" , le patriarche ATEBA YENE ( ALIAS ZERRO VIVANT) opposait un froideur de celui qui a vecu les evenements tristes de NEW BELL.

Non Mon cher Keko, le Cameroun a compris que la philologie ne saurait etre un vecteur de developpement .. la 3eme s inspirera de l exemple JERRY RAWLINGS en 1978 , sauf qu alieu d 'utiliser la plage comme "LIEU DE SOLUTION AUX BOUFFONS DE LA REPUBLIQUE", La 3eme Republique UTILISERA les TRAVAUX FORCES.

Tu es sorti de tes gons lors que j ai revele ici la filiation de Celestin BEDZIGUI, pour combattre sa filiation maritale , pourquoi sa filiation MATERNELLE ne t a pose aucun probleme ??? Pour ta gouverne , je t informe que Louis TOBI MBIDA et Celestin BEDZIGUI sont parmi ceux qui ont sauve le CAMEROUN du chaos en 1990, T es minable pour comprendre la marche de l histoire .. su ceux je te laisse etre phagocyte par le jeune @Takoue car la POUBELLE c' est toi qui veut reecrire l' histoire ou mieux l 'inventer.

@Pipson
Kwatt

Celestin Bedzigui n a pas cite le nom du General Nkoa Atenga, N allez donc pas fouiller dans les affaire de ce digne general qui n aspire plus qu a uen retraite merite.. ... L exemple du Genral Asso'o qui jadis avait commis un petit livre sur l'organisation folklorique de la protection de Paul Biya lors de ses sorties officielles et qui fut affecte a BERTOUA pour manquement de droit de reserve est encore pendant.
Kingfotolly
Paris
  5
18-Sep-2012 13:58 EDT
J'ose dire ici que ce sont les bamilékés qui ont trahi le message de la révolution en orientant le maquis sur le terrain de l'accumulation frauduleuse des biens et le banditisme de grand chemin dans les villes et villages où ils arrivaient et traversaient. tout le littoral et le moungo ont subit la trahison des bamilékés. marcel Eyidi bebey en est mort. le pasteur Mbondi de Bonangang aussi et j'en passe. Certain ont même classé des pouritures comme Tankeu Noé et Takala Celestin comme faisant parti de la révolution. On ajouta Albert Ndogmo etc.... Oui le débat doit avoir lieu car le message du MPODOL fut détourné par un message de haine et corrompu par des gens sans foi ni loi qui venaient partout pour appliquer les instructions autres que révolutionaires. Non en dehors des bamilékés de la diaspora, ceux restés sous influence villlageoise furent tres loin de la révolution propre et dénaturerent le combat des UM Nyobè , Eyibi Bebey et caetera
Keko Bravo
Yaoundé
  3
18-Sep-2012 12:16 EDT
@Mimi-B,

Le lien est bien là, et c'est ainsi pour l'X, avec preuve, et pour d'autres écoles de l'Hexagone...

@ Takoué,

avez-vous quelque chose pour votre défense, accusé d'imposture ? Une source crédible qui soutient vos propos sur les promotions de l'X et sur vos errements entre 1954 et 1958 pour Nganso Sunji ? La parole est à la défense.
Mimi-B
Douala
  0
18-Sep-2012 11:20 EDT
@Keko Bravo:
Je ne me souviens pas d'avoir vu une seule ecole au monde ou l'annee de Promotion est celle d'admission... Car on a le droit d'echouer dans une ecole, de suspendre une annee (accouchement, service militaire, etc) et de revenir continuer...

Pour ce qui est de Bedzigui, il ne changera pas, c'est certain. Toi et moi sommes assez longtemps sur CIN pour le savoir... JojoJames99 est donc ou?
Takoue
Ndogpassi
  7
18-Sep-2012 11:13 EDT
@Keko

continue ton charabia!!
Mollah45
Bonn
  0
18-Sep-2012 10:53 EDT
quel qu’en soit le cas
Keko Bravo
Yaoundé
11   9
18-Sep-2012 10:47 EDT
@Mimi-B,

toi là, on dirait que tu as mangé quelque chose depuis un moment...

Célestin Bédzigui est toutefois tenu moralement et même au plan méthodique (s'il veut faire oeuvre d'historien ici) d'avancer des élements au soutien de sa thèse selon laquelle c'est Um nyobé qui est là sur la photo. Ne pas l'avoir fait, avoir osé, au contraire dire " je confirme avec force" ( Mô tara, ce n'est pas une affaire de force musculaire ici, ya méne, on parle de force de l'argument !) le disqualifie totalement.

J'ai une sainte horreur de ces gens qui utilisent ce qu'ils ont appris à l'école pour noyer les autres de manière consciente, pour un bout de pouvoir. Bédzigui a choisi de nourrir les ténèbres chez ses compatriotes. Ce n'est pas lui qui encouragera les jeunes Camerounais à se donner à fond dans le savoir. Il se moque du sérieux de ce qu'il écrit.

@ Takoué,

Atangal m'a ravi le plaisir que j'avais de faire durer votre imposture. Au-delà de ce que vous ne pourriez faire croire à un morpion que vous êtes un X, à la seule facture de ce que vous étalez de votre esprit ici, par votre mentalité vandale, il y a ce petit détail qui tue : l'année de promotion.

Vu que vous sortez du même moule, Manengouba5, Luxo, vous, le mensonge, la manipulation bête et plate sont vos seuls modes d'argumentation.

Atangal vous dit que l'année de promotion à l'X est celle de l'entrée, vous avez pourtant la possibilité de vérifier par le net, comme lorsque vous êtes allé chercher Nganso Sunji. Pour un X, connaître le site de son école n'est quand même pas compliqué. L'objet est de trouver une info qui confirme que l'année de promo est bien celle d'entrée et non de sortie.

La voici donc, avec un exemple parlant pour vous , Takoué. L'habitude de ces choses là vous manque. Assia.

C'est encore pour vous dire que vous êtes des misérables obscurantistes qui fantasment leurs misérables vies sur l'internet. Des vulgaires fey. Circulez, rien à voir ici.
Mollah45
Bonn
  0
18-Sep-2012 10:15 EDT
@Bob Gomy,
J’apporte finalement certains éléments concernant mon expression « source de premières mains». Mais quoiqu’en soit le cas, seuls les témoignages, du terrain, pourront définitivement clore ce débat.
Mimi-B
Douala
15   0
18-Sep-2012 10:08 EDT
1) Si on ne peut parler de plagiat, Bedzigui, il n'en demeure pas moins que la foto fut plubliee il y a plus d'un an (Jan. 2011), dans le livre indique. Dire que vous n'etiez pas au courant de ce livre, (j'en doute tout de meme), ne vous dedouane pas d'un eventuel plagiat. Et jusqu'a la preuve de son contraire, la publication de cette foto par les auteurs du livre Kamerun est bien anterieure a la votre.

2) Oui, il peut avoir plus d'un exemplaire de la meme foto, mais tandis que les autres donnent leur source, vous, vous n'en donnez pas vraiment. Il faut de la gymnastique pour savoir qui vous l'aurait donne. Certains on essaye de speculer, mais helas il y a trop d'incoherences.

3) La ou je suis d'accord avec vous, c'est que les auteurs du livre Kamerun, ne sont pas les seuls a pouvoir ecrire et interpreter l'histoire du Cameroun. Ce n'est pas leur propriete. Il y manque tellement d'elements que nous devons etre ouverts a tout apport.

4) Il n'y a rien sur cette foto, qui nous dise qu'il s'agirait bient de Um. Est-ce la seule fois ou ce monsieur sortait ainsi et se filmait avec le corps de ses milliers de victimes? Son passage seul dans un village pour demontrer de sa toute puissance et donner une mise en garde ne consistait-il pas effectivement a montrer le corps d'un valeureux combattant a cette population? Vous faites comme si Um etait le seul a tomber. Non, a cette epoque, des gens celebres dans le maquis et bien connu ds leur region tombaient tous les jours. Et donc, ds nos villages, des valeureux combattants, il y en a eu bcp, et on continue a chanter leur louange, meme dans des chansons populaires sur le net. Je m'abstiens d'en fournir le lien pour ne pas faire allusion aux langues camerounaises que je parle, une de mes regles sur CIN.

5) Bedzigui, vous n'etes pas a votre 1ere sortie. On se souviendra que, oui, sans aucun element de preuve, vous aviez avance qu'on voulait vous tuer, comme... (excusez du peu) comme Felix Roland Moumie!!! A cette epoque, j'avais indexe la legerete de vos accusations...Et, c'est avec la meme legerete que vous brandissez l'interpretation de cette foto.

6) Nous ne pouvons pas conclure qu'il ne s'agit pas de Um Nyobe, car aucun element ne le contredit sur cette foto. Mais, en meme temps, nous ne pouvons conclure qu'il s'agit bien de lui, car, effectivement, rien ne l'atteste sur cette foto. Vous le savez cher Monsieur., en habile manipulateur, vous en profitez...
Mollah45
Bonn
  0
18-Sep-2012 10:06 EDT
(Suite)
- Troisième source possible : « Un autre militaire de mes connaissances, officier général encore en service aujourd’hui, m’a rapporté qu’en brousse, lorsque les ‘’ maquisards étaient capturés, on leur faisait creuser une fosse dans laquelle ils étaient ensuite précipités et mitraillés. »

Lien: www.cameroon-info.net/reactions/@,27899,7,celestin-bedzigui-2011-annee-de-celebration-de-la-memoire-des-500-000-martyrs-na.html
Mollah45
Bonn
  0
18-Sep-2012 10:05 EDT
2011 Année de Célébration de la Mémoire des 500.000 Martyrs Nationalistes
YAOUNDE - 10 JAN. 2011
© Celestin Bedzigui (corresp.) | Le Jour

Première source possible : « Voici en exemple un tableau que m’a donné un soir de 1994 à Maroua, le défunt Général Taka Songola , paix à son âme. Soldat à la ‘’1ère compagnie’’ à Banja dans l’actuel Haut Nkam qui en héritera le nom de ‘’ Kompani’’, il me dira que les légionnaires français qui les encadraient, rescapés d’Indochine où la France avait subi une défaite militaire retentissante à Dien Bien Phu en 1954, leur disaient que les ‘’ maquisards’’ devaient être exterminés comme des ‘’ %%% lats’’. ‘’ Nous ratissions la région alentour et ainsi que celles de Futuni, Fondjomokwet, Babouantou. Tous les suspects interpellés au cours des patrouilles étaient ramenés et gardés pieds attachés et poings liés dans le dos au camp généralement établi dans les cases des chefferies. La nuit venue, il nous était donné l’ordre d’ aller les tuer systématiquement, de sang froid, en leur transperçant le cœur à coup de baïonnette…’’. Il me dit : ‘’ Ils nous l’ont fait faire des dizaines et des dizaines de fois ’’… Avec un accent de regret, il conclut : ‘’ Ils ont détruit nos esprits’’… avant de se verser une large rasade de Cognac qu’il avala d’un trait… »

- Deuxième source possible : « Le Colonel Enama Eloundou, ancien combattant en Algérie, Commandant de la Légion de gendarmerie de l’Ouest avant qu’ il ne soit nommé Directeur de la Sécurité Militaire à Yaoundé après les événements du 6 Avril 1984, que je trouverai, alors que je dirigeais les services commerciaux des Brasseries du Cameroun de l’Ouest et du Nord-Ouest à Bafoussam au début des 80, me prit un samedi dans sa voiture et me conduisit jusqu’ à Bamendou dans la Ménoua. Arrivé devant la chefferie de cette localité, il me dit ‘’ Je n’ai jamais oublié ce qui s’est passé ici le 9 Septembre 1961. J’étais second d’une compagnie commandée par un Lieutenant Français. Nous avons des le petit matin opere une raflé dans toute la contrée et ramené ici pour interrogatoire plus de 500 personnes, hommes, femmes, vieillards, enfants, que nous avons enfermés dans une dizaine de cases de la chefferie. A 5h du soir, les ‘’ maquisards ‘’nous ont attaqué. L’officier français a assigne a une section la tache de mettre le feu a toutes les cases ou étaient enfermées les personnes raflées… Celles qui arrivaient à en sortir devaient impitoyablement être abattues…C’était terrible… Les cris… L’odeur de la chair brulée… Je n’ai jamais oublié… Les renforts sont arrivés de Nkongsamba vers 8H de la nuit et les maquisards ont été repoussés… C’est la première fois que je reviens ici…’’ Il m’indiqua du doigt la direction des fosses communes ou avait été ensuite jetés les corps dont ceux de dizaines d’enfants…. »

- Troisième source possible : « Un autre militaire de mes connaissances, officier général encore en service aujourd’hui, m’a r
Mollah45
Bonn
  1
18-Sep-2012 10:03 EDT
Keko Bravo,
Il faut faire très attention sur les discussions concernant cette photo car les deux camps ont des arguments solides.

Je me rappelle d’un article, sur le maquis Camerounais, de Célestin Bedzigui, dans lequel il parle d’un officier Camerounais qui lui aurait donné des précieuses informations. Voila pourquoi je parle des « sources de premières mains ». Au fait, il s’agit de trois officiers, à moins que M. Bedzigui cherche a’ créer une confusion sur l’origine exacte de ses sources. Je fournis le lien, de cet article, du journal Le Jour, du 10 Janvier 2011.

Or le livre - KAMERUN, la guerre cachée aux origines de la Françafrique, 1948 – 1971, parait officiellement le 6 janvier 2011, c’est présenté au publique le 15 janvier 2011 (Voir le lien : www.survie-paris.org/presentation-du-livre-kamerun.html).

Or ce sont les auteurs du livre Kamerun qui publieront, les premiers, la photo en question.

L’article de M. Bedzigui, du 10 Janvier 2011, est en rapport avec la célébration du « Cinquantenaire de l’Armée Camerounaise », de Décembre 2010.

Finalement, l’on n’a pas les preuves tangibles, d’un plagiat, de M. Bedzigui. Surtout que la photo concernée est un « trésor de guerre » des forces néocoloniales. Une photo de ce genre ne peut pas facilement être entre les mains d’une seule personne. Alors prudence.

Avant de fournir quelques extraits du Journal – Le Jour, que j’ai cité plus haut, je tiens à remettre un des posts critiquant sévèrement M. Bedzigui afin de lever toute suspicion dans mes analyses

Mollah45 [27-Dec-2010 10:01] : « © Célestin Bedzigui,
Votre correspondance est un torchon qui expose votre vrai visage en tant que descendants des Noirs qui vendaient leurs congénères aux blancs pour quelques camelotes et miroirs durant l’esclavage. Avec des intellectuels (?) comme vous la conscience noire défendue par Cheikh Anta Diop n’est pas seulement stérile, mais encore, consciencieusement inversée. »
Lien : www.cameroon-info.net/reactions/@,27822,7,celestin-
bedzigui-gbagbo-ce-desormais-personnage-de-cirque.html
Talkfair
London
  4
18-Sep-2012 09:47 EDT
@Kum-á-Lottin,
Mot'a bobe!!

Vas te prononcer sur le dossier EPANYIA!!!
En tant que "dignitaire" SAWA mdr, nous voulons savoir si tu peux prendre assez d'hauteur pour au moins condamner pour une fois les nanani-nanana de tes cousins.

Il faut arreter de faire ton esunga-sunga pour embrouiller les gens!!
Mot'a gnama vas!!
Atangal
Kiravi
  1
18-Sep-2012 09:41 EDT
@ Takoue,
Pas la peine de t'exciter petit cuon. Qu'est-ce que ça peut me faire si tu es sorti de l'X? Si chacun se met à étaler son cursus ici, je ne crois pas que tu seras le mieux loti.
D'ailleurs, si tu as fait Polytechnique-Paris comme tu le prétends, tu peux facilement accéder à l'annuaire et vérifier les infos exactes que je te donnes.
Il n'y a aucune honte à reconnaître qu'on s'est trompé. Mais ton insistance à prouver que tu sors de l'X sans en connaître les codes ne peut qu'induire de la suspicion. En tout cas, tu ne seras pas le 1er imposteur camerounais!
Takoue
Ndogpassi
  6
18-Sep-2012 09:27 EDT
@Atangal

Si tu es courageux, envoie moi ta vraie identité à takoue.tambou@yahoo.fr, je te prouve que j'ai fait Polytechnique, non seulement en te donnant mon nom, mais où j'ai travaillé et qui étaient mes enseignants et mes camarades de classe.

A X, on donne l'année de sortie et non l'année d'entrée.

Petit con!
Atangal
Kiravi
11   0
18-Sep-2012 09:18 EDT
@ Takoue et Kum
Pas la peine de vous déchirer les vestes!
Nganso est entré à l'X (Polytechnique-Paris) en 1958, puis a fait l'école de Ponts et Chaussées d'où il est sorti en 1962.
Avantage donc à Kum, mais des X de 21 ans, on en trouve, et de plus en plus.
Quant à Takoue, il semble avoir fait sa Polytechnique à Ndogpassi, plutôt qu'à Paris car cette dernière mentionne souvent l'année d'entrée de ses élèves plutôt que leur année de sortie.
Keko Bravo
Yaoundé
  6
18-Sep-2012 09:16 EDT
Il y a des égouts qui draguent Polytechnique. Vous êtes certainement sorti de là, jamais de plus haut. Avec vous on ne peut espérer toucher même le trottoir, Takoué. Vous prouvez trop, ne vous en faites donc pas.

Une simple recherche par le net montre que Nganso Sunji est de la promotion X 1958. Vu la qualité de vos centres d'intérêt, que vous le sachiez et cela seulement à propos de ceux qui sont bamilékés n'étonnera personne. Vivre par procuration, nourri de petits poisons, l'affaire de ceux qui ont tout raté.

Votre prose ne vaut pas celle des nombreux centraliens qui passent généralement par CIN... Elle est celle d'un faussaire : "On a vue quelqu'un tenir de tels discours et dire que plus tard qu'il est une créature du prince. " A bor dza'a ?

D'autre part, vous montrez que même tricher se fait dans la douloureuse médiocrité pour vous. Tenez: à 06:16 vous dites 1954. A 06:18, vous corrigez en disant 1958. Pris dans votre délire, vous revenez à 08:50 exiger que kum accepte la date de...1954. Un banal effort de mémoire vous torture. Retenez une fois pour toutes que Nganso Sunji est de la promotion X1958 !

Allez donc jouer les Don Quichotte plus loin. Pour ce qui est de la suprématie de la médiocrité, vous repasserez.
Takoue
Ndogpassi
  3
18-Sep-2012 08:50 EDT
@Kum

Où es tu? Acceptes au moins que Nganso est sorti de X en 1954. Puis tu continues tes discussions avec Manengouba et Marafiste.

En fin, je pense que ton intervention est importante face au drame des fillettes Epanya.

Merci!
Takoue
Ndogpassi
  4
18-Sep-2012 08:48 EDT
@Keko

Continue ton charabia!! On a vue quelqu'un tenir de tels discours et dire que plus tard qu'il est une créature du prince. Continue!!

Où tu te caches là, on te voit. Si la preuve d'avoir fait Polytechnique Palaisseau c'est d'avoir ton charabia, je n'ai pas besoin de prouver ce que j'ai fait.
Mollah45
Bonn
  2
18-Sep-2012 08:46 EDT
Masfao s’adresse à Mollah: « Je n'accuse pas les "gens" dont je ne lis pas (ou plus) les posts.»

Une fois encore, tu prouves ta malhonnête intellectuelle, couplée avec la superficialité qui caractérise tes posts. D’autant plus que ton post fait allusion au mien. Et une preuve : tu reprends l’expression « témoins oculaires » dont je suis le premier à évoquer ici. Masfao écrit finalement: « Une quête de vérités qui fermerait les portes à quelques témoins (parfois oculaires) déboucherait incontestablement sur une vérité tronquée, partielle pour ne pas dire partiale.»

A qui fais-tu allusion alors sur ton passage précédent qui est une affirmation contredisant, une autre, ne pouvant être que la mienne? Feyman intellectuel.
Marafiste
Paris
  2
18-Sep-2012 08:41 EDT
@Kum-a-Lottin

Pourquoi est-ce si difficile de discuter avec vous sur des sujets aussi simples, sans verser dans les injures? Vous prétendez une chose, on vous prouve le contraire et vous continuez à insister en trollant à partir d'un nouveau détail. Au fait de quoi sommes nous entrain de parler?

Sommes nous au moins d'accord qu'il y a eu plusieurs officiers Camerounais, en tant qu'hommes de troupe, qui ont participé au côté d'officiers Français à la campagne dite de "pacification"? (Avec tout le respect que je dois aux victimes) OUI

Est-ce alors possible que l'un d'entre eux ait pu être la source de C. Bedzigui? Cela n'est pas exclu, même si le fait de ne pas révéler sa source fragilise l'argumentation de C. Bedzigui.

Dès lors, il est donc bien possible que la photo querellée soit bien liée à l'objet qu'évoque Bedzigui. C'est juste un raisonnement logique!

Dès lors, pourquoi vouloir absolument se moquer du monde en faisant croire qu'il n y a aucune chance que cette version soit vraie, car "les auteurs du livre " KAMERUN " qui ont fait un excellent travail rigueur scientifique,recherche,analyse..." et bla bla bla... Par contre, on est bien d'accord que la photo n'est pas inédite, car ayant déjà été publiée.

Ce n'est pas la peine de reprendre un détail de mon post pour chercher à me démontrer que je suis un menteur, vraiment pas...
Keko Bravo
Yaoundé
  9
18-Sep-2012 08:40 EDT
@Takoué, bonimenteur à la gomme,

Vous seriez donc de ceux qui trouvent des solutions à tout. Et pourtant, rien de ce que vous dites ne peut le laisser supposer ou accepter. La facture de votre réflexion d'abord. Voyez-vous quelle incongruité existe dans le fait de demander à l'autre ce que vous ne faites pas pour vous, ayant, je le présume, si vous versez dans l'arrivisme gluant en prétendant être X, des raisons multiples de ne pas craindre le ridicule ? Prêchez par l'exemple, un peu de cran pour une fois : un X , cela ne doit pas encore mordre, non ? J'apprécie le tragi-comique.

Avec vous, Luxo et les autres bouseux de la boîte, c'est aller simple pour la nausée, à chaque fois. Essayez donc sur pareil fil de tenir un seul post médiocre. Envie de respirer autre chose que les égouts.
Keko Bravo
Yaoundé
  4
18-Sep-2012 08:27 EDT
une seule chose
Takoue
Ndogpassi
  3
18-Sep-2012 08:25 EDT
Je peux donner une longue liste de camarades de X à Kum qui ne veut pas dire s'être trompé en affirmant que Nganso Sunji n'est pas sorti de X en 1958.

Moi même je suis sorti de X à 22 ans.
Luxo
Toujours Au SED.
  3
18-Sep-2012 08:23 EDT
@ Takoué,

J ai moi meme un camarade de classe du primaire ki est sorti de Polytech la, je ne sais meme pas s il avait 20 ans!! Ce garçon etait très célèbre au pays dans les années 98!
Takoue
Ndogpassi
  6
18-Sep-2012 08:19 EDT
@Keko

Ce n'est pas en écrivant votre charabia qu'on vous donnera raison.

Vous n'êtes qu'un piètre animateur envoyé spécial du RDPC sur CIN. Donnez nous votre vraie identité, on témoignera pour vous et le prince vous donner la poste que vous désirez depuis belle lurette.
Keko Bravo
Yaoundé
  3
18-Sep-2012 08:19 EDT
Si, en plus, le contenu de la photo est sujet à caution, et pour cause, alors, Monsieur Célestin Bédzigui sait qu'il peut craindre pour sa position, selon laquelle le corps serait celui du Mpôdol. Cette affirmation, pour qu'elle devienne information, fiable donc, doit être appuyée par des éléments que Monsieur Bédzigui n'avance jamais, hélas.

Des deux versions en présence, la sienne est bien la plus hardie, celle qui s'avance le plus loin dans l'affirmation, suggérant une information nouvelle, une pierre nouvelle pour l'érection de notre savoir commun : le corps sur la photo, publiée pour la deuxième fois et non la première, est celui de Um Nyobé. Comment le sait-il ? Nulle part dans sa réponse, ni dans sa correspondance première, il ne juge obligatoire de le dire au lecteur. L'histoire ne s'est jamais éclairée de coups de menton, pourtant.

Obligatoire, parce que justifier son propos, le rendre crédible, sont des contraintes parmi celles qui font l'honneur d'un homme, la force d'une réflexion, la solidité d'une information.

C'est aussi le moyen, pour Monsieur Bédzigui, qui a contraint le lecteur en début de son propos, de rendre à celui-ci la confiance qu'il lui a ainsi demandée. Autrement, il devient l'auteur d'une tentative de subornation de leurs esprits.
Luxo
Toujours Au SED.
10   2
18-Sep-2012 08:18 EDT
Kum,

Pärce ke tu connais cette famille, parce ke ton silence m horipile, parce k issue de la bourgeoisie et l aristocratie sawa, tu dois etre au faite de ces pratiks, parce ke ta non indignation me laisse pantois, parce k en tan ke père de famille très nombreuse, tu ne peux rester sans mot dire ...... parce ke tu n es k une ordure donc le point de vue m interesse!!

Explik aux CInautes ce ki est arrivé à Rosy et Paola EPANYA!
Takoue
Ndogpassi
  2
18-Sep-2012 08:12 EDT
@Kum-à-Lotin

je peux te donner une grande liste de mes camarades de classe qui sont sortis de X à 21 ans.

Prends la peine d'aller à www.polytechnique.org/search?quick=nganso.

Aussi, il faut avoir l'humilité de dire que tu t'es trompé.
Masfao
UE
  2
18-Sep-2012 08:11 EDT
@mollah,

Je vous souhaite un prompt rétablissement et une courte convalescence. Guéri de tous vos maux, je vous (re)lirai peut-être avec un peu plus d'attention.

Je n'accuse pas les "gens" dont je ne lis pas (ou plus) les posts. Je n'irai pas plus loin. Vous pouvez, si besoin, retourner au lit!
Keko Bravo
Yaoundé
11   6
18-Sep-2012 08:00 EDT
Est-ce avec ceci qu'on fait de l'histoire une affaire scrupuleuse :

"- celui d'un témoin de premier rang des faits dudit jour, que nous fait remonter, louable, Bedzigui. " ?

Quelqu'un pourrait-il me montrer les mots de Masfao, obligatoires pour qui a dit pareils mots, que je n'aurais lus, avançant un début d'explication, obligatoire elle aussi, de la qualité de "témoin de premier rang des faits dudit jour" que propose Bédzigui lorsqu'il évoque la photo aux origines et message querellés ?

Qui pour me dire en quoi ce raisonnement que je tiens manque de logique : étant donné que l'histoire neutre, les historiens le sont moins, il existe un élément obligatoire pour que Célestin Bédzigui, qui n'est pas historien, soit ici considéré aussi crédible qu'un historien même mauvais ?

Exerçons librement notre logique : voici une photo. Un homme politique la publie en disant qu'il apporte sa pierre à la mémoire de son pays. Il affirme que la photo qu'il tient est une pièce "inédite". Les mots ont une importance, Monsieur Bédzigui le sait très bien. " On juge les hommes à ce qu'ils disent", un proverbe, un guide qu'il est censé bien connaître. Inédite veut vouloir dire à ceux qui le lisent, de manière libre, que cette photo n'a jamais été publiée avant que monsieur Bédzigui ne le fasse. Voici une contrainte que monsieur Bédzigui apporte à la compréhension de ceux qui le lisent. Il est la source, le lecteur l'aval. "J’ai attendu ce jour pour la partager avec le public." La photo elle-même, publiée par Monsieur Bédzigui, porte pour cela ses initiales. Ceci est une information très importante : l'auteur revendiquerait ses droits. Si en plus il dit que c'est la première fois qu'il partage les droits en question, alors, avant lui, l'information qu'il donne n'existait pas, selon lui. Or, la photo est en elle-même toute une information. Cette pièce au dossier de l'histoire est par conséquent d'une valeur certaine, peut-être même capitale dans la réhabilitation d'une figure nationaliste.

Ainsi, lorsque, déjà, un contributeur note que cette même photo a déjà été publiée avant la correspondance de Monsieur Célestin Bédzigui, ce fait là, seul, lorsqu'il est avéré, suffit pour discréditer Monsieur Bédzigui. Dans son village natal, aucune personne ne pourrait plus défendre la parole de Monsieur Bédzigui. Les raisons seraient les mêmes que ceux des villes, libres d'esprit, soucieux du respect de certaines lois du jugement.

A ce niveau, il est attendu de Monsieur Bédzigui une seul chose, pour le sortir du déshonneur lié au ### de sa propre parole dans l'Afrique ancienne : présenter ses excuses, pour n'avoir pas pris la peine de savoir que la photo qu'il tenait n'était peut-être pas un exemplaire unique, ni qu'il ne serait pas le premier à la publier.
Kum-à-Lottin
Janea La Bonantone
  8
18-Sep-2012 07:51 EDT
@ Talkfair,

Je vois que les igna res psychotiques habituels sont sortis de leur cellule capitonée...
Dis Talkfair tu as pris toutes tes pilules? même la bleue?

Deïdo boy.
Mollah45
Bonn
  2
18-Sep-2012 07:47 EDT
Masfao : « Une quête de vérités qui fermerait les portes à quelques témoins (parfois oculaires) […]

Chacun peut comprendre (Deltombe-Domergue-Tatsita aussi) qu'à l'heure de leur enquête historique, travail respectable, il ne soit plus de bon goût (ici pour les Lamberton) de "fêter" leurs trophées! »

Vouloir m’accuser de prendre position pour M. Bedzigui, c’est preuve de cécité ou de malhonnêteté intellectuelle, compte tenu de la rigueur de mon post qui situe les idées majeurs de chaque partie.

Masfao, tu ne connais rien en matière de méthodologie. Et je m’explique : « les témoins oculaires » sont les informateurs, de premières mains, en ce qui concerne la rédaction d’une Histoire.

Masfao : « Chacun peut comprendre (Deltombe-Domergue-Tatsita aussi) qu'à l'heure de leur enquête historique, travail respectable »

Les enquêtes historiques, en question, sont réalisées auprès de qui ? Aupres surtout des témoins oculaires car les sources officielles, de l’armée coloniale, sont souvent tronquées. Masfao, il faut s’abstenir d’intervenir sur un sujet qu’on ne maitrise pas.

Dans mon post, j’invite les deux parties à voir les témoins oculaires car le photographe qui a lui-même pris la photo en est un. Par conséquent, on ne peut pas obtenir la vérité historique, même en interrogeant uniquement ce photographe, s’il vie encore. Il faudra interroger les habitants de la localité. Voila la démarche scientifique, si l’on veut être rigoureux.

Hier, Masfao était l’un des intervenants qui ne cachait sa grande joie devant la stigmatisation ethnique de Wikileaks qu’il défend. Mon intervention a permis d’exposer ce petit jeu des gamins de sa trempe. (Voici le lien : www.cameroon-info.net/reactions/@,37614,7,au-nom-de-paul-biya-foning-passe-un-marche-de-gre-a-gre-de-plus-d-un-milliard-fc.html)

Masfao cherche maintenant à prendre sa revanche. Mais il est tombé sur une personne exigeante en matière d’analyses :

- Premièrement, j’émets les idées majeures, en opposition, des deux parties en incluant les forces (sources de premières mains) et les faiblesses (sources de secondes mains)

- Deuxièmement, j’expose la solution c’est à dire les témoins oculaires ayant assistés à ce rassemblement que l’on voit sur la photo.

- Troisièmement, j’explore une piste, de résolution, en citant Achille Mbembe.

Finalement, je ne fais pas la stigmatisation, domaine réservé à ceux qui ont la passion des égouts comme Masfao.
Kum-à-Lottin
Janea La Bonantone
  5
18-Sep-2012 07:42 EDT
@ Takoue,

" Nganso Sunji est sorti en 1958 de Polytechnique."

-Il est né quand? le 15 octobre 1937. donc à 21 ans?
Dis nous polytechnicien comment ont sort de X à 21 ans pardon!


@ Marafiste,

" à 18 ans, après son Brevet d'études."

- ça vient de ton imagination comme d'hab? Krrr! Krrr! Krrr!

" il est donc tout à fait normal que ceux qui se sont engagés avant cette date l'aient été dans l'armée Française ou Anglaise, et c'est le cas de Sémengué lui-même. "

- Tu n'as rien compris,mais pourquoi cela ne m'étonne pas?
Tataw était dans l'armée britannique au Nigéria (kaduna plus exactement,c'est le Cameroun depuis quand?) explique un peu comment il a pu lutter dans le maquis camerounais avant 1960?

@ Luxo,

" Il y a un fil ou tous les CInautes t attendent. Vas ns expliker sur ce fil."

- Pourquoi?

Deïdo boy.
Talkfair
London
12   4
18-Sep-2012 07:25 EDT
@Kum-á-lottin,

WOUUUUUUU!!!!! le pere ci!...le pere ci!!! tu n'as pas honte?!!
Quand il fallait intervenir sur la mort des deux petites EPANYA tu as fait clavier mort et maintenant pour une querelle de photo tu prends le micro!!

WOUUUUUUUUUUU!!! le pere ci!!...le pere ci!!! tu n'as pas honte?!!
donc tu es de ces Camerounais qui ne se prononcent que pour faire l'atalaku d'une region?!

WOUUUUUUUUUUU!!! le pere ci!!...le pere ci!! tu n'as pas honte?!!
Donc le DEIDO BOY se rongeait honteusement le frein devant son petit clavier pendant les condamnations des atrocités perpetrées á l'encontre des petites EPANYA fusaient de partout sur la toile?
WOUUUUUUU!!! le pere ci!! pourquoi cette non intervention?
Te reconnaitrais-tu dans la peau du bourreau?

WOUUUUUU!!! le pere ci!!..le pere ci!! tu n'as pas honte?!!
Pour toi les mechants, les mauvais sont toujours les autres.
Tu es toujours lá quand il est question de diviser les Camerounais, mais quand il est question que tous les Camerounais de bonne moralité s'unissent pour condamner un acte inhumain, Le tres Kum-á-Lottin est aux abonnés absents!!

Oui on vous connait....oui on vous connait... les nés avant la honte..

Le Major ASSE disait encore que le quoi de qui faisait quoi sur la cour de Paul Biya? mdr!!
Oui tu as compris je te le dis aussi!!!

Espece de Mot'a bobe!
ye so ndedi! o ma timba nde ka gnama beyidi. O se tele te ke ya be oa bobe!!
Bob Gomy
Doul
  1
18-Sep-2012 07:14 EDT
@ Mollah45
Bonn

Tout comme les sources avancées par Thomas Deltombe – Manuel Domergue – Jacob Tatsitsa, celles avancées par Célestin BEDZIGUI peuvent aussi êtres appelées de "secondes mains". C. BEDZIGUI ne nous donne pas le nom de ce général de l'armée camerounaise. La description faite par BEDZIGUI n'apporte rien de plus.

La source de Thomas Deltombe – Manuel Domergue – Jacob Tatsitsa, pour ma part, me semble plus crédible, puisque c'est la famille du Colonel Lamberton. Si le général dont parle BEDZIGUI est NKOA ATENGA comme semble l'affirmer @Manengouba5, je crois que Thomas Deltombe – Manuel Domergue – Jacob Tatsitsa auraient raison de parler de MENSONGE, au vu des infos données ici par @
Kum-à-Lottin et @Keko Bravo sur le Général C.NKOA ATENGA.

Ça c'est mon point de vu d'après tout ce que j'ai lu comme interventions.
Luxo
Toujours Au SED.
13   2
18-Sep-2012 07:04 EDT
Kum, continue de te battre ici avec Manengouba, je m en fous!! y a un fil ou tous les CInautes t attendent. Vas ns expliker sur ce fil, ce ki est arrivé aux enfants EPANYA. C tout ce k on veut!
Masfao
UE
13   1
18-Sep-2012 06:58 EDT
Il va de l'Histoire comme de la recherche scientifique, la vérité étant une quête permanente.
Une quête qui s'affine de jour en jour, en raison des sauts qualitatifs (souvent techniques) et de l'entrée en scène, d'éléments nouveaux.

Sur cette photo, petite tempête dans un verre d'eau, deux avis s'affrontent :
- celui de la famille de mr Lamberton, retranscrit par messieurs Deltombe – Domergue – Tatsitsa, visiblement sans autre forme de recoupement.
- celui d'un témoin de premier rang des faits dudit jour, que nous fait remonter, louable, Bedzigui.

Un fait nouveau donc qui devrait davantage faire réfléchir Deltombe-Domergue-Tatsita car, leurs "vérités" historiques ne sont pas à couler définitivement dans du béton parce qu'immuables.

Une quête de vérités qui fermerait les portes à quelques témoins (parfois oculaires) déboucherait incontestablement sur une vérité tronquée, partielle pour ne pas dire partiale.
L'Histoire est neutre mais les historiens, quoiqu'ils en disent, le sont beaucoup moins.

Chacun peut comprendre (Deltombe-Domergue-Tatsita aussi) qu'à l'heure de leur enquête historique, travail respectable, il ne soit plus de bon goût (ici pour les Lamberton) de "fêter" leurs trophées!

Ils ont "pacifié" notre pays en le coulant dans du béton, la paix des charniers, la paix des cimetières, du rdpc avant l'heure!
Keko Bravo
Yaoundé
  10
18-Sep-2012 06:55 EDT
@Manengouba5,

je n'en attendais pas moins de vous. Heureusement que vous n'avez oublié d'être médiocre. Parlant d'un auteur, ne pensez-vous pas que vous devriez aller plus loin, chercher l'auteur même ? Il reste juste à donner le lien du site de cet auteur afin que chacun aille librement comprendre de qui il est exactement question, en lisant les écrits et les échanges de l'auteur avec les lecteurs.

Vu que votre sens critique est égal à votre moralité, moralité qui est adossée aux moyens très comiques que vous étalez avec tant de constance, il est urgent de laisser vos compatriotes qui le peuvent comprendre que des oranges peuvent devenir des grenades entre les mains de certains, en leur donnant le lien direct vers l'auteur que vous présentez. Un auteur qui n'a rien à voir avec le sérieux d'un Kum a Ndumbè III.

Nous avons dans ce pays des hommes et des femmes décidés à désorienter leurs compatriotes, d'un savoir bancal délivré par des manoeuvres relevant davantage de l'hypnose. Ai-je précisé que vous en seriez, Manengouba5 ?

Si vous vous êtes contenté de cet article comme source, alors... Donnez le lien vers l'auteur à vos compatriotes. Il existe bien. Faites un effort.

@Takoué,

Encore un marabout de sortie. Caressez vos gris-gris, peut-être sortira-t-il alors une justification rationnelle, analytique de vos impressions de sujet tribal inféodé à LAAKAM. Takoué, est-ce bien le même ectoplasme à la solde de LAAKAM qui se donne d'ordinaire dans la nausée à CIN ? Pareil sujet ne relève pas des pieds plats de LAAKAM, ne vous l'aurait-on encore dit ?
Marafiste
Paris
12   3
18-Sep-2012 06:42 EDT
@Kum-à-lottin

Arrêtons de tourner en rond. Voilà ce que vous écrivez: "...le Seul Général dans l'armée avant 1961 est Sémengué il entre dans l’armée le 1er octobre 1956". Je vous prouve donc qu'il y a d'autres Officiers Généraux ayant intégré l'armée avant l'indépendance. Sachez que l'armée Camerounaise est née en 1959, et il est donc tout à fait normal que ceux qui se sont engagés avant cette date l'aient été dans l'armée Française ou Anglaise, et c'est le cas de Sémengué lui-même.

Concernant Oumarou Djam Yaya, vous semblez présumer de la durée de sa scolarité sur la base d'une logique qui vous est propre. Né en 1939, il est rentré dans la gendramerie le 16 octobre 1957 (et non 1956comme je l'ai dit plus bas par erreur) à 18 ans, après son Brevet d'études. Au lieu de vous en tenir mordicus à ces dates de naissance que nous savons tous être "discutables" à ces moments, merci au moins de vous référer aux informations officielles mentionnées sur les parcours de ces officiers, et rappelées à chaque cérémonie officielle, au lieu de conjecturer.

Pensez vous qu'il suffit que vous déclariez que :" D'un côté les auteurs du livre " KAMERUN " qui ont fait un excellent travail rigueur scientifique,recherche,analyse etc..." pour que toutes les affirmations écrites dans leur livre soient une vérité d'évangile? Même une thèse de doctorat ou plus, un article scientifique peut être infirmé avec le temps, si de nouveaux outils ou informations sont découvertes. L'histoire de la science nous le démontre à volonté. Il n'existe pas de vérité absolue. Et dans l'état actuel des argumentations, aussi bien Bedzigui que les auteurs de Kamerun peuvent avoir raison.

Aller plus loin dans les conclusions relève d'un pouvoir de sorcellerie que je ne possède pas...
Mollah45
Bonn
14   0
18-Sep-2012 06:40 EDT
Cette photo est capitale poour l’histoire du Cameroun. Mais nous sommes devant une contradiction fondamentale qui mériterait des éclaircissements.

D’une part, Thomas Deltombe – Manuel Domergue – Jacob Tatsitsa écrivent que : « Toute l'histoire que raconte M. Bedzigui à propos de cette photographie semble donc bel et bien mensongère. C’est une regrettable falsification de l’histoire. »

M. Bedzigui répond aux auteurs du livre – Kamerun, en affirmant « Je confirme avec force que cette photo est bien celle de Lamberton venu ce jour la poser devant le corps de UM Nyobe avant de superviser son enterrement. »

M. Bedzigui avance ce qu’on appelle « Source de premières mains » d’un General Camerounais. Tandis que les descendants directs de Lamberton sont incapables de dire a’Thomas Deltombe – Manuel Domergue – Jacob Tatsitsa, ce qui est couché (colis ou être humain ?) sur le sol. Comprenons bien que les descendants de Lamberton constituent « une source de seconde main » car n’ayant pas été sur la scène.

Une chose est certaine. Cette photo est un matériau brut de premières mains. La seule issue qui permettra de lever l’équivoque serait de montrer celle-ci aux habitants de la région où Mpodol fut tué. Ces habitants sont, ce que les Historiens appellent « les témoins oculaires » au même titre que celui qui avait prit cette photo. Il faudra réaliser une petite vidéo avec cette photo, à l’appui, exposant les témoignages des habitants de la région. Ce n’est qu’à ce titre qu’on pourra se faire une idée exacte de la photo.

Achille Mbembe apporte quelques bribes, en rapport avec cette photo, dans son ouvrage - La Naissance du Maquis Dans le Sud-Cameroun (Karthala, 1996) : « Les corps (parmi lesquels se trouvait celui de la belle-mère de Um) furent trainés jusqu’au village de Liyong, où ils arrivèrent ensanglantés et défigurés. On invita la population à venir contempler leurs identités. […] Ceux de Um et de Yem devinrent la propriété de l’Etat. (Page 14). »

« L’Etat colonial voulut donc faire taire le mort. Et il s’y prit de plusieurs façons. D’abord, de la brousse où il fut abattu jusqu’au village de Liyong où les paysans l’identifièrent, on traina le cadavre dans la boue (page 15-16). »

« A quelques centaines de mètres du « grand maquis » (ou parfois moins selon l’évolution de la situation) se trouvait le secrétariat administratif-bureau de liaison. Le lieutenant-colonel Lamberton le considérait comme l’ « état-major » de Um Nyobe
(p. 379) . »
Saittout
Suisse
  1
18-Sep-2012 06:38 EDT
La télévision publiqueitalienne jeudi passé a fait voir une émission où elle dénonçait le néocolonialisme français en Afrique, en prenant l'exemple ivoirien.. Vidéo à voir et partager


Takoue
Ndogpassi
  4
18-Sep-2012 06:18 EDT
Lire

Nganso Sunji est sorti de Polytechnique en 1958
Takoue
Ndogpassi
11   4
18-Sep-2012 06:16 EDT
@Kum-à-Lotin

"- Faux également! (décidément..) puisque Nganso Sunji a été formé à l'école polytechnique de Paris 2 années de prépa+ 4 années de formation,il en sort en 1960. "

C'est toi qui vient dire n'importe quoi sur CIN, et ce qui est choquant tu traites les autres de menteur.
Malheureusement tu as un polytechnicien en face de toi, lance juste un coup d'oeil sur le lien ci dessous. Nganso Sunji est sorti en 1954 de Polytechnique.

www.polytechnique.org/search?quick=nganso
Kum-à-Lottin
Janea La Bonantone
  6
18-Sep-2012 05:55 EDT
@ Marafiste,

" Dans tous les cas, pour ma part, je maintiens que jusqu'à preuve du contraire, aucune des deux versions (Bedzigui ou Kamerun) ne sauraient être rejetés sur la base de leurs arguments."

Voici pourquoi:

" D'un côté les auteurs du livre " KAMERUN " qui ont fait un excellent travail rigueur scientifique,recherche,analyse etc et de l'autre un usurpateur soit disant homme politique,mais véritable fossoyeur de l'économie camerounaise qui a fuit son pays pour des raisons obscures.."

Qu'est-ce qu'il te faut de plus?

" Les généraux Tataw James (1955)"

- Il arrive au Cameroon après 1960 pour ton info puisqu'il a tour à tour servit dans l'armée britannique et l'armée nigérianne ok?

" Oumarou Djam Yaya (1956) "

- Ce qui est faux,puisqu'il est née en 1939 et à cette date était encore au lycée.

" Nganso (1956)"

- Faux également! (décidément..) puisque Nganso Sunji a été formé à l'école polytechnique de Paris 2 années de prépa+ 4 années de formation,il en sort en 1960.

Tu puises tes infos dans quelle source? un caniveau?

Deïdo boy.
Keko Bravo
Yaoundé
  5
18-Sep-2012 05:54 EDT
Vous devez vraiment vous prendre pour un marabout, Manengouba5. Ainsi, à vous lire, vous sauriez ce que signifie péremptoire ? Vous ne faites que ça, d'un bout à l'autre de CIN, pourtant, être péremptoire. Par exemple : comment celui qui n'est pas Manengouba5 fait-il pour être certain, comme Manengouba5, que Célestin bédzigui " a recu ce document authentique d'un HAUT GRADE de nos forces de defense." ?

Vous rendez-vous compte que vous apparaissez comme un charlatan, au mieux, un incapable, au pire, pour qui sait la définition de péremptoire ? Avec vous l'hôpital se moque de la charité. Votre démarche mentale est celle d'un imposteur, Manengouba5. Elle est faite d'affirmations ébouriffées et de logique bouf fonne.

Ainsi, à propos de Monsieur Nkoa Atenga Camille, vous dites ceci, en suposant qu'on vous prendra pour la bible : " 1) Pour ton Information , le General Nkoa a ete homme de troupe avnt d entrer a l'EMIA....Si tu as appris quelque chose j' en suis content. "

Or, il suffit d'avoir le réflexe contemporain d'introduire le nom de la personne dans un moteur de recherche. Et là, pour un général, on devrait avoir des infos. En voici une qui discrédite totalement vos gris-gris écrits.

C'est ainsi qu'on peut déjà démontrer la pertinence possible de ce qu'on dit. Vous ne le faites jamais, à part affirmer de façon péremptoire. Et pourtant vous employez en plus le mot démontrer. Devrais-je en conclure, ainsi que je le montre depuis, que vous ne savez simplement pas de quoi vous parlez ? Que vous constituez une belle imposture au fil de vos contributions à CIN , Manengouba5 ?

On a l'impression étonnante, avec vous, d'être en train de subir un ivrogne dans un de nos bars qui raconte tout à propos de tout en jurant qu'il connaît tout et chacun la main sur le coeur, l'alcool dans l'oeil. La seule certitude étant l'état d'ébriété qui l'anime, ébriété mise ici pour ignorance et in culture crasses à votre propos.
Manengouba5
ESEKA
  1
18-Sep-2012 05:49 EDT
KEKO BRAVO,

Suite ...
Depuis la sortie du livre, les invectives à l'endroit de son auteur ne cessent de fuser de part et d'autre parmi les lecteurs Douala. Pour Ndedi Dipoko, enseignant à l'université de Douala, même si le raisonnement de l'auteur semble cohérent, "rien ne garantit, la véracité des arguments évoqués par celui-ci dans les deux livres. Accepter une telle chose reviendrait à écrire l'histoire Douala une deuxième fois".

Plus rigoureuse dans son analyse, Emilie Muna étudiante en communication pense qu'octroyer aux Douala, une origine Bassa relève purement de l'absurdité de l'auteur. Des critiques qu’Ekwe Mardochée Roger, l'auteur des deux ouvrages, rejette avec amusement. "Les essais que je viens de mettre sur le marché ne sont peut-être pas parfaits au niveau de la forme, toutefois pour ce qui est du contenu, je mets quiconque au défi de prouver le contraire. Mes sources sont fiables et en plus, à l'intérieur de chaque ouvrage, je fourni des preuves évidentes et incontestables de mes théories."



En attendant que des éventuels détracteurs sortent de l'ombre et conscient qu'aucun cadeau ne lui sera fait dans ce que quelques uns qualifient déjà de "bombe culturelle de l’année", Ekwe Mardochée invite les populations à s'imprégner d'une vérité longtemps dissimulée par quelques personnes ingrates de leur histoire. Par ailleurs, il annonce également pour les mois à venir, la sortie d'un autre ouvrage cette fois plus volumineux et également riche en découverte culturelle et historique.
Takoue
Ndogpassi
  9
18-Sep-2012 05:49 EDT
@Keko Bravo

Vous ressemblez à ces affamés qui s'asseoient dans une salle, écrivent une lettre titrée " L'appel des fils du Centre".

Ne venez pas parler ici au nom des compatriotes, par vos écrits, vous ne connaissez pas ou vous ne vous imaginez même pas de la misère du peuple Camerounais.

Défendez sans vos idées en faisant fi du peuple Camerounais que vous semblez ne pas connaitre.
Manengouba5
EDEA
  1
18-Sep-2012 05:47 EDT
Écrit par Paul TONYE NJEL
Dikalo du lundi, 20 Septembre 2010 09:28
La récente sortie de deux essais historiques et culturels attribuant la paternité du Ngondo et du groupe Duala au Bassa, encensent désormais les autochtones de la ville.Si pendant longtemps, la ville de Douala a toujours été assimilée à la chasse gardée d'une faction Bonambèdi ainsi que la célèbre fête culturelle du Ngondo attribuée historiquement à ce même peuple, aujourd'hui cette conception des choses devrait être remise en cause.



En effet, l'écrivain historien Ekwe Mardochée, à travers la publication de deux ouvrages, fruits de plusieurs années de recherche à la découverte de la vérité et de l'objectivité, vient d'apporter une nouvelle vision de l'histoire des Douala et des Bassa. Un travail minutieux effectué sur la base de plusieurs sources orales et écrites qui renient fondamentalement les différents argumentaires des chercheurs Duala publiés jusque là et ayant selon l'auteur, "concouru à écorner la vérité" pour des fins tendancieuses. Un travail qui, loin de passer inaperçu, est en train de semer le trouble au sein de l’ensemble de la grande famille Duala.



Enjeux

L'ouvrage intitulé "l'origine Basaa du nom et du Groupe Douala" propose une exploration analytique dans l'histoire des peuples Basaa, aujourd'hui considérée péjorativement comme les Bassa de Douala, les peuples Bakoko et les Bonambèdi. Par ailleurs, Ekwe Mardochée Roger va plus loin en établissant les origines de chacun de ses peuples ainsi que leur implantation et leur localisation exacte dans le temps, sur les berges du Wouri.

Dans cet essai, l'auteur écume les différentes thèses populaires courantes sur les origines du nom et du groupe Douala tout en les soumettant au crible de la rationalité afin de faire jaillir au terme d’un questionnement scientifique, des réponses objectives. Un travail qui a conduit Ekwe Mardochée Roger à mettre à nu les erreurs des travaux de recherche de plusieurs imminents chercheurs à l'instar de Dika Akwa, Moni Moni Akwa, Manjômbè, Iwyè Kala Lobè.

Dans cet allant, l'auteur propose pour étayer son argumentation qui redonne au peuple Basaa ses lettres de noblesse jadis biaisées par quelques historiens de mauvaise foi, une généalogie précise des Douala afin d'établir leur réelle origine. Un travail qui pousse le jeune chercheur à demander aux Douala d' "assumer leur identité Basaa" de par ce sang qui coule dans leurs veines. Une logique suivant le même procédé, respecté dans le second ouvrage intitulé "l'origine du Ngondo et du nom Sawa" qui ébranle les pseudo connaissances historique de ce peuple véhiculées jusqu'ici.



Problèmes

Depuis la sortie du livre, les invectives à l'endroit de son auteur ne cessent de fuser de part et d'autre parmi les lecteurs Douala. Pour Ndedi Dipoko, enseignant à l'université de Douala, même si le raisonnement de l'auteur semble cohérent, "rien ne gara
Pipson
Kwatt
11   0
18-Sep-2012 05:40 EDT
Le General C. Nkoa A. n'a pas fait la guerre avant l'indépendance. Mais il a fait la guerre du maquis après les indépendances.
Il est possible qu'il detienne des informations sensibles sur ces differentes guerre car ayant été longtemps directeur de l'EMIA. Il avait donc accès à des informations qu'il aurait pu illicitement soustraire, car les archives militaires appartiennent à l'armée.
Pour le reste de la discussion, il faut interroger les historiens et acteurs de cette époque là, beaucoup sont encore en vie, militaires, soldats nationalistes(maquisards) et civils.
Manengouba5
Douala
10   7
18-Sep-2012 05:13 EDT
Keko Bravo
Yaoundé

Tu gagnerais a te taire ou a t attaquer a ceux qui peremptoirement decrete de Celestin Bedzigui a PLAGIAT leur oeuvre sans preuve... Si Comme Shanda Thomne tu veux t attaquer a Celestin Bedzigui, il faudrait etre sur de bien connaitre l histoire du Cameroun., ce qu il faudrait demontrer.
Keko Bravo
Yaoundé
13   7
18-Sep-2012 05:09 EDT
@Manengouba5,

"2) Tu as dans un post refute l'anteriorite du peuple BASSA'A sur les Douala a Douala, Tu ne connais pas l histoire de Douala plus que MOUMIE ETIA et Pr KUMA NDOUBE III qui affirment tous dans leur ecrit que les BASSA'A etaient les premiers occupant de DOUALA, ....et meme les BASSA'A REVENDIQUENT la PRATIQUE DU NGONDO avant l' arrivee des Douala qu ils ont integre dans leur fete.....Les Bassa'a ont laisse auX Douala les BERGES du WOURI pour des "RAISONS SANITAIRES" que tu connais tres bien."

Vous êtes un authentique voyou ! Pourriez-vous ramener ici les écrits des auteurs cités qui disent que :

- Le ngondo est pratiqué par les Bassa avant l'arrivée des Duala ?
- Quelles "raisons sanitaires" ont conduit les Bassa à laisser les berges du Wouri aux Duala ?

Si ce ne sont pas les auteurs que vous citez, donnez la source de vos dires ici. Ce sera l'occasion de montrer à nos compatriotes que l'exigence,la vigilance seules sauveront notre pays, car derrière vos affirmations se cache bien un Cameroun rabougri du cerveau, que certains ignorent, et que vous personnifiez, avec d'autres qui travaillent pour d'autres chapelles que la vôtre. Vous savez, comme ici, vous retrouver, lorsque nécessaire.

Un complot contre l'intelligence existe dans ce pays.
Manengouba5
Nyassosso
11   5
18-Sep-2012 05:07 EDT
Marafiste
Paris

Je le dis le maintien , le General NKOA ( Que je connais particulierement ) est entre a l 'EMIA etant deja homme de troupe....ce petit frere de DEIDO BOY est un imposteur.
Manengouba5
Nlohe/Manjo/ Loum
  6
18-Sep-2012 05:03 EDT
Kum-à-Lottin
Janea La Bonantone

Tu as dit dans un post ici etre le fils d'un officier de l' armee camerounaise, A l'epoque, ils ( Les officiers ) n etaient pas nombreux et se connaissaient tous, si ton pere est encore VIVANT , Stp pose lui la question , a propos du General NKOA Atenga...peut etre que tu apprendras plus, je ne sais pas pourquoi tu gesticules sur les verites vraies , verifiees et verifiables.....Jeune homme si tu as appris quelque chose , j en suis ravi.
Marafiste
Paris
12   3
18-Sep-2012 05:00 EDT
@ Kum-à-lottin

Admettons qu'on peut bien se tromper, et surtout, évitons l'invective. Les généraux Tataw James (1955) Nganso (1956), Oumarou Djam Yaya (1956) et plusieurs autres colonels ont tous intégré l'étendard avant l'indépendance. Je vous concède que ce n'est peut être pas le cas de Nkoa Atenga (puisque vous en fournissez les preuves). D'ailleurs j'ai utilisé le terme "il me semble" pour marquer mon doute sur le cas de Nkoa Atenga.

Le débat il me semble est bien celui de la source de Bedzigui. A mois que Manengouba ne soit Bedzigui lui-même comme faites vous pour conclure que c'est Nkoa l'officier Général dont il est question?

Dans tous les cas, pour ma part, je maintiens que jusqu'à preuve du contraire, aucune des deux versions (Bedzigui ou Kamerun) ne sauraient être rejetés sur la base de leurs arguments.
Keko Bravo
Yaoundé
11   6
18-Sep-2012 04:55 EDT
@Manengouba5,

avez-vous conscience de vous être trompé de cible en venant verser vos blennorragies sur CIN ? Enfin, Monsieur, les Camerounais ont droit à plus de considération.

Quelle valeur les mots que vous avez l'habitude de mettre ici ont-ils donc ? Pourquoi donc semblez-vous si réticent à exercer les lois de la raison lorsque vous proposez une réflexion à vos compatriotes ici ? Dites un peu, cher compatriote, que vaut ce genre d'arguments : "Mr BEDZIGUI ne peut etre attaque ici pour PLAGIAT. Il a recu ce document authentique d'un HAUT GRADE de nos forces de defense. " ?

Savez-vous quelles étapes vous avez omis de proposer à vos compatriotes en avançant une affirmation pareille, surtout après une de ce genre : " Alors JE LE DIS ICI C'EST PAR IGNORANCE QUE CEUX QUI ONT ECRIT UN LIVRE SUR LA GUERRE DE DECOLONISTION au CAMEROUN , veulent HUMILIER CELESTIN BEDZIGUI ( Que je ne porte pas beaucoup dans mon coeur)..." ?

Savez-vous que Tsalla Essomba s'est constitué un troupeau de moutons très bon marché avec ce genre de raisonnements ? Avez-vous envie de dire que vous êtes un prophète, un devin qu'il faudrait croire sur parole ? Qu'attendez-vous de vos compatriotes, qu'ils deviennent de plus en plus des moutons ?

Je ne terminerai pas sans noter la fondation de votre esprit : fouiller les poubelles des tribus, voir ce pays et ses enfants à partir de leurs ethnies. Pour vous, à la recherche du Bamiléké : "Sur le plan academique , Celestin BEDZIGUI ( DE MERE FOULBE, Pere BETI, EPOUSE BAMILEKE) connait tres bien l'histoire du KAMERUN." Voyez-vous le lien logique entre le parcours académique de Bédzigui et les informations sur sa filiation et son mariage ? Voyez-vous encore combien votre écriture peut trahir votre état d'esprit ? Relisez ceci et voyez les caractères employés pour chaque mot : "Celestin BEDZIGUI ( DE MERE FOULBE, Pere BETI, EPOUSE BAMILEKE) " . Même pour vous, quelque chose ne va pas bien chez Bédzigui. Quoi donc ?

On apprend tellement de soi sur CIN. Vous y viendrez, vous aussi.
Kum-à-Lottin
Janea La Bonantone
  5
18-Sep-2012 04:43 EDT
@ Manengouba5,


" Cette année- là (1961), il entre à l’EMIA, promotion "Réunification"."

Menteur! Menteur! Menteur! Menteur! Menteur!Menteur!

Homme de troupe! Imposteur Va!

Deïdo boy.
Kum-à-Lottin
Janea La Bonantone
  4
18-Sep-2012 04:38 EDT
@ Manengouba5


" 1) Pour ton Information , le General Nkoa a ete homme de troupe avnt d entrer a l'EMIA....Si tu as appris quelque chose j' en suis content. "

- Menteur!

" Né le 3 août 1940 à Okala dans la département de la Lékié, région du Centre, il fait ses études primaires à la Mission Catholique de Nlong et ses études secondaires au Collège Vogt, puis au Lycées Joss de Douala, où il obtient le Baccalauréat en 1961.

Deïdo boy.
Manengouba5
Nyassosso
  2
18-Sep-2012 04:35 EDT
Kum-à-Lottin
Janea La Bonantone

On retrouve aujourd'hui a DEIDO beaucoup de YABASSI, BANDEM, BANEN, BAKOSSI, BODIMAN, PONGO,MALIMBA( La mere de LAURENT ESSO) que de DEIDO pur sang , Cela s'explique deja le fait que DEIDO est en soi un village ne de la rencontre des BELLE et des AKWA.
Kum-à-Lottin
Janea La Bonantone
  8
18-Sep-2012 04:34 EDT
@ Marafiste,

le Seul Général dans l'armée avant 1961 est Sémengué il entre dans l’armée le 1er octobre 1956. Puis il suit une formation à l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr, d’où il sort diplômé le 30 juillet 1959.

-1959 tu as bien lu,il est le tout premier Général camerounais pour ton info.

Deïdo boy.
Manengouba5
Nlohe/Manjo/ Loum
15   3
18-Sep-2012 04:28 EDT
Kum-à-Lottin
Janea La Bonantone

1) Pour ton Information , le General Nkoa a ete homme de troupe avnt d entrer a l'EMIA....Si tu as appris quelque chose j' en suis content.

2) Tu as dans un post refute l'anteriorite du peuple BASSA'A sur les Douala a Douala, Tu ne connais pas l histoire de Douala plus que MOUMIE ETIA et Pr KUMA NDOUBE III qui affirment tous dans leur ecrit que les BASSA'A etaient les premiers occupant de DOUALA, ....et meme les BASSA'A REVENDIQUENT la PRATIQUE DU NGONDO avant l' arrivee des Douala qu ils ont integre dans leur fete.....Les Bassa'a ont laisse auX Douala les BERGES du WOURI pour des "RAISONS SANITAIRES" que tu connais tres bien.

3) Tu sais tres bien que les DEIDO sont des ENFANTS DES BELLE + AKWA , regarde la confuguration de DEIDO , elle est cernee par les BELLE BELLE( BONABERIE) et les AKWA ( AKWA et a AKWA NORD.) ...Cela expliquerait le MEPRIS que les AKWA ont envers les DEIDO ....J espere que tu as apris quelquechose petit frere.

Tu peux gesticuler comme tu veux , mais en ce qui concerne l 'histoire du CAmeroun, souffre de savoir que CELESTIN BEDZIGUI( Que je porte pas dans mon coeur pour avoir accepte le cadeau empoisonne des SACHERIES DU CAMEROUN) , Celestin BEDZIGUI , je disais peut t 'enseigner l'histoire du KAMERUN , tes insultes et ton incultures n y changeront rien ......
Kum-à-Lottin
Janea La Bonantone
  16
18-Sep-2012 04:28 EDT
@ Marafiste,

" Il me semble bien que plusieurs généraux Camerounais dont Nkoa Atenga étaient déjà dans l'armée avant l'indépendance."

- Il semble? c'est avec ça que tu viens argumenter? Tu es sérieux?

Deïdo boy.
Marafiste
Paris
21   2
18-Sep-2012 04:23 EDT
@ Kum-a-Lottin,

Il me semble bien que plusieurs généraux Camerounais dont Nkoa Atenga étaient déjà dans l'armée avant l'indépendance, puis sont repartis à l'EMIA par la suite pour y ressortir officiers. Il n y a donc aucune contradiction dans cette affirmation de Manengouba.

Des arguments que nous sortent les deux "camps", on peut effectivement conclure que la photo de "Bedzigui" n'est pas exclusive, vu qu'elle a déjà été publiée par un autre. Par contre, on n'a aucune preuve matérielle que cette photo a été prise à cette date, et chacune des deux versions mérite d'être considérée, en attendant d'avoir un autre témoignage qui puisse nous permettre de définitivement établir qui la vérité.

Je vous avoe que pour ma part, je m'attendais à ce que les auteurs du livre "Kamerun" apporte des preuves plus fortes de leur version, ce qui n'a pas été le cas. On est encore resté dans le cadre des affirmations, comme l'a fait Bedziqui. Seul l'avenir nous dira qui a raison dans cette histoire. Gardons nous donc de prendre fermement position en nous basant sur des opinions qu'on fait de certains...
Kum-à-Lottin
Janea La Bonantone
11   15
18-Sep-2012 04:05 EDT
@ Manengouba5,


" Le Général Camille Nkoa Atenga est de la premiere promotion de l'EMIA du Cameroun, il a fait la guerre contre l'UPC en pays BASSA"A avec SEMENGUE ...ECRIVAIN et homme de lettre."

- Ton problème N° 1 c'est ton inculture...
La première promotion de l'Emiac c'est quand?
1961
Ruben Um Nyobè est mort quand?
1958
(ton Nkoa Atenga n'était même pas militaire)
Tu es un pauvre type Manengouba et surtout un i gnare de première, FERME LÀ! ok?

" Sur le plan academique , Celestin BEDZIGUI ( DE MERE FOULBE, Pere BETI, EPOUSE BAMILEKE) connait tres bien l'histoire du KAMERUN."

- Ce type sort d'où même? TAIS-TOI!!

Deïdo boy.
Kitson
ALLEMAGNE
11   2
18-Sep-2012 03:35 EDT
et ca continue. J'aimerais que les personnes ayant supporté ce WAT A RAT ici, me disent ce qu'ils pensent de la vidéo ci-dessous.

Manengouba5
New York
11   6
18-Sep-2012 03:09 EDT
Kum-à-Lottin
Janea La Bonantone,

L'histoire du KAMERUN est tres compliquee et il ne faut aller vite en besogne quand tu la connais pas :

Le Général Camille Nkoa Atenga est de la premiere promotion de l'EMIA du Cameroun, il a fait la guerre contre l'UPC en pays BASSA"A avec SEMENGUE ...ECRIVAIN et homme de lettre , il a dans ses archives personnelles beaucoup de documents TOP SECRET sur l histoire trouble de la DECOLONISATION EN PAYS BASSA'A, BAMILEKE et MUNGO....Alors JE LE DIS ICI C'EST PAR IGNORANCE QUE CEUX QUI ONT ECRIT UN LIVRE SUR LA GUERRE DE DECOLONISTION au CAMEROUN , veulent HUMILIER CELESTIN BEDZIGUI ( Que je ne porte pas beaucoup dans mon coeur)...Mr BEDZIGUI ne peut etre attaque ici pour PLAGIAT. Il a recu ce document authentique d'un HAUT GRADE de nos forces de defense.
Sur le plan academique , Celestin BEDZIGUI ( DE MERE FOULBE, Pere BETI, EPOUSE BAMILEKE) connait tres bien l'histoire du KAMERUN.
Kum-à-Lottin
Janea La Bonantone
10   11
18-Sep-2012 02:35 EDT
" Outre que cette image n’a pas été «découverte» par M. Bedzigui, qui se contente de reproduire, en les falsifiant."

- Enfin la vérité!

" Toute l'histoire que raconte M. Bedzigui à propos de cette photographie semble donc bel et bien mensongère. C’est une regrettable falsification de l’histoire."

- Voilà un de ceux qui veulent la place à Mr Paul Biya.
Qu'est-ce que nous avons fait pour mériter ça?



@ Fermane,

" Le debat que vous entamez est tres interessant pour tout camerounais qui s'interesse a l'histoire de son pays."

- Où tu vois un débat toi aussi?
D'un côté les auteurs du livre " KAMERUN " qui ont fait un excellent travail rigueur scientifique,recherche,analyse etc et de l'autre un usurpateur soit disant homme politique,mais véritable fossoyeur de l'économie camerounaise qui fuit son pays pour des raisons obscures...

Deïdo boy.
Fermane
DC
20   4
18-Sep-2012 01:19 EDT
M. Thomas Deltombe – Manuel Domergue – Jacob Tatsitsa - Celestin Bedzigui et autres.
Le debat que vous entamez est tres interessant pour tout camerounais qui s'interesse a l'histoire de son pays, histoire qui a toujours ete tronquee pour des raisons politiques. Un tel debat ne peut se faire que dans la serenite, le respect des opinions, analyyses des un et des autres, le recoupement et la verifications scientifiques des sources des uns et des autres. Point besoin de s'invectiver pour cela. Vous avez un travail enorme a faire, travail de recherche des sources d'information, d'analyse, d'interpretation, de recoupement ect ect ect. Nous les lecteurs vous encourageons et avons soif de ces info. Montrez vous dignes du travail d'historien que vous faites.
Respectueusement le votre

 

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 23332 Réactions: 154 Transferts: 12 ]
 
Publicite

 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...



P U B L I C I T E
Copyright  ©  2000 - 2014  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.